FR | NL | LU
Peoplesphere

Lancement d’artist@work : une plate-forme visant à simplifier la gestion administrative des artistes indépendants.

Notre pays compte environ 38.000 artistes. La ministre des Affaires sociales, Maggie De Block (Open Vld) et le ministre des Indépendants, Denis Ducarme, ont fait développer www.artistatwork.be spécialement pour eux. Pour les artistes cela signifie moins d’administration pour plus de place pour la créativité.

« L’application permet de réduire les tracasseries administratives liées à l’enregistrement des prestations artistiques, à la demande d’une carte artiste ou d’un visa artiste ou encore à la déclaration d’activité indépendante. » confie la ministre Maggie De Block. « Ainsi, les artistes peuvent se concentrer sur leur tâche principale: la créativité et la création ».

« Un artiste sur deux est un indépendant. Ils ont pu, à ce titre, bénéficier des mesures prises sous cette législature pour renforcer diminuer les cotisations et renforcer la protection sociale de l’ensemble des indépendants. D’autres mesures plus spécifiques ont également été prises afin de clarifier et simplifier le statut des artistes. La mise en place de la plate-forme Artist@work vient compléter ces réformes positives. Elle constitue pour les artistes une importante mesure de simplification administrative. Elle leur permettra désormais de s’informer et réaliser leurs démarches administratives en ligne, ce qui leur permettra aussi de consacrer davantage de temps à leur activité artistique », explique le ministre des Indépendants Denis Ducarme.

Nombreux sont ceux qui rêvent de pouvoir se consacrer à plein temps à leur art. «Certains artistes ont l’occasion de poursuivre ce rêve en tant qu’indépendant. Pour d’autres, des prestations occasionnelles signifient une source irrégulière de revenus», explique Maggie De Block.

« Grâce à ce statut particulier, les artistes pourront compter sur une protection sociale minimale, même pendant les périodes incertaines avec moins de prestations», indique la ministre Maggie De Block. Pour ce faire, ils peuvent entre autres introduire une demande de visa artiste auprès de la Commission Artistes. Près de 1.000 artistes disposent aujourd’hui d’un tel visa.

Par ailleurs, certains artistes ne perçoivent qu’une petite rémunération pour leurs prestations. Les montants jusqu’à 128,93 euros par jour ne doivent pas être déclarés car ils sont considérés comme défraiement. Cela vaut pour maximum 30 jours par an.

Avant de pouvoir bénéficier de ce régime, l’artiste doit être en possession d’une carte artiste sur laquelle il doit noter ces défraiements. Ces cartes doivent également être demandées auprès de la Commission Artiste, qui se charge ensuite de les délivrer. Environ 37.563 artistes sont détenteurs d’une carte artiste.

En revanche, un artiste qui souhaite travailler comme indépendant peut faire constater son statut d’indépendant par la Commission Artiste en introduisant une déclaration d’activité indépendante. C’est ce qu’on fait près de 73 artistes.

Les artistes sont principalement actifs dans les secteurs suivants :

• 50 % dans le monde de la musique ;
• 27 % dans le secteur du théâtre et du spectacle ;
• 11 % dans les arts plastiques ;
• 10 % dans le secteur audiovisuel ;
• 2 % dans le domaine de la littérature.

Source: Cabinet du Ministre des Affaires Sociales et de la Santé publique.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.