FR | NL | LU
Peoplesphere

Les indicateurs confirment la reprise du marché de l’emploi en Wallonie avec 6 mois consécutifs en amélioration.

Pour le sixième mois consécutif, le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés diminue à un an d’écart en Wallonie (-4,9%) et s’accompagne à nouveau d’une augmentation du nombre d’offres d’emploi diffusées (+29%). Cette hausse importante concerne la plupart des secteurs d’activité mais, comme le mois passé, la plus forte croissance d’offres d’emploi à un an d’écart émane de l’Horeca.

Fin août, la Wallonie comptait 211.653 DEI. Ce chiffre englobe 135.034 demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations (dont 1.648 en Communauté germanophone) et 36.714 jeunes en stage d’insertion professionnelle (dont 207 en Communauté germanophone). S’y ajoutent 29.471 demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et 10.434 demandeurs d’emploi inscrits librement.

Le taux de la demande d’emploi s’élève actuellement à 13,2% de la population active wallonne. A titre de comparaison, il était de 13,9% il y a un an et de 13,4% il y a deux ans (fin août 2019).

Légère hausse des DEI à un mois d’écart

Comme chaque année à la même période, le nombre de DEI augmente légèrement à un mois d’écart (+2,0%). Cela équivaut à une hausse nette de 4.113 personnes inscrites dans la demande d’emploi wallonne. Après le pic d’inscriptions habituellement observé en juillet, la hausse mensuelle du mois d’août est plus modérée. Il s’agit principalement de l’inscription de jeunes gens qui débutent leur stage d’insertion professionnelle après leurs études.

Malgré la hausse de fin d’été habituelle à un mois d’écart, la demande d’emploi poursuit sa baisse entamée il y a 6 mois. A la fin du mois d’août 2021, la baisse de 4,9 % à un an d’écart correspond à un recul net de 10.828 personnes.

La demande d’emploi diminue à nouveau dans toutes les classes d’âge, particulièrement parmi les personnes âgées de 25 à moins de 30 ans (-6,9%). Parmi les personnes de moins de 25 ans, la baisse atteint – 5,8 %. Les évolutions se font plus discrètes à partir de 40 ans : -3,9% de DEI âgés de 40 à moins de 50 ans et -3,0% de personnes âgées de 50 ans et plus.

Si l’on se penche sur la durée d’inoccupation des personnes, celle-ci reste marquée par des tendances opposées. À un an d’écart, les personnes le plus récemment arrivées dans la demande d’emploi voient leur nombre se réduire : -7,7% de personnes dont l’inoccupation est inférieure à six mois et -27,4% de personnes inoccupées depuis six mois à moins d’un an. Par contre, à partir d’un an d’inoccupation, les effectifs évoluent à la hausse : le groupe de DEI comptant un an à moins de deux ans d’inoccupation croît légèrement (+2,4%), et celui affichant deux à moins de cinq ans d’inoccupation augmente pour sa part de 9,9%. Cela étant, l’effectif de personnes inoccupées depuis cinq ans et plus poursuit sa décrue (-1,5% à un an d’écart).

29% d’offres d’emploi de plus qu’en août 2020

En août 2021, le Forem a diffusé 36.501 offres d’emploi (sans compter les 12.131 offres reçues d’un autre Service public de l’Emploi), soit 29% de plus qu’au cours du mois d’août 2020. Bonne nouvelle, les besoins de main-d’œuvre sont en hausse dans la plupart des secteurs d’activité.

La plus forte croissance d’opportunités d’emploi à un an d’écart concerne cette fois encore l’Horeca, qui est à l’origine de 1.354 postes, soit 720 postes de plus qu’en août 2020 (la hausse est de 114%). Des besoins de recrutement plus importants qu’il y a un an émanent également d’autres secteurs :

  • le secteur manufacturier, très varié et important en termes d’emploi, et particulièrement dans le travail des métaux / la métallurgie (384 opportunités d’emploi supplémentaires, soit +93%), dans les industries agroalimentaires (+456 opportunités soit +68%), dans la fabrication de machines et équipements (+199 opportunités soit +65%) ou encore dans la branche de l’industrie chimique (+252 opportunités soit +54%) ;
  • le secteur du transport et de l’entreposage : + 936 opportunités soit +73% ;
  • les services collectifs, sociaux et personnels : + 389 opportunités soit +73% ;
  • le secteur du commerce de gros et de détail : + 1.361 opportunités soit +58%.

Avec des taux de croissance encore importants (entre +30% et +50%), d’autres secteurs cherchent à pourvoir des postes et l’ont notifié ce mois d’août :

  • le secteur de l’eau, du gaz et de l’électricité : +183 opportunités soit +46% ;
  • le secteur de la santé et de l’action sociale : +531 opportunités soit +40% ;
  • la construction : +802 opportunités soit +36% ;
  • l’administration publique : +245 opportunités soit +34% ;
  • les services aux entreprises dont l’immobilier et les activités de location : +671 opportunités, ce qui correspond à +31%.

Source: Forem

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.