Résultats pour le tag: ‘travail à domicile’

Les travailleurs souhaitent intensifier le recours au télétravail: 1,5 jour par semaine en moyenne, ce n’est pas assez!

Trois ans après que le Covid-19 ait rendu le télétravail obligatoire, nous sommes encore nombreux à travailler à domicile. Actuellement, les Belges peuvent travailler en moyenne 1,5 jour par semaine depuis leur domicile. En Flandre, c’est 1,6 jour, alors qu’en Wallonie, c’est 1 jour par semaine. Mais nous en souhaiterions davantage. En effet, les Belges veulent passer entre 2 et 3 jours à travailler chez eux. Lire plus

Le travail à domicile se pérennise sur le long terme, avec de grandes différences selon les niveaux d’instruction.

La crise du coronavirus a rendu le travail à domicile possible dans de nombreux secteurs. 33,9% des salariés travaillent habituellement ou parfois à domicile en 2022 contre 18% en 2019, les effets de la crise du COVID sur le long terme sont clairement visibles. Lire plus

Le marché du travail bruxellois est à nouveau en plein boom.

Selon le bilan annuel dressé par Statbel, le marché du travail bruxellois a connu une forte croissance en 2021. Ainsi, le nombre d’offres d’emploi a augmenté de 41.360 à Bruxelles, soit une croissance de 5,5%. Le nombre d’emplois est en hausse et davantage de Bruxellois ont trouvé du travail. Les données publiées par Statbel confirment certaines tendances déjà constatées par Actiris telles que la baisse du chômage et la forte augmentation du nombre d’offres d’emploi. Lire plus

Le télétravail, un argument de plus en plus essentiel dans les offres sur le marché de l’emploi.

Maintenant que le confinement en Belgique a été prolongé jusqu’au 1er mars, le travail à domicile restera la règle pendant encore au moins un mois et demi. Indeed a examiné comment les employeurs et les employés, ou les demandeurs d’emploi ont respectivement publié ou recherché des offres d’emploi qui mentionnent explicitement le travail à domicile. Lire plus

Selon les statistiques officielles du marché du travail, 34,5% de la population active bénéficiait du travail à domicile en septembre.

En mettant rapidement à disposition une série de chiffres indicatifs, Statbel contribue à l’analyse de l’impact de la crise du Covid-19 sur le marché du travail. L’augmentation du nombre de personnes occupées entre août et septembre de cette année est presque entièrement à mettre à l’actif des hommes. Nous constatons surtout une forte augmentation du nombre de salariés, un groupe qui avait fortement diminué en août. Les chiffres provisoires de septembre indiquent une reprise. Le nombre de personnes occupées se situe à peu près au même niveau qu’en septembre de l’année dernière. Lire plus

Malgré la généralisation du télétravail, seuls 1,6 % des employeurs accordent une allocation de travail à domicile aux télétravailleurs.

Des chiffres récents du prestataire de services RH Securex montrent qu’entre mars et septembre de cette année, seuls 1,6 % des employeurs belges ont versé une ou plusieurs allocation(s) de travail à domicile à leurs travailleurs. En moyenne, cette allocation de télétravail s’élevait à 76€ par mois et par travailleur. Cette indemnité compense les frais de bureau et les coûts liés aux fournitures, aux matériaux, à l’eau, l’électricité, le chauffage, l’entretien, l’assurance, la taxe foncière et la connexion internet du domicile du travailleur qui travaille de chez lui. Tandis que 10% des employeurs enregistrent des jours de travail à domicile, ils ne versent pas forcément d’indemnités de télétravail à leurs travailleurs. Lire plus

Le chiffre d’affaires mensuel et la productivité en forte détérioration (-50%). La majorité des entreprises pensent revenir au niveau d’avant la crise d’ici 6 mois.

Alors que le redémarrage économique suit son cours, le site d’emploi StepStone a demandé aux dirigeants d’entreprises belges d’évaluer les conséquences de la crise ainsi que de partager leur plan de reprise. D’ailleurs, 66 % d’entre eux ont un plan de reprise prêt ou en phase finale. Le travail à domicile y occupe une place importante. En revanche, la perspective d’une reprise de l’activité à un rythme similaire à celui d’avant la crise s’annonce compliquée pour beaucoup. Lire plus

En temps ‘normal’, le homeworking concerne un salarié sur cinq et renforce les inégalités sur le marché du travail.

En 2019, 18,9% des salariés ont parfois ou habituellement travaillé à domicile, contre 7,4% en 1999. C’est ce qui ressort des chiffres de Statbel, l’office belge de statistique, établis sur la base de l’Enquête sur les forces de travail. On entend par ‘travail à domicile’ le travail effectué au domicile du travailleur. Il ne s’agit pas nécessairement de télétravail, effectué à l’aide des télécommunications. L’analyse des données européennes montre que la formule s’adresse principalement aux fonctions supérieures. Lire plus

Le nombre de collaborateurs qui ont la possibilité de choisir où et quand travailler a augmenté de 35 % ces quatre dernières années.

La flexibilité du temps et du lieu de travail a le vent en poupe, mais le haut de la vague n’est pas encore en vue. Une enquête menée par Securex révèle que le nombre de travailleurs qui ont la possibilité de choisir leur lieu et leurs horaires de travail a augmenté de 35 % ces quatre dernières années. Cependant, seul un travailleur belge sur 4 (23 %) est actuellement en mesure de faire ce choix. La flexibilité est surtout l’apanage des travailleurs qualifiés, des salariés et des jeunes.  Lire plus

L’état fédéral inaugure des bureaux satellites dans 15 villes à travers la Belgique.

Ce mardi 2 mai 2017, Jan Jambon, vice-Premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments, inaugure le bureau satellite interfédéral de Charleroi. Des bureaux satellites ouvriront dans 15 villes où 98 postes de travail seront mis à la disposition des membres du personnel des services publics fédéraux participants. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.