FR | NL | LU
Peoplesphere

Comment nous allons sauver la fonction RH…

Dans un article intitulé « Put the Humanity Back in Human Resources », le directeur de la recherche de la National Preparedness Leadership Initiative, Eric J. McNulty, tente d’identifier comment les RH pourraient garantir leur propre existence à l’avenir… Oui, nous pouvons reconnaître que les RH sont en danger. Le Harvard Business Review (HBR) titrait à la mi-août « It’s Time to Blow Up HR and Build Something New.” Le fait n’est pas isolé. Il y a vraiment danger. Il est peut-être temps de réagir…

Comme le formule Eric McNulty: « Les RH sont maudites. Tous les 10 ans, des voix s’élèvent pour les comdamner à disparaître ou, à tout le moins, à se réinventer de fond en comble. Les arguments déployés par les auteurs publiés dans le HBR sont les mêmes que ceux qui figuraient dans une autre publication, datant de 2005, et intitulée alors « Why We Hate HR ». De quoi s’agit-il? Elaborer un nouveau contrat avec le CEO, comprendre comment créer de la valeur, devenir un partenaire stratégique, réussir un meilleur alignement entre les collaborateurs et les priorités du business, etc… » Rien de neuf en réalité.

Eric McNulty reprend: « Les problématiques inhérentes à la fonction RH sont réelles. Celle-ci est embourbée dans des processus de conformité qui lui sont imposés et que personne n’apprécie. Les RH se voient en effet contraintes de gérer des situations qu’elle ne peut pas résoudre telles que l’évolution de la culture de l’organisation ou la réputation d’un patron en manque d’intelligence émotionnelle par exemple. Pire, les professionnels RH sont parfois amenés à défendre une image d’entreprise bienveillante alors que seuls les résultats court-terme et la réduction des coûts se révèlent vraiment importants dans la réalité. »

Partant de ce constat, il est clair que l’élimination des RH donnera inévitablement naissance à une autre fonction qui sera chargée d’effectuer le sale boulot. La question à aborder ne concerne sans doute pas le contenu de la fonction. Mais bien sa raison d’être.

« Il suffit de regarder à quel point nos organisations sont déshumanisées pour comprendre pourquoi les travailleurs sont désengagés, pourquoi les managers détestent les consignes à appliquer en matière de performance management, pourquoi les RH pataugent si souvent… Nous pourrions évoquer les méthodes de licenciement aussi… A se demander qui peut bien imaginer de pareils procédés? Les dégâts à long terme provoqués par de telles pratiques sont considérables. »

Suite aux nombreux projets développés au fil des ans au sein de la Society of HR Executives, Eric McNulty partage un diagnostic simple et une solution tout aussi évidente… « Sans être un spécialiste RH en tant que tel, je pense que ce n’est pas une révolution organisationnelle qui s’impose. Il faut simplement que les RH soient les défenseurs en chef de l’humanité dans nos entreprises. Il faut réintroduire l’humain dans les RH. »

Ce qui implique ? « Les tâches de conformité (compliance) et autres routines administratives devraient être transférées vers des équipes spécialisées. Les RH deviennent alors forces de proposition dans la dimension humaine proprement dite. Il s’agit de créer du sens pour entretenir la motivation et l’engagement. En agissant en tant que pédagogues, consultants internes et coaches, les responsables RH peuvent donner l’exemple quant à la manière de traiter les individus, en les considérant autrement que comme des ETP (Equivalents Temps Plein). Champions de la confiance et de la transparence, les RH ne peuvent représenter une vitrine factice, derrière laquelle se cache une organisation mécanique et froide. Le rôle est proche de celui d’un ombudsman chargé de veiller au maintien des valeurs et normes de l’entreprise auprès de toutes ses parties prenantes. Le discours est empreint de vérité et vise à consolider la sécurité des personnes, à tous les niveaux. Les RH ont également un rôle à jouer lorsqu’il s’agit de simplifier ou d’éliminer des règles et procédures absurdes. Il est nécessaire de se débarrasser des pratiques qui abîment l’enthousiasme et sclérosent les organisations. Experts en psychologie, anthropologie et autres disciplines utiles afin de comprendre les comportements humains, les RH sont alors susceptibles d’agir en tant que catalyseurs du changement. Bon nombre d’entreprises ont d’ores et déjà compris et intégré le besoin d’implémenter les principes du management dit ‘human centric’. Et s’il est vrai que les RH doivent constamment développer leur maîtrise des éléments du business, il est tout aussi fondamental qu’ils puissent enseigner le People Management aux représentants du business. »

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.