FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘absentéisme’

Chômage temporaire et absentéïsme: les jeunes durement touchés par la crise du coronavirus.

Les travailleurs de moins de 25 ans sont les plus durement touchés par la crise du coronavirus. En février, les jeunes ont été au chômage temporaire pendant 5,6% des jours travaillés. Ils étaient également les plus susceptibles de rester à la maison l’année dernière, avec une moyenne de 7,99% de chômage temporaire par rapport au nombre total de jours à travailler. Les jeunes salariés sont plus susceptibles de travailler dans les secteurs où l’incidence du chômage temporaire est la plus élevée. Lire plus

Le secteur des soins confronté à l’explosion de l’absentéisme au coeur de la pandémie: la pression psycho-sociale devient intenable.

Les chiffres d’absentéisme pour maladie sont pas moins de 36% supérieurs à la moyenne dans tous les secteurs. Les contaminations au coronavirus parmi le personnel soignant ne sont pas la seule cause de l’absentéisme pour maladie. La pression psychosociale depuis plusieurs mois fait également payer un lourd tribut, déclare l’IDEWE. Lire plus

L’absentéisme pour cause de maladie en nette diminution en 2020: un phénomène en trompe l’oeil?

Le rapport de SD Worx sur l’absentéisme pour cause de maladie de 2020 (basé sur les données salariales de quelque 750.000 travailleurs belges du secteur privé) relève la forte diminution du nombre d’absences de courte durée au travail. Ainsi, 41% des travailleurs du secteur privé n’affichaient aucune absence pour cause de maladie en 2020, c’est nettement mieux qu’en 2019 (37%) et le meilleur niveau depuis 2010. Nous sommes aussi un peu moins souvent absents : la moyenne pour nous tous passe de 1,4 à 1,2 fois par an en moyenne). C’est également un chiffre historiquement bas, à savoir le point le plus bas depuis 2010. Difficile de ne pas y voir un biais introduit par le travail à domicile qui induit des absences non déclarées et donc… non comptabilisées dans les statistiques de nos entreprises. Lire plus

La diminution de l’absentéisme de courte durée se confirme: une preuve de résilience?

Au cours des trois derniers mois, le Belge s’est déclaré moins souvent malade par rapport à l’année précédente. En novembre et en décembre 2020, 1,8 % des heures de travail ont en moyenne été perdues en raison d’absentéisme pour maladie de courte durée (absence de moins d’un mois). Ce chiffre est d’un quart inférieur à celui de novembre – décembre 2019. Il s’agit également d’une baisse de près de 30 % par rapport au premier confinement. Cette tendance positive pourrait indiquer le bon niveau de résistance au surmenage du côté des travailleurs.  Hypothèse non explorée : elle peut aussi être le résultat de la non-déclaration d’absences dans le cadre du télétravail. Lire plus

En 2020, les travailleurs belges du secteur privé ont en moyenne travaillé 11 jours de moins qu’en 2019.

En 2020, le nombre d’heures d’absence du travailleur belge moyen dans le secteur privé est 40 % plus élevé qu’en 2019. Cette augmentation représente 11 jours supplémentaires, selon le baromètre du secrétariat social Acerta. L’incidence du coronavirus est on ne peut plus claire au vu des deux pics évidents observés dans les chiffres des absences. Ce ne sont pas tant les absences pour cause de maladie ou les crédits-temps supplémentaires tels que le congé parental corona qui expliquent cette croissance des absences, mais bien le chômage temporaire. Lire plus

Absentéisme et pandémie : l’impact se marque surtout au niveau des absences de longue durée mais le pire est peut-être à venir.

Les chiffres du secrétariat social de Securex démontrent que sur l’année écoulée, les salariés ont perdu davantage d’heures de travail dues au chômage que dues à la maladie (9,6% contre 7,3%). Les absences de courte et moyenne durée ont baissé l’an dernier, mais nous pourrions assister à une explosion des chiffres dans la période post chauvin. En cause, un niveau de stress perçu comme étant très élevé, à considérer comme une bombe à retardement selon les experts de Securex. Lire plus

Un effet ‘corona’ sur le phénomène de l’absentéisme? Les absences de courte durée diminuent tandis que les chiffres concernant les maladies plus longues augmentent.

En décembre, il y a eu moins d’absences au travail pour cause de maladie (<1 mois)– par contre sur une base annuelle, les absences à moyen terme (>1mois < 1 an) sont en augmentation. Globalement, on observe une augmentation sur l’année de l’absentéisme total, qui passe de 5,35 % en 2019 à 5,96 % en 2020. Pour chaque 100 jours de travail, six jours ont été perdus pour cause de maladie en 2020. L’augmentation la plus importante concerne les absences pour maladie à moyen terme: les absences pour maladie d’un mois à un an ont augmenté de 20 % pour atteindre 3,22 % en cette année 2020 marquée par le corona. La part des absences pour maladie de courte durée (moins d’un mois) reste quasiment stable: 2,72% (contre 2,67% en 2019). Lire plus

Le planning du temps de travail, un soutien à la croissance du business?

En 2015, Be Burger a déboulé sur le marché du hamburger avec un concept redoutablement bien ficelé et suffisamment de moyens financiers pour ouvrir 7 restaurants en l’espace de quelques années. Les actionnaires se tournent désormais vers la France, en s’appuyant notamment sur un système de franchise. La croissance repose bien entendu sur un concept et un marketing attractifs mais aussi sur un modèle d’organisation RH qui mesure et optimise la productivité des équipes en place. Lire plus

Les secteurs agro-alimentaire et de la distribution restent sur le pied de guerre malgré l’augmentation de l’absentéisme.

La hausse du nombre de malades en octobre affecte également nos entreprises. Le secteur agroalimentaire est ainsi plus touché que la moyenne : l’absentéisme de courte durée y est supérieur d’un cinquième (20 %) par rapport à l’année dernière. Pourtant, il ressort des derniers chiffres de l’Employment Tracker du prestataire de services RH SD Worx que les jours d’occupation effective ont continué d’augmenter pour atteindre 76 % dans l’agroalimentaire en octobre. Une belle progression, même si c’est moins qu’avant la crise, où le taux d’occupation était de plus de 80 %. Lire plus

L’absentéisme de courte durée en forte diminution depuis l’intensification du télétravail.

En septembre 2020, seuls 2,3% des jours de travail ont été perdus en raison de l’absentéisme pour maladie de courte durée, soit 6,4% de moins qu’en septembre 2019. Depuis le mois de mai, après le confinement, l’absentéisme pour maladie de courte durée a enregistré une baisse considérable de -16%, constate l’entreprise de services RH Acerta. Cette diminution s’explique essentiellement par la promotion du télétravail. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.