FR | NL | LU
Peoplesphere

Ryanair, parfait contre-exemple d’une expérience collaborateur positive?

Le Bras de fer se poursuit chez Ryanair, avec un impact certain pour les aéroports de Bruxelles et de Charleroi. Là où la compagnie annonçait la suppression de vols pour des raisons de retour à la ponctualité, c’est surtout un problème social qui explique la situation déplorable en cours. Nouvel épisode relayé par la RTBF et La Libre: les pilotes refusent le bonus de la direction en échange de leurs congés

« Les annulations de vol Ryanair sont en effet bel et bien liées aux problèmes de planning des congés des pilotes, et symptômes d’un malaise plus grand au sein de la compagnie aérienne » reprend la RTBF. Manifestement, la qualité de l’expérience collaborateur au sein de la compagnie low cost se confirme de jour en jour. « Les pilotes, via leurs représentants, ont envoyé une lettre demandant de nouvelles conditions de travail, et adressant un ultimatum à la direction. Les pilotes ont en effet décidé de parler d’une seule voix, et se sont fédérés au nom des 17 bases européennes. »

Les pilotes se sont vus proposer un bonus par la direction afin de renoncer à des jours de congé et permettre à la compagnie de limiter les dégâts. C’est non. « Les représentants des pilotes de Ryanair rejettent le bonus proposé par la direction, afin qu’ils renoncent à leurs congés et restent au moins un an au sein de la compagnie. Ils continuent le bras de fer avec la direction, demandant des contrats locaux, et non plus irlandais, et une série de mesures améliorant les conditions de travail des pilotes. Dans une lettre commune  les pilotes lancent aussi un ultimatum à la direction: ils veulent une réponse favorable d’ici vendredi à 10h00. »

Le risque de paralysie totale se précise. Les limites d’un modèle présentant de réelles lacunes sur le plan du management humain aussi.

Sources : RTBF – La Libre

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.