FR | NL | LU
Peoplesphere

Le taux de chômage wallon reste stable à hauteur de 12,2%.

Fin mai 2019, le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés en Wallonie reste sous la barre des 200.000, à savoir 192.098. Le taux d’emploi à un an est stable par rapport à mai 2018 : 12,2 %. Les diminutions de la demande d’emploi les plus marquées à un an d’écart concernent les demandeurs d’emploi âgés de 25 à moins de 30 ans (- 5,8 %), ainsi que les jeunes de moins de 25 ans (- 4,2 %).

Fin mai 2019, la Wallonie compte 125.576 demandeurs d’emploi (D.E.) demandeurs d’allocations (dont 1.466 en Communauté germanophone) et 23.390 jeunes en stage d’insertion professionnelle (dont 106 en Communauté germanophone). À ceux-ci s’ajoutent d’autres demandeurs d’emploi inoccupés (D.E.I.) : 30.545 personnes inscrites obligatoirement et 12.587 demandeurs d’emploi qui se sont librement inscrits, pour un total de 192.098 D.E.I. Ceux-ci représentent 12,2 % de la population active wallonne.

Parmi ces 192.098 D.E.I. wallons :

  • 53 % sont des hommes ;
  • 17 % sont âgés de moins de 25 ans, 27 % ont 50 ans et plus ;
  • 47 % sont au plus diplômés de l’enseignement secondaire du 2e degré ;
  • 25 % sont inoccupés depuis moins de six mois et 40 % depuis deux ans et plus.

5.225 demandeurs d’emploi de moins qu’en avril 2019 (écart mensuel)

Entre fin avril et fin mai 2019, le nombre de D.E.I. a diminué de 2,6 %, ce qui équivaut à 5.225 personnes de moins dans la demande d’emploi wallonne. Cette situation sur base mensuelle est habituellement observée à cette période de l’année.

450 demandeurs d’emploi de plus qu’en mai 2018 (écart annuel)

La demande d’emploi wallonne augmente très légèrement à un an d’écart (+ 450 personnes) malgré une baisse de 7.781 demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations. Cette hausse fait suite à une mesure correctrice, datant de juillet 2018, visant à réintégrer des personnes inoccupées dans la catégorie « inscrits obligatoirement ». Cette opération affectera quelques mois encore les chiffres de la demande de l’emploi.

Presque toutes les catégories administratives de demandeurs d’emploi à un an d’écart sont à la baisse à l’exception des inscrits obligatoirement :

  • demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations : – 5,8 % (soit 7.781 personnes)
  • jeunes en stage d’insertion : – 10,6% (soit 2.779 personnes)
  • demandeurs d’emploi inscrits librement : – 2,4 % (soit 315 personnes)
  • demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement : + 58,9 % (soit 11.325 personnes).

Concernant la durée d’inoccupation, la demande d’emploi augmente sur base annuelle parmi les personnes le plus récemment entrées dans la demande d’emploi (+ 8,3 % de personnes comptant moins de six mois d’inoccupation et + 1,4 % de personnes comptant de 6 mois à un an d’inoccupation).

Source: Forem

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.