FR | NL | LU
Peoplesphere

Ouverture de la 4ème implantation de la Maison d’Enfants d’Actiris: un soutien important pour les chercheurs d’emploi.

Un nouveau lieu d’accueil de l’asbl Maison d’Enfants d’Actiris vient d’ouvrir ses portes à Bruxelles. La crèche, fruit d’un partenariat public-privé, apporte une réponse à la pénurie de places d’accueil de qualité pour les enfants issus de milieux fragilisés en Région bruxelloise et permet à leurs parents, à la recherche d’un emploi, d’accéder à une formation ou un travail. Le projet a pu voir le jour grâce à une collaboration entre Actiris et le Fonds Bernard, Gonda et Emily Vergnes, géré par la Fondation Roi Baudouin.

Impossible bien souvent pour de jeunes parents d’accepter un emploi sans place pour leur enfant dans un milieu d’accueil. Difficile même d’entamer des démarches, de se rendre à des entretiens d’embauche. Encore plus pour une famille monoparentale, dont le parent isolé est, dans la majorité des cas, une femme. Or, le manque de places en crèche à Bruxelles est criant. Il y a, selon les derniers chiffres de l’ONE, 1 place pour 3 enfants (de 0 à 2 ans et demi) avec des disparités importantes selon les communes. Selon une estimation démographique, il manquerait 20.000 places rien que dans la capitale. À cela, il faut ajouter des tarifs souvent inabordables et des horaires peu flexibles. Le défi est immense.

L’absence d’emploi des parents a un impact important sur la situation des enfants. Faut-il le rappeler : à Bruxelles, 40% des enfants vivent en situation de précarité. L’accès à l’emploi peut sortir ces familles de la pauvreté. De même, la fréquentation d’un lieu d’accueil de qualité par leurs jeunes enfants favorise un bon départ dans la vie, contribuant à leur développement cognitif, social et émotionnel. C’est dans cette perspective qu’un partenariat a vu le jour entre Actiris et le Fonds Bernard, Gonda et Emily Vergnes, géré par la Fondation Roi Baudouin. Ce Fonds philanthropique met des moyens substantiels à la disposition d’organisations qui contribuent au développement d’enfants fragilisés et qui jouent un rôle en matière de lutte contre la pauvreté.

Le partenariat public-privé, conclu pour une période de 10 ans, a abouti à la création d’un nouveau lieu d’accueil, inauguré ce 28 janvier. Le Fonds Bernard, Gonda et Emily Vergnes intervient à hauteur de 50% de ses frais de fonctionnement, sachant qu’il faut compter environ 1 million d’euros par an pour faire fonctionner une crèche.

Une crèche avec des spécificités

La crèche accueille les bébés de 0 à 3 ans des chercheurs d’emploi inscrits chez Actiris ou de parents qui viennent de décrocher un travail. Elle propose un accueil d’urgence de 7 à 18 heures et des solutions sur mesure. D’une heure à 3 mois maximum, renouvelable dans certains cas, le temps de trouver une solution durable. Cette particularité requiert du personnel qualifié et en suffisance (1 puéricultrice pour 4 enfants en moyenne). Bien au-dessus des règles imposée par l’ONE et Kind & Gezin.

Autre particularité : les tarifs sont adaptés aux moyens financiers des parents. Pour quelques heures, le tarif varie de 1 à 4,5 € en fonction de la durée et de 4,10 à 6 € par jour lorsque le(s) parent(s) commence(nt) à travailler. Après 6 semaines, le tarif est recalculé selon les revenus des parents. Les langes, produits de soin, et repas sont pris en charge par la crèche.

Il s’agit du 4ième milieu d’accueil de l’absl Maison d’Enfants d’Actiris. Une aide précieuse pour renouer avec la vie active.

Jusqu’ici, les 3 sites de la Maison d’Enfants d’Actiris (2 à Molenbeek et 1 à Saint-Josse) permettaient d’accueillir en moyenne 800 enfants par an. 1000 en incluant les 14 crèches partenaires qui, grâce à un co-financement d’Actiris et du Fonds social européen, prévoient 105 places pour des chercheurs d’emploi. Grâce aux 42 places supplémentaires de la nouvelle crèche, 200 enfants de plus pourront être accueillis chaque année. Voilà qui va profiter à plusieurs centaines de familles.

La Maison d’Enfants d’Actiris en quelques chiffres clés :

  • Naissance en 1992
  • 10.000 enfants différents accueillis au total
  • 800 enfants par an
  • 80% restent au final plus de 3 mois.

 

Source: Actiris

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.