FR | NL | LU
Peoplesphere

Il faut préparer la pension en s’appuyant sur les 4 piliers pour conserver son train de vie.

La pension légale belge est insuffisante pour garder plus ou moins le même train de vie après la vie active. Mais quels efforts faut-il consentir pour y arriver ? L’expert en RH Mercer a calculé qu’un employé belge doit épargner 85 mois de salaire mensuel net pour pouvoir maintenir un train de vie récent. L’idéal est donc de vous constituer votre pension via les quatre piliers.

Si vous souhaitez garder le même train de vie après votre retraite, vous aurez besoin, en principe, d’une pension mensuelle égale à votre salaire mensuel net. Une partie de ce montant proviendra de la pension légale (1er pilier). À vous de le compléter, idéalement via les trois autres piliers : pension complémentaire d’entreprise (2e pilier), épargne-pension et assurance vie individuelle (3e pilier) et épargne sans avantage fiscal (4e pilier).

Exemple : un employé belge de 35 ans gagne aujourd’hui environ 2 000 € net. À l’âge légal de la pension (67 ans), cet employé aura, en tenant compte de l’inflation, un salaire mensuel net de 3 111 €. S’il reçoit une pension légale nette de 1 900 €, le 1er pilier couvrira donc 62 % du montant total qu’il souhaite avoir chaque mois.

Pour combler cet écart, il faudra disposer d’un capital complémentaire. Mercer a calculé que pour atteindre cet objectif, un employé devra épargner, en plus de sa pension légale, un montant équivalent à 85 fois son salaire mensuel net.

Ce capital peut être constitué via les trois autres piliers, l’épargne sans avantage fiscal représentant la part la plus importante (21 %). La pension complémentaire via l’employeur (12 %) pèse moins lourd dans la balance, mais reste importante pour la constitution de votre pension*. Contrairement à ce que l’on pense souvent, l’épargne-pension ne représente qu’une petite part du gâteau (5 %), en assumant la contribution déductible maximale. Et plus on commence tard, plus cette part diminue.

Thierry Laloux, senior consultant chez Mercer Belgium : « Le poids de chaque pilier varie bien entendu d’un travailleur à l’autre, mais les conclusions générales sont similaires pour tous. Tous les travailleurs belges doivent miser sur les quatre piliers s’ils veulent maintenir leur train de vie. Et si l’épargne (4e pilier) est nécessaire pour tous, elle est encore plus importante pour les hauts revenus, pour qui l’épargne-pension et la pension légale pèsent moins lourd. Nous conseillons à chacun et chacune de s’intéresser de près à la constitution de sa pension, malgré l’impression que la retraite est encore loin. »

Source : Mercer

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.