FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘securex’

Aux yeux de près de 50% des travailleurs, les véhicules électriques de société ne répondent pas actuellement à leurs besoins professionnels.

D’après une enquête du secrétariat social de Securex, partenaire en matière d’emploi et d’entrepreneuriat, 3 travailleurs sur 10 (31%) ne souhaitent pas avoir une voiture de fonction électrique et 4 travailleurs sur 10 (42%) seraient prêts à franchir le pas, sous certaines conditions. Parmi les raisons évoquées pour ne pas passer à l’électrique, 48% des travailleurs affirment que ce type de véhicule ne correspond pas à leurs besoins professionnels (trajets longue distance, …). Un travailleur sur cinq (22%) pense également que les voitures électriques ne sont pas encore suffisamment fiables. Lire plus

Petites et grandes entreprises face au même défi RH de l’après-corona: le bien-être des travailleurs devrait être la priorité n°1.

Sur le plan des ressources humaines, les PME belges sont aujourd’hui les plus soucieuses du bien-être de leurs collaborateurs. Les accords relatifs au télétravail figurent cependant en bas de la liste des priorités des ressources humaines. Telle est la conclusion d’une récente enquête menée par le prestataire de services RH, Securex, en collaboration avec le bureau d’études de marché Profacts et réalisée auprès de chefs d’entreprise et de responsables RH de 520 PME en Belgique. Lire plus

Mobilité professionnelle: les travailleurs ont mis leurs ambitions et leurs envies de changement au frigo au cours de ces douze derniers mois.

D’après les récents chiffres du secrétariat social de Securex, les départs volontaires des travailleurs sous contrat à durée indéterminée ont diminué de 18% par rapport à 2019. À l’inverse, les départs involontaires ont augmenté de 16% en 2020, notamment en raison d’une hausse importante du nombre de faillites et de départs en (pré)pension qui ont atteint leur taux le plus élevé depuis 2015. Le secrétariat social constate que les départs d’entreprises, volontaires et involontaires, ont globalement diminué de 5% en 2020 par rapport à 2019, pour les travailleurs sous CDI. Lire plus

Participation aux résultats via les primes bénéficiaires : un outil de rémunération qui reste marginal.

1,15% des travailleurs ont reçu une prime bénéficiaire en 2020 pour un montant moyen de 1334€… Les chiffres du secrétariat social de Securex montrent qu’en 2020, moins d’1% des employeurs belges ont versé des primes bénéficiaires à leurs travailleurs:  67 entreprises belges sur 10.000 pour être précis. Le système des primes bénéficiaires permet aux entreprises d’attribuer (une partie) de leurs bénéfices de l’année précédente à leurs travailleurs sous la forme d’une prime fiscalement attractive. Lire plus

Le temps consacré à la formation a diminué de près de 40% en 2020, une tendance inquiétante à l’heure où nos entreprises se transforment.

En 2020, le temps consacré à la formation a diminué de 39 % par rapport à 2019. Les plus fortes baisses ont été enregistrées en avril (-91%) et mai (-79%). Étant donné que le nombre de jours prestés n’a baissé que de 10%, les périodes d’inactivité (y compris le chômage temporaire) ne sont pas la cause principale de cette baisse. Lire plus

Absentéisme et pandémie : l’impact se marque surtout au niveau des absences de longue durée mais le pire est peut-être à venir.

Les chiffres du secrétariat social de Securex démontrent que sur l’année écoulée, les salariés ont perdu davantage d’heures de travail dues au chômage que dues à la maladie (9,6% contre 7,3%). Les absences de courte et moyenne durée ont baissé l’an dernier, mais nous pourrions assister à une explosion des chiffres dans la période post chauvin. En cause, un niveau de stress perçu comme étant très élevé, à considérer comme une bombe à retardement selon les experts de Securex. Lire plus

Effet de la crise sanitaire: les travailleurs peinent à prendre leurs jours de congé légaux alors qu’ils ne peuvent les reporter.

Dans un contexte où beaucoup de Belges sont mentalement et physiquement mis à mal en raison de la crise liée au coronavirus et ont hâte de profiter des fêtes de fin d’année, le pourcentage de travailleurs belges à temps plein qui disposaient encore, au début du mois de décembre, de 15 jours de congé légaux ou plus à prendre avant la fin de l’année est passé de 3,7% en 2019 à 4,9% en 2020. Lire plus

Des temps difficiles pour les free-lances : grosse incertitude et révision à la baisse des tarifs au programme…

En raison du contexte actuel, de nombreux freelances éprouvent des difficultés et sont amenés à revoir leur façon de travailler dans le futur, notamment en recourant à de nouveaux canaux afin de trouver de nouvelles missions. C’est ce qui ressort d’un sondage mené par Securex. Les freelances prévoient également d’être plus stricts dans la rédaction et la finalisation de leurs contrats, ainsi que de mieux se protéger et/ou s’assurer. Lire plus

Les recrutements ont repris depuis cet été mais les contrats à durée indéterminée se font rares.

Des chiffres récents, issus du portefeuille de clients belges du prestataire de services RH Securex, montrent une diminution globale du taux de recrutement durant la période avril-septembre 2020 par rapport à la même période en 2019. La diminution des recrutements a cependant été moins marquée durant l’été 2020 que durant les mois d’avril et de mai. Au cours du mois de septembre 2020, il y a eu 10 % de recrutements en moins par rapport à septembre de l’année dernière. Lire plus

Malgré la généralisation du télétravail, seuls 1,6 % des employeurs accordent une allocation de travail à domicile aux télétravailleurs.

Des chiffres récents du prestataire de services RH Securex montrent qu’entre mars et septembre de cette année, seuls 1,6 % des employeurs belges ont versé une ou plusieurs allocation(s) de travail à domicile à leurs travailleurs. En moyenne, cette allocation de télétravail s’élevait à 76€ par mois et par travailleur. Cette indemnité compense les frais de bureau et les coûts liés aux fournitures, aux matériaux, à l’eau, l’électricité, le chauffage, l’entretien, l’assurance, la taxe foncière et la connexion internet du domicile du travailleur qui travaille de chez lui. Tandis que 10% des employeurs enregistrent des jours de travail à domicile, ils ne versent pas forcément d’indemnités de télétravail à leurs travailleurs. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.