FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘travail au noir’

84% des étudiants exercent un travail rémunéré et plus d’un sur 5 est engagé sans contrat!

84% des étudiants exercent un travail rémunéré. Il s’agit d’un nouveau record: 84% des étudiants exercent un travail rémunéré. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude menée fin mars – début avril par Randstad Research auprès de 1.500 étudiants. L’an dernier, le compteur stagnait encore à 80%. Curieusement, le travail au noir continue à s’amplifier malgré les assouplissements du statut d’étudiant. Plus d’un tiers des étudiants admettent que le travail exercé pendant l’année scolaire porte préjudice à leurs études. Lire plus

Jobs étudiants : malgré une réglementation plus souple, le travail non déclaré ne diminue pas.

Le résultat le plus remarquable de l’étude annuelle menée par Randstad autour du travail étudiant est le fait que, pour la première fois dans l’histoire, le salaire horaire moyen ne diffère plus (12,2 euros) entre étudiantes et étudiants. Le fossé salarial semble ainsi déjà comblé parmi les étudiants. Le constat moins positif est en revanche l’absence d’indication selon laquelle le récent assouplissement de la réglementation réduirait la part de travail au noir. La proportion d’étudiants travaillant sans contrat ne baisse pas. Lire plus

Les contrôles ONSS traquent le travail au noir et l’exploitation économique dans les secteurs à risque.

Lors de l’action de contrôles conjoints, l’Inspection de l’ONSS et la police ont trouvé des indices d’exploitation économique dans 19 des 149 lieux de travail contrôlés. Sur les 311 travailleurs constatés au travail, 91 étaient occupés ‘au noir’. En outre, 9 victimes potentielles de traite des êtres humains ont été identifiées. Lire plus

Travail occasionnel & complément de revenu non taxé: pourquoi créer (encore) un nouveau dispositif?

La proposition du gouvernement fédéral visant à donner aux citoyens l’opportunité de gagner un complément de revenu non taxé allant jusqu’à 1.000 euros par mois a suscité bon nombre de commentaires. L’opposition insiste sur les risques importants de de dérapage budgétaire – évalué à 194 millions d’euros par an selon le groupe Ecolo/Groen. Une forme déloyale de concurrence pourrait voir le jour. Federgon suggère que l’élargissement des activités du secteur des titres-services puisse être considéré comme une véritable alternative aux propositions du gouvernement. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.