FR | NL | LU
Peoplesphere

Le nombre d’emplois vacants en Belgique se stabilise juste en-dessous des 200.000 unités.

Statbel, l’office belge de statistique, vient de publier le nombre d’emplois vacants dans les entreprises belges au 4ème trimestre 2021. Le taux de vacance d’emploi – le nombre d’emplois vacants par rapport au nombre total de postes au sein de l’entreprise – diminue principalement dans le secteur des activités immobilières et dans celui de l’hébergement et restauration tandis qu’il augmente principalement dans le secteur des activités financières et d’assurance et dans celui des transports et entreposage. Le taux de vacance d’emploi des postes d’intérim reste nettement supérieur à celui des postes fixes.

Au quatrième trimestre 2021, les entreprises belges offraient 196.140 emplois vacants contre 196.227 au troisième trimestre 2021. Le taux de vacance d’emploi – le nombre d’emplois vacants par rapport au nombre total d’emplois dans l’entreprise – est lui aussi resté stable en passant de 4,74% à 4,72%.
Le nombre d’emplois vacants a diminué en Région Wallonne (-287 postes) et en Région flamande (-98), tandis qu’il a augmenté en Région de Bruxelles-Capitale (+298) par rapport au troisième trimestre 2021.

Avec 68% de l’ensemble des emplois vacants en Belgique, la Flandre reste la région du pays présentant le plus grand nombre d’emplois vacants. Elle est suivie par la Wallonie avec 20% et Bruxelles avec 12%.
Le taux de vacance d’emploi reste plus élevé en Flandre (5,39%) qu’en Wallonie (3,75%) et à Bruxelles (3,71%).

Il y a 4,18 fois plus d’emplois vacants dans les grandes et moyennes entreprises que dans les petites entreprises. Le taux de vacance d’emploi reste toutefois plus élevé dans les petites entreprises (7,06%) que dans les grandes et les moyennes (4,37%).

Bien que davantage d’emplois vacants soient offerts pour des postes fixes (84,79%), le taux de vacance d’emploi est nettement supérieur pour les postes d’intérim (20,70%) que pour les postes fixes (4,15%).

Répartition selon le secteur d’activité

Plus de trois quarts (76,1%) des emplois vacants se trouvent dans cinq secteurs économiques: le secteur non-marchand, les sciences et services, l’industrie, le commerce et la construction.

Le taux de vacance d’emploi diminue principalement dans le secteur des activités immobilières (-3,89 points de pourcent) et dans celui de l’hébergement et restauration (-2,42 points) tandis qu’il augmente principalement dans le secteur des activités financières et d’assurance (+1,1 point) et dans celui des transports et entreposage (+0,62 point). Par ailleurs, ce taux devient le plus élevé dans le secteur de l’information et communication (9,0%) et le plus faible dans le secteur des activités immobilières (1,6%).

L’enquête trimestrielle sur les postes vacants répond aux besoins statistiques de la Commission européenne tels que définis dans le Règlement (CE) n°453/2008du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2008, le Règlement (CE) n°1062/2008de la Commission du 28 octobre 2008 et le Règlement (CE) n°19/2009 de la Commission du 13 janvier 2009. La statistique des emplois vacants donne des informations sur la demande non satisfaite de main-d’œuvre. Les informations sur les emplois vacants sont utilisées pour l’analyse du cycle économique et l’évaluation des inadéquations sur le marché du travail. L’enquête trimestrielle s’appuie sur un échantillon d’entreprises ayant au moins un salarié. Les données sont récoltées par secteur d’activité, par région d’implantation et par classe de taille des entreprises.

La population étudiée se compose d’entreprises ayant au moins un salarié. Les activités des ménages, des indépendants et des organisations et organismes extraterritoriaux (ambassades, consulats, institutions européennes, OMD, OTAN…) sont exclues.

Principales définitions

Un « poste vacant » est un emploi rémunéré nouvellement créé, non pourvu, ou qui deviendra vacant sous peu, pour le pourvoi duquel l’employeur entreprend activement de chercher, en dehors de l’entreprise concernée, un candidat apte et est prêt à entreprendre des démarches supplémentaires ; qu’il a l’intention de pourvoir immédiatement ou dans un délai déterminé. Un poste vacant ouvert uniquement aux candidats internes n’est pas traité comme une « vacance d’emploi ».

Un « poste occupé » est un emploi rémunéré au sein d’une organisation auquel un salarié a été affecté.

Le taux de vacance d’emploi (TVE) mesure la proportion des emplois totaux qui sont vacants, selon la définition du poste vacant susmentionnée, exprimée en pourcentage, comme suit : Le taux de vacance d’emploi (TVE) formule

Source: Statbel

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.