FR | NL | LU
Peoplesphere

Un exemple de dialogue social constructif: la STIB balise le futur de son personnel ouvrier via la signature de 9 conventions collectives.

La direction de la STIB et les 3 organisations syndicales, CSC, CGSP et CGSLB, ont signé plusieurs Conventions Collectives de Travail qui assurent le futur de l’entreprise et de ses travailleurs et propulsent la plus grande entreprise de Bruxelles à la pointe en termes de classification des fonctions et de rémunération de son personnel ouvrier.

Aux termes de 5 années de négociations intenses et constructives, direction et représentants du personnel de la STIB ont signé 9 conventions collectives de travail innovantes qui mettent en place une classification des fonctions du personnel ouvrier, soit plus de 6.000 travailleurs, et transforment en profondeur son système de rémunération.

L’accord signé en commission paritaire le 10 mai et approuvé par le Conseil d’Administration le 17 juin 2019 permet à chacun, travailleurs, personnel RH et managers, de comprendre plus facilement comment le personnel ouvrier est rémunéré et surtout comment il le sera s’il évolue dans sa carrière.

Concrètement, la STIB passe d’un système complexe assorti d’une multitude de primes obsolètes à un système à 4 classes de fonctions ouvrières liées à une évolution barémique simple, transparente et équitable pour tous. Il n’y a plus de distinction entre les carrières techniques et celles de la conduite, ouvrant dès lors de nouvelles perspectives en terme de mobilité interne. De plus, cet accord est une étape majeure vers une classification de fonction intégrée avec la classification des fonctions des employés (en place depuis 2006) et donc vers le passage au statut unique.

De nombreuses primes qui n’étaient plus d’actualité ont été abrogées. Par contre, les primes qui encouragent l’évolution de la maîtrise technique et linguistique, pour servir les clients mieux encore, sont, elles, maintenues et renforcées. Enfin, les barèmes sont rallongés pour pouvoir accompagner des carrières futures plus longues.

« Nous vivons un moment historique, » se réjouit Frédéric Demars, Senior Vice President Ressources Humaines. « Pour la première fois en Belgique, une entreprise fait table rase d’un historique de rémunération complexe qui date de plusieurs décennies pour le remplacer par un nouveau système clair et transparent dont l’ensemble du personnel ouvrier profitera ». Ce nouveau système, qui entrera en vigueur au 1e mai 2021 pour tout le personnel ouvrier, est assorti de 3 garanties : aucune perte de rémunération sur l’ensemble de la carrière restante, une assurance groupe au moins équivalente à celle offerte dans l’ancien système et une augmentation salariale de minimum 10 € bruts par mois au moment du lancement en mai 2021.

Compte épargne-carrière

La STIB a également conclu, le 10 mai 2019, deux Conventions Collectives de Travail relatives au compte individuel carrière. Il s’agit des premières CCT de ce type, signées en Belgique depuis l’introduction de la Loi Peeters. Elles offrent la possibilité au travailleur d’épargner certains éléments de temps (les congés extra-légaux, les heures supplémentaires volontaires et les congés de garde…) et d’utiliser ces jours de congés au cours de la carrière tant pour aménager temporairement le temps de travail, avec pour objectif un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle, que pour aménager sa fin de carrière. Ceci est particulièrement important dans le contexte de l’allongement des carrières et de la pénibilité de certains métiers.

« Avec les organisations syndicales, nous avons réalisé un travail colossal qui fait entrer la STIB et son personnel dans une nouvelle ère et pérennise l’entreprise et ses travailleurs pour de très nombreuses années, » conclut Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.