FR | NL | LU
Peoplesphere

Traditionnelle hausse saisonnière du nombre de demandeurs d’emploi en Wallonie: 15,3 % de jeunes en plus inscrits au Forem.

Le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) a augmenté de 2,9% entre juillet 2021 et juillet 2022, ce qui porte ce nombre à 213.611. Cette augmentation découle en partie de l’arrivée massive de jeunes ayant achevé leurs études et s’inscrivant au Forem afin de bénéficier de l’accompagnement des conseillers, auxquels s’ajoutent les travailleurs temporaires de l’enseignement. Cette hausse s’explique également par des modifications de nature administrative et législative liées au nouvel accompagnement des demandeurs d’emploi de Wallonie. Le nombre de demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations continue quant à lui de baisser (- 5,0%).

Fin juillet 2022, le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) en Wallonie comprend 127.964 demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations (dont 1.510 en Communauté germanophone) et 37.619 jeunes en stage d’insertion professionnelle (dont 203 en Communauté germanophone). S’y ajoutent 25.865 demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et 22.163 demandeurs d’emploi inscrits librement.

Au total, la Wallonie compte 213.611 DEI à fin juillet 2022 :

51% sont des hommes ;
18% sont âgés de moins de 25 ans, 25% ont 50 ans et plus ;
43% sont au plus diplômés de l’enseignement secondaire du 2e degré ;
26% sont inoccupés depuis moins de six mois et 43% depuis deux ans et plus.

Ils représentent 13,3% de la population active wallonne. Notons que ce taux de la demande d’emploi est inférieur à celui de juillet 2020 (13,7%) mais légèrement supérieur à celui de 2021 (12,9%).

18.552 demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) de plus qu’en juin (écart mensuel)

Comme chaque année, entre fin juin et juillet 2022, le nombre de DE demandeurs d’allocations (DEDA) et de jeunes en stage d’insertion professionnelle (JSI) augmente fortement. En effet, durant le mois de juillet, les inscriptions au Forem sont nombreuses. D’une part, des jeunes gens qui ont achevé leurs études vont débuter leur stage d’insertion professionnelle ; d’autre part, des travailleurs temporaires de l’enseignement viennent s’inscrire après la fin de l’année académique. Cette année, cette augmentation s’élève à 16.297 personnes, soit + 10,9%. Le nombre de DE inscrits obligatoirement augmente de 0,9% et celui des DE inscrits librement croit de 10,1%.

6.071 demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) de plus qu’à fin juillet 2021 (écart annuel)

Globalement, le nombre de DEI augmente de 2,9%. En termes absolus, cela représente une hausse nette de 6.071 personnes par rapport à juillet 2021. Néanmoins, deux catégories parmi les DEI s’inscrivent fortement à la baisse après un an : les demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations, avec – 5,0% (soit un recul net de 6.769 personnes), ainsi que les DE inscrits obligatoirement avec – 13,2% (soit un recul de 3.931 personnes).

L’effectif des jeunes inscrits au Forem au terme de leurs études connaît pour sa part une hausse de 15,3% par rapport à l’an dernier, soit 4.992 personnes de plus. Enfin, le nombre de personnes librement inscrites dans la demande d’emploi augmente de 11.779 unités à un an d’écart (+ 113,4%), en raison du maintien de leur inscription depuis le 1er janvier. Cette nouvelle hausse du nombre de DEI inscrits librement découle de modifications administrative et législative liées au nouvel accompagnement des demandeurs d’emploi.

Notons que les personnes inoccupées depuis un an à moins de deux ans voient leur nombre baisser par rapport à l’an dernier : – 11,5% entre juillet 2021 et juillet 2022. Les autres catégories évoluent à la hausse : + 4,7% pour la catégorie des moins de six mois ; + 7,0% parmi les personnes inoccupées depuis six mois à moins d’un an ; + 7,3% de personnes inoccupées depuis deux à moins de cinq ans et + 7,4% de personnes comptant cinq ans ou plus d’inoccupation.

Les DEI âgés de 50 ans et plus continuent de diminuer (- 1,7%). Les autres classes d’âge connaissent une augmentation à un an d’écart : + 5,7% entre 30 et moins de 40 ans ; + 5,0% pour les moins de 25 ans et + 4,6% pour les 25 à moins de 30 ans.

Diffusion des offres : 21 % d’opportunités d’emploi de plus à un an d’écart

Au cours du mois de juillet 2022, le Forem a diffusé 43.605 offres d’emploi (hors celles émanant des autres Services publics belges de l’Emploi). Les postes à pourvoir peuvent se situer en Wallonie comme en dehors.

Les besoins de recrutement s’inscrivent toujours à la hausse par rapport au même mois de l’année dernière (21% d’opportunités d’emploi de plus entre juillet 2021 et 2022). Citons l’augmentation du nombre de propositions de recrutement dans les secteurs suivants :

  • l’administration publique, avec + 24% par rapport à juillet 2021, pour 1.141 postes diffusés en juillet 2022 ;
  • l’industrie manufacturière (+ 11%), avec toutefois des besoins variables selon les branches d’activités (par exemple 356 postes en fabrication de matériel de transport, + 31% ; ou 1.177 postes dans les industries agricoles et alimentaires, + 23%) ; dont certaines en recul (par exemple 577 postes dans l’industrie chimique, – 6%, ou 547 postes en métallurgie / travail des métaux, – 20%) ;
  • le secteur de la santé et de l’action sociale, avec + 9%, 2.136 postes en juillet 2022 ;
  • le secteur agricole, également, avec + 9% par rapport à juillet 2021, pour 590 postes.

 

Source: Forem

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.