FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘concertation sociale’

Atteindre le taux d’emploi de 80% passera par une meilleure intégration des personnes d’origine étrangère sur le marché du travail.

Au terme de la conférence sur l’emploi, une initiative du ministre fédéral du Travail, les partenaires sociaux continuent à rechercher ensemble des solutions pour que davantage de personnes originaires de pays hors UE puissent travailler dans notre pays. Les organisations patronales ont souligné l’importance de la mise en place de politiques stimulantes au niveau régional et fédéral, car une intégration réussie sur le marché du travail nécessite une collaboration entre tous les niveaux politiques. Lire plus

Les allocations de chômage les plus basses restent situées au-dessous du seuil de pauvreté.

Les Travailleurs sans emploi de la CSC ont rendu visite aujourd’hui au ministre de l’Emploi Pierre-Yves Dermagne pour plaider en faveur d’une amélioration des (trop faibles) allocations de chômage. En effet, la majorité des allocations de chômage minimales sont toujours inférieures au seuil de pauvreté européen. Pour une personne seule, l’allocation de chômage minimale est de 1.161 euros par mois, alors que le seuil de pauvreté est de 1.287 euros (chiffres 2021). Lire plus

Coup d’envoi de la Conférence internationale du Travail: le droit à la sécurité et à la santé au travail deviendra-t-il une norme universelle?

La conférence de l’Organisation internationale du Travail (OIT) a commencé à Genève. Son principal objectif consiste à faire du droit à la sécurité et à la santé au travail, une norme de travail universelle. Autre fait marquant : la Hongrie est appelée à venir se justifier sur ses manquements en matière de respect du droit du travail. Lire plus

Cinq questions patronales adressées au gouvernement afin d’arbitrer les désaccords entre partenaires sociaux autour du Deal sur l’Emploi.

Le 17 mai 2022, les partenaires sociaux du Conseil national du travail ont émis un avis divisé sur l’avant-projet de « deal pour l’emploi » du gouvernement. Indépendamment du délai serré accordé aux partenaires sociaux et de la complexité du deal, la FEB tient tout de même tirer des enseignements fondamentaux de la manière dont l’avis divisé s’est formé. Des enseignements qui se résument en 5 questions au gouvernement. Lire plus

La négociation avec les partenaires sociaux permet de lutter contre les inégalités et de favoriser l’inclusion.

Plus la couverture des employés par les conventions collectives est élevée, plus les différences de salaires sont faibles, indique le rapport, qui se fonde sur un examen des conventions et pratiques collectives dans 80 pays à différents niveaux de développement économique et sur les cadres juridiques et réglementaires de 125 pays. Les conventions collectives – le processus de négociation volontaire entre un ou plusieurs employeurs (ou leurs organisations) et une ou plusieurs organisations de travailleurs – peuvent réduire efficacement les inégalités salariales, que ce soit dans une entreprise, un secteur ou une industrie. Lire plus

Le front commun syndical constate l’échec du Groupe des Dix concernant les négociations sur le remboursement des frais de déplacement.

L’enveloppe que le gouvernement avait prévue pour soulager le budget « carburant » des travailleurs qui doivent utiliser leur voiture pour aller travailler était insuffisante (30 millions d’euros). De leur côté, les employeurs ont refusé de faire un effort. La FGTB, la CSC et la CGSLB constatent malheureusement que les employeurs essaient une fois de plus de tirer profit de la situation en demandant une aide du gouvernement pour alléger les coûts énergétiques des entreprises. Lire plus

Journée internationale de la sécurité et de la santé au travail : ce sont les partenaires sociaux qui ont la clé d’une amélioration de la situation sur le terrain.

La pandémie de COVID-19 a montré qu’une collaboration efficace entre les employeurs, les travailleurs et les gouvernements est le meilleur moyen de mettre en œuvre des mesures de sécurité et de santé au travail (SST) qui peuvent sauver des vies lors de cette crise et de la prochaine, affirme un nouveau rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Lire plus

Le dialogue social est au point mort dans le secteur des titres-services.

Les actions et la communication des syndicats ne font que jeter de l’huile sur le feu. C’est ce que déclare Federgon, la fédération qui parle au nom de plus de 160 sociétés de titres-services et qui représente à la fois les grandes entreprises et les PME du secteur. Nos entreprises écoutent avec incrédulité et incompréhension ce qui se dit sur leur secteur aujourd’hui et ne se reconnaissent nullement dans le discours tenu par les syndicats concernant les difficiles négociations qui se déroulent dans le secteur. Lire plus

Deal pour l’emploi – Malgré la volonté de moderniser le travail, la complexité des mesures et le manque de concertation sociale plombent le projet du gouvernement.

Le gouvernement est parvenu à un accord sur le deal pour l’emploi, lequel a pour objectif de mettre plus de personnes au travail en supprimant un certain nombre d’entraves sur le marché de l’emploi, mais aussi d’améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée des travailleurs. Un accord a également été trouvé sur les deux dossiers les plus épineux : le statut des travailleurs des plateformes et la création d’un cadre juridique adapté à l’e-commerce. Il appartient maintenant aux partenaires sociaux de donner leur avis sur le paquet de mesures proposé. À ce stade, la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) constate que certains problèmes ont été résolus, mais craint qu’une surabondance de règles ne fasse obstacle à de réelles avancées. Les organisations syndicales regrettent les ambiguïtés et leur non-implication dans l’élaboration du projet. Lire plus

‘Obliger’ les demandeurs d’emploi à travailler dans le secteur de la construction, une idée absurde pour la CSC.

Le week-end dernier, la Confédération Construction a lancé d’une part, l’idée d’obliger les chômeurs à travailler dans le secteur de la construction afin de résoudre la pénurie de personnel et, d’autre part, celle de limiter l’indexation des salaires pour contrer l’inflation. « Nécessité fait loi, selon la Confédération de la construction. Le syndicat chrétien réagit à la position développée par l’organisation patronale: « Il suffit d’enfiler un casque et un gilet de sécurité aux chômeurs et d’un saut d’index pour résoudre tous les problèmes du secteur », ironise Patrick Vandenberghe, président de la CSC bâtiment – industrie & énergie (CSCBIE). Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.