FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘ERMG’

Le recrutement et l’approvisionnement deviennent les principaux problèmes des entreprises pour assurer la relance.

La perte de chiffre d’affaires que les entreprises belges déclarent subir en raison de la crise du coronavirus est revenue de 10 % en mai à 8 % en juin. L’amélioration est particulièrement marquée pour les entreprises du secteur de l’horeca, ce qui tient bien entendu à leur réouverture. Les autres indicateurs montrent eux aussi que l’incidence du coronavirus sur l’économie belge s’atténue. Nombre d’entreprises font face à de sérieux problèmes de recrutement et d’approvisionnement. Lire plus

La reprise économique va se heurter à plusieurs goulets d’étranglement dont celui qui concerne le marché du travail.

Le récent assouplissement des mesures de restriction a entraîné un redressement significatif du chiffre d’affaires dans certaines branches d’activité spécifiques telles que les professions de contact non médicales et le secteur des arts, spectacles et services récréatifs. Néanmoins, la perte totale de chiffre d’affaires encourue par l’économie belge en raison de la crise du coronavirus ne s’est guère atténuée. De même, les prévisions concernant le chiffre d’affaires font toujours état de (faibles) dommages persistants, tandis que d’autres indicateurs, comme la perception du risque de faillite, se sont nettement améliorés ce mois-ci. Lire plus

L’évaluation continue de l’impact du coronavirus montre une certaine stabilité pour le moment, sauf en ce qui concerne l’emploi qui devrait souffrir davantage encore.

Selon la dernière édition de l’enquête de l’ERMG, l’impact macroéconomique de la pause de Pâques est limité, malgré la forte baisse du chiffre d’affaires dans certains secteurs La perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges du fait de la crise du coronavirus n’a que légèrement augmenté, passant de 9% en mars à 10% en avril. Pour la majorité des secteurs d’activité, le chiffre d’affaires est relativement stable, tandis que la perte de chiffre d’affaires s’est sensiblement accrue dans la vente au détail non alimentaire et, surtout, parmi les professions de contact non médicales, ces deux secteurs étant affectés par le renforcement des mesures restrictives pendant la « pause de Pâques ». Lire plus

Les perspectives économiques s’assombrissent… Pour quelles raisons nos entreprises se montrent-elles de plus en plus pessimistes?

La perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges du fait de la crise du coronavirus a encore légèrement diminué, revenant de 10% en février à 9% en mars. En revanche, les perspectives des entreprises pour 2021 et 2022 se dégradent légèrement, possiblement parce que la crise sanitaire dure plus longtemps que prévu. C’est ce qui ressort de la nouvelle enquête de l’ERMG auprès des entreprises belges, réalisée au début de la semaine dernière, soit avant que les assouplissements prévus ne soient reportés lors du Comité de concertation de vendredi passé. Lire plus

11.000 chômeurs temporaires et un tiers des entreprises en situation de faillite: catastrophe annoncée pour le secteur Horeca à Bruxelles.

Si l’Horeca a maintenant une perspective de réouverture en mai, il reste, avec la culture, l’évènementiel et le commerce de détail, l’un des secteurs les plus durement touchés par la crise. View.brussels publie aujourd’hui un focus sur ce secteur en peine: le nombre de chercheurs d’emploi issus de l’Horeca augmente de près de 12% à Bruxelles tandis que le nombre de travailleurs bruxellois du secteur au chômage temporaire s’élève lui à 11.000 personnes Les mesures de soutien encore en vigueur permettent de contenir l’impact sur l’emploi mais plusieurs chiffres-clés donnent des signaux d’alerte. Lire plus

L’ERMG confirme que 2021 sera une année de transition: pas de véritable reprise en vue pour le moment.

La nouvelle enquête de l’ERMG auprès des entreprises belges montre que la perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges du fait de la crise du coronavirus s’élève encore à 10%, ce qui est assez similaire au résultat de janvier. Les entreprises ne s’attendent pas à une reprise significative avant 2022, même si la perte de chiffre d’affaires serait encore importante pour les secteurs d’activité les plus lourdement frappés. Lire plus

2021, une année de transition? Les perspectives du marché du travail s’améliorent lentement mais les pertes de productivité sont bien présentes.

La perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges du fait de la crise du coronavirus a encore légèrement baissé en janvier, pour s’établir à 12 %. Cette modeste amélioration tient principalement à la poursuite du redressement du chiffre d’affaires dans les secteurs de la vente au détail non alimentaire, de la vente en gros et des activités immobilières. Pour l’ensemble de l’année 2021, l’amélioration attendue par rapport au chiffre d’affaires actuel reste limitée, mais les perspectives pour l’année prochaine se sont nettement améliorées, ce qui se reflète également au niveau des plans d’investissement pour 2022. Lire plus

Bilan mensuel de l’ERMG : lègère reprise de l’activité en décembre et les premiers signes d’impact négatif du télétravail sur la productivité.

La perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges du fait de la crise du coronavirus a atteint 14 % en décembre, ce qui correspond à une amélioration de 3 points de pourcentage par rapport à la situation qui prévalait en novembre. L’assouplissement de certaines mesures restrictives début décembre, comme la réouverture des magasins non essentiels, a eu un effet fortement positif sur le chiffre d’affaires du secteur du commerce et celui des activités immobilières, et une légère amélioration a été enregistrée dans de nombreux autres secteurs d’activité. Fait remarquable, le recours au travail à domicile sous sa forme actuelle aurait un impact négatif sur la productivité des employés. Lire plus

L’impact économique du lockdown semble limité pour l’instant, mais les perspectives d’avenir restent sombres.

La perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges à la suite de la crise du coronavirus a augmenté, pour atteindre 17 % en novembre. Ceci représente une dégradation de 3 points de pourcentage par rapport à la période s’étalant d’août à octobre et environ la moitié de la perte de chiffre d’affaires de large ampleur enregistrée lors du premier confinement de mars et avril. Le deuxième confinement pèse principalement sur le chiffre d’affaires dans les secteurs de l’horeca, de la vente au détail et en gros et de l’immobilier, mais l’impact y reste moindre que lors du premier confinement. Lire plus

L’ERMG constate l’interruption de la reprise de l’économie en septembre: l’horizon reste sombre pour nos entreprises.

Les entreprises belges estiment que leur chiffre d’affaires est à l’heure actuelle encore inférieur de 14 % à la normale, soit un pourcentage similaire à celui enregistré lors de l’enquête réalisée à la fin du mois d’août. Cela signifie que la lente et incomplète reprise du chiffre d’affaires au cours des derniers mois s’est interrompue. Comme dans l’enquête précédente, les entreprises n’anticipent pratiquement aucune amélioration en 2021. C’est ce qui ressort de la nouvelle enquête de l’ERMG auprès des entreprises belges. Par ailleurs, non seulement les investissements initialement prévus en 2020 ont été négativement impactés mais, plus inquiétant encore, les entreprises interrogées s’attendent en outre à ce que leurs investissements soient sensiblement moindres aussi en 2021. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.