FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘marché de l’emploi’

Baromètre du recrutement en hausse: 83% des employeurs éprouvent des difficultés à remplir les postes vacants.

Selon le Baromètre de ManpowerGroup publié ce jour, les employeurs belges rapportent des intentions de recrutement encourageantes pour les mois d’été. En Belgique, pas moins de 25% des 567 employeurs sondés fin avril prévoient de renforcer leurs effectifs d’ici la fin du mois de septembre 2021, tandis que 11% d’entre eux prévoient de les réduire. 59% des employeurs interrogés n’anticipent aucun changement. Les pénuries de talents atteignent un niveau historique en 15 ans, avec 83% des employeurs belges éprouvant des difficultés à remplir leurs postes vacants, une hausse spectaculaire de 24 points par rapport à 2019. Lire plus

Confirmation d’une reprise dynamique: le nombre de demandeurs d’emploi en recul de 5,8% en Wallonie.

Le recul de la demande d’emploi entamé en mars 2021 et confirmé en avril s’accentue encore en mai. Le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) en Wallonie diminue de 5,8% par rapport à un an auparavant, ce qui correspond à 12.007 personnes de moins dans la demande d’emploi wallonne. Les diminutions les plus importantes concernent les moins de 30 ans et les demandeurs d’emploi inoccupés de plus courte durée. Le nombre d’opportunités d’emploi connait, lui, une augmentation de 51%. Lire plus

Discrimination : 40% des travailleurs craignent de parler ouvertement de leur vie privée par crainte des préjugés.

25 % des salariés et 17 % des employeurs considèrent qu’une politique dynamique de diversité et d’inclusion est inutile. Une image positive de l’entreprise ou de l’organisation constitue selon les deux catégories la principale portée d’une telle politique. Salariés et employeurs estiment aussi que postuler sous couvert d’anonymat permet, en général, de diversifier le personnel et le rendre plus solidaire. Telle est donc la constatation d’Indeed, après avoir interrogé plus de 1 000 salariés et 580 employeurs sur la diversité et l’inclusion au travail. Lire plus

L’optimisme est de retour dans le chef des employeurs, prêts à engager et à faire face à la robotisation…

Les dirigeants d’entreprise font preuve d’optimisme quant à l’emploi dans leurs entreprises pendant la relance après la crise du coronavirus. En effet, 60 % des employeurs ne prévoient pas de devoir licencier du personnel à l’automne 2021 ni en 2022. En fait, 70 % d’entre eux estiment qu’ils devront embaucher des travailleurs supplémentaires dans les 18 prochains mois. Les dirigeants d’entreprise envisagent de prêter temporairement certains collaborateurs à une autre entreprise en vue de pouvoir conserver leur personnel après la crise du coronavirus. Par ailleurs, les travailleurs ne doivent pas craindre la robotisation : 6 entreprises sur 10 ne s’attendent pas à ce que la technologie et l’intelligence artificielle suppriment des emplois humains en 2021 ni en 2022. Lire plus

6.000 jeunes en attente d’une première expérience de travail via un Stage First…

Depuis le début de la crise du coronavirus, le nombre de Stages First a diminué de 30%. Or, ces stages permettent d’offrir une première expérience de travail qui est cruciale dans la recherche d’un emploi. Actiris lance donc un appel aux 38.000 employeurs bruxellois pour les inviter à engager des stagiaires même en cette période difficile et à leur offrir une première expérience de travail cruciale. Lire plus

La reprise du marché du travail belge est l’une des plus lentes d’Europe…

Comparé à février 2020, juste avant le confinement, le marché du travail belge semble se redresser lentement, mais sûrement. Depuis fin novembre, le nombre d’offres d’emploi augmente: fin avril, le nombre d’offres d’emploi n’était « que » de 17,5 % inférieur à celui d’avant le coronavirus. Des secteurs restent en difficulté. On peut, malgré tout, noter une éclaircie à l’horizon de cette pandémie. Ces deux derniers mois, l’HORECA en crise a connu la plus forte croissance jamais réalisée depuis près d’un an et demi. Lire plus

Les mesures sanitaires du gouvernement concernant l’accès aux commerces ont provoqué un doublement du chômage temporaire.

Un an après le début de la crise de la Covid, l’Employment Tracker de SD Worx du mois d’avril analyse l’impact sur l’emploi des mesures sanitaires prises par notre gouvernement, comme par exemple le fait de ne pouvoir faire du shopping que sur prise de rendez-vous. Cela a eu pour effet de doubler le nombre de jours de chômage temporaire dans le secteur non essentiel du commerce de détail. Lire plus

Vers une reprise vigoureuse? Le nombre de demandeurs d’emploi wallons baisse de 4,9% en avril.

Le nombre de demandeurs d’emploi wallons diminue à nouveau, après un premier recul en mars dernier. Ainsi, ce mois d’avril se clôture avec une diminution de 10.314 demandeurs d’emploi (soit un recul de – 4,9%), pour un total de 200.065 demandeurs d’emploi. Les diminutions les plus importantes concernent les personnes âgées de 25 ans à moins de 30 ans (- 8,8%) et les jeunes de moins de 25 ans (- 6,9%). Lire plus

Même si le taux de chômage a encore augmenté en avril à Bruxelles, voici les premiers signes d’espoir avec l’explosion du nombre d’offres d’emploi dans l’horeca.

Fin avril, la Région bruxelloise comptait 89.319 demandeurs d’emploi, soit 2.048 de plus par rapport à avril 2020 (+ 2,3%). La hausse du chômage est relativement semblable à celle constatée ces derniers mois. Une fois encore, les jeunes restent durement touchés par la crise. Fin avril, 8.959 jeunes Bruxellois étaient à la recherche d’un emploi (+ 6,4% par rapport au mois d’avril de l’année dernière). En ce qui concerne les offres d’emploi, l’Horeca reprend un peu de couleurs suite à la réouverture le 8 mai en terrasses. Actiris a reçu 428 offres d’emploi pour ce secteur, soit quatre fois plus que le mois précédent. Lire plus

Métiers en pénurie : 7 personnes malvoyantes ou aveugles se forment au codage.

Actuellement, 600 profils de développeur informatique et d’analyste de données sont recherchés par les entreprises sur le site du Forem. Ces métiers en pénurie peuvent être exercés par des personnes porteuses d’un handicap visuel. Pour favoriser leurs chances d’insertion, le Forem s’appuie sur son Centre de compétence Cepegra, la Maison des langues et l’association Eqla pour fournir une formation sur-mesure à ce public. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.