FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘Maladie’

La tendance au présentéisme en nette augmentation: près de 15% des travailleurs continuent de travailler lorsqu’ils sont malades.

Le nombre de travailleurs qui continuent de travailler malgré le fait d’être malades avait diminué de moitié entre 2014 et 2019 (de 20,2% à 10%), avant de connaître une augmentation de plus de 40% en 2021 (14,2%). Il existe un lien évident entre le fait de toujours travailler pendant les jours de maladie et les plaintes psychologiques et le burn-out, les plaintes motrices ou une combinaison de plaintes. Le fait de travailler systématiquement en cas de maladie est plus fréquent chez les personnes hautement qualifiées, qui travaillent comme employés, dans le secteur privé et au sein de micro-entreprises comptant jusqu’à cinq travailleurs. Lire plus

Le projet de loi relatif à la dispense de certificat et au trajet de réintégration poursuit son avancée.

Sur proposition du ministre du Travail Pierre-Yves Dermagne, le Conseil des ministres a approuvé un avant-projet de loi et trois projets d’arrêté royal concernent un certain nombre de mesures relatives à l’incapacité de travail et à la réintégration du travailleur, dans le cadre de la mise en œuvre du budget pluriannuel 2022-2024. Lire plus

Dispense de certificat médical en cas d’incapacité : le CNT refuse de prendre position tandis que les PME devraient échapper à la mesure gouvernementale.

L’avant-projet de loi de décembre 2021 transmis par le Ministre du Travail, P.-Y. Dermagne, comprend un ensemble de textes législatif et réglementaires en lien avec le retour au travail volontaire des personnes présentant des problèmes de santé. Dans cet ensemble, figure un avant-projet de loi portant dispositions diverses relatives à l’incapacité de travail. Cet avant-projet de loi comporte notamment un Chapitre 2 prévoyant une modification de la réglementation relative à la production d’un certificat médical en cas d’incapacité de travail d’un jour. Le Conseil National du Travail (CNT) a rendu son avis le 1er juin dernier. Il y appelle à une approche intégrée en matière d’absentéisme. Lire plus

Arrêts maladie pour les travailleurs de plus de 50 ans: les chiffres sont inquiétants.

Bien que le gouvernement veuille s’attaquer à la réinsertion des malades de longue durée, les chiffres de Securex démontrent qu’au cours du premier trimestre 2022, 16,7% des plus de 54 ans étaient absents du travail pendant plus d’un mois pour cause de maladie. Chez les ouvriers de plus de 54 ans, ce chiffre atteint même 23 %. Parmi les ouvriers et les employés de 54 ans et plus, 11,5 % ont été absents du travail pendant plus d’un an pour cause de maladie. Dans la catégorie des ouvriers de moins de 24 ans, les chiffres ont augmenté pour la première fois et le secteur privé des soins de santé a également connu une évolution négative. Lire plus

Pic des absences pour quarantaine et pour maladies en novembre, une augmentation notable par rapport aux années précédentes.

Outre le niveau élevé de maladie, les employeurs ont également dû faire face à des quarantaines ou des fermetures d’écoles. Près de 5 % des entreprises (4,7 %) ont eu des employés en quarantaine en novembre; il s’agit du pourcentage le plus élevé depuis l’introduction de cette mesure. Au total, un employé sur 80 (1,3%) a été touché. Ceux qui n’ont pas pu travailler à la maison et qui ont été mis en quarantaine ont été absents pendant 3 jours en moyenne. Les personnes qui ont dû rester à la maison pour s’occuper d’un enfant ont été absentes pendant 2,5 jours en moyenne, bien que ce chiffre soit en baisse par rapport de 0,3 % en novembre. Lire plus

L’absentéisme pour cause de maladie en nette diminution en 2020: un phénomène en trompe l’oeil?

Le rapport de SD Worx sur l’absentéisme pour cause de maladie de 2020 (basé sur les données salariales de quelque 750.000 travailleurs belges du secteur privé) relève la forte diminution du nombre d’absences de courte durée au travail. Ainsi, 41% des travailleurs du secteur privé n’affichaient aucune absence pour cause de maladie en 2020, c’est nettement mieux qu’en 2019 (37%) et le meilleur niveau depuis 2010. Nous sommes aussi un peu moins souvent absents : la moyenne pour nous tous passe de 1,4 à 1,2 fois par an en moyenne). C’est également un chiffre historiquement bas, à savoir le point le plus bas depuis 2010. Difficile de ne pas y voir un biais introduit par le travail à domicile qui induit des absences non déclarées et donc… non comptabilisées dans les statistiques de nos entreprises. Lire plus

Population ‘inactive’: la Belgique est un des pays européens comptant le plus de personnes malades et invalides.

Le taux de malades et d’invalides a fortement augmenté dans notre pays au cours des dix dernières années. Selon une étude de Randstad Research, la progression belge de cette dernière décennie a été nettement plus marquée que dans le reste de l’Europe. L’hypothèse selon laquelle cette augmentation s’expliquerait par le vieillissement de la population, les vases communicants entre régimes de chômage et de maladie-invalidité ainsi que l’évolution des conditions de travail, ne tient pas la route. Lire plus

La diminution de l’absentéisme de courte durée se confirme: une preuve de résilience?

Au cours des trois derniers mois, le Belge s’est déclaré moins souvent malade par rapport à l’année précédente. En novembre et en décembre 2020, 1,8 % des heures de travail ont en moyenne été perdues en raison d’absentéisme pour maladie de courte durée (absence de moins d’un mois). Ce chiffre est d’un quart inférieur à celui de novembre – décembre 2019. Il s’agit également d’une baisse de près de 30 % par rapport au premier confinement. Cette tendance positive pourrait indiquer le bon niveau de résistance au surmenage du côté des travailleurs.  Hypothèse non explorée : elle peut aussi être le résultat de la non-déclaration d’absences dans le cadre du télétravail. Lire plus

Les secteurs agro-alimentaire et de la distribution restent sur le pied de guerre malgré l’augmentation de l’absentéisme.

La hausse du nombre de malades en octobre affecte également nos entreprises. Le secteur agroalimentaire est ainsi plus touché que la moyenne : l’absentéisme de courte durée y est supérieur d’un cinquième (20 %) par rapport à l’année dernière. Pourtant, il ressort des derniers chiffres de l’Employment Tracker du prestataire de services RH SD Worx que les jours d’occupation effective ont continué d’augmenter pour atteindre 76 % dans l’agroalimentaire en octobre. Une belle progression, même si c’est moins qu’avant la crise, où le taux d’occupation était de plus de 80 %. Lire plus

L’absentéïsme de longue durée a atteint un taux record au cours du premier semestre 2020 sous l’effet de la pandémie.

Dans un contexte où le monde de l’emploi est frappé de plein fouet par le coronavirus, l’absentéisme de longue durée (plus d’un an) en Belgique a atteint un record sans précédent au cours du premier semestre 2020. Les absences de courte durée (moins d’un mois) ont, quant à elles, connu une forte baisse sur le marché du travail belge. Il s’agit d’une diminution artificielle causée par le système de chômage temporaire: il importe que les employeurs ne relâchent pas leurs efforts en la matière. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.