FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘absentéisme’

Pénuries de personnel suite à la vague Omicron: la FGTB appelle les employeurs à ne pas céder à la panique.

Les éventuelles pénuries de personnel dues au virus Omicron nécessitent une approche ciblée et concertée, selon la FGTB. Le syndicat socialiste annonce être prêt à signer un accord au sein du G10 pour régler les problèmes aigus d’absentéisme au travail s’ils se présentent, à condition de passer par la consultation des secteurs. Et ce, afin de tenir compte des différentes réalités de ces secteurs, et des solutions déjà en application sur le terrain. Lire plus

L’absentéisme au sein des entreprises belges atteint son plus haut niveau en 5 ans: nous dirigeons-nous vers une vague d’absences sans précédent?

En 2021, les travailleurs des entreprises belges ont plus que jamais été absents au travail en raison de maladies de courte durée, ce qui correspond à une maladie de moins d’un mois. Près de 2,5 % des heures ouvrables n’ont pas été prestées en raison de maladies de courte durée, soit le taux le plus élevé des cinq dernières années. Les travailleurs ayant l’âge d’avoir des enfants scolarisés et les ouvriers sont ceux qui sont le plus souvent restés chez eux pour cause de maladie. Autre élément frappant : dans le domaine des soins de santé, l’absentéisme en 2021 a été moins important qu’en 2020, même si les collaborateurs malades de ce secteur restent plus souvent à la maison pendant la pandémie que ceux d’autres branches. Lire plus

Absentéisme en hausse: la pression s’accentue tant sur les travailleurs que sur les employeurs.

Le nombre de travailleurs malades en Belgique a une nouvelle fois augmenté ces deux dernières années. L’absentéisme de courte durée (moins de 30 jours d’absence) a surtout grimpé pendant les trois premières vagues de coronavirus. L’absentéisme de longue durée (de plus de 30 jours) continue de croître. Et ces chiffres devraient poursuivre leur ascension à l’avenir. Lire plus

Pic des absences pour quarantaine et pour maladies en novembre, une augmentation notable par rapport aux années précédentes.

Outre le niveau élevé de maladie, les employeurs ont également dû faire face à des quarantaines ou des fermetures d’écoles. Près de 5 % des entreprises (4,7 %) ont eu des employés en quarantaine en novembre; il s’agit du pourcentage le plus élevé depuis l’introduction de cette mesure. Au total, un employé sur 80 (1,3%) a été touché. Ceux qui n’ont pas pu travailler à la maison et qui ont été mis en quarantaine ont été absents pendant 3 jours en moyenne. Les personnes qui ont dû rester à la maison pour s’occuper d’un enfant ont été absentes pendant 2,5 jours en moyenne, bien que ce chiffre soit en baisse par rapport de 0,3 % en novembre. Lire plus

Mystères autour des chiffres de l’absentéïsme: nombre d’entreprises s’égarent dans des actions isolées et des déclarations d’intention.

Une enquête de Mensura et Certimed révèle que la majorité des entreprises belges estiment que leur politique en matière d’absences au travail a un impact sur leurs chiffres d’absentéisme. Toutefois, seules trois organisations sur dix joignent le geste à la parole en adoptant dans ce domaine une politique détaillée qui est suivie et communiquée au sein de l’entreprise. Bart Teuwen, spécialiste de l’absentéisme au sein du groupe Mensura, déclare: « Nos entreprises n’ont pas les ressources, le savoir-faire ou le temps nécessaires pour élaborer progressivement une politique qui favorise le bien-être et l’employabilité. »
Lire plus

Face à l’état de santé alarmant des travailleurs, les employeurs doivent placer le soutien au bien-être au premier rang de leurs priorités.

Le nombre croissant de rapports de « quatrième vague de COVID » confronte les employeurs face au fait que le premier semestre de 2022 risque de ressembler à celui de 2021. Depuis le début de la pandémie mondiale en 2020, le COVID-19 a exercé une pression sans précédent sur les entreprises et leur personnel, compromettant souvent la santé mentale et physique des employés. Des études récentes ont démontré que l’état de santé des employés est alarmant. En 2020, 622.104 Belges ont déclaré avoir des problèmes de santé dus à leur travail, les causes principales étant des problèmes de santé mentale tels que le stress, la dépression ou l’anxiété. Lire plus

Le taux d’absentéisme de courte durée reste globalement inférieur aux normes avant Covid en raison du travail hybride.

Les personnes qui ont télétravaillé durant la crise liée au coronavirus ont été moins souvent absentes pour une courte durée qu’en 2019. Le taux d’absentéisme de courte durée est jusqu’à 28% inférieur à celui de 2019 pour les télétravailleurs. Par contre, chez les employés qui ne pratiquaient pas du tout le télétravail, l’absentéisme de courte durée a augmenté de 6,6% en moyenne. Conséquence ‘économique’: les employeurs qui ont régulièrement organisé le télétravail pendant le coronavirus ont économisé en moyenne 1 500€ par travailleur par rapport aux employeurs qui n’ont pas organisé de télétravail, en raison d’un taux d’absentéisme de courte durée plus faible parmi leurs collaborateurs. Lire plus

Les absences pour cause de maladie continuent d’augmenter parmi les travailleurs les plus jeunes, notamment pour les emplois les plus ‘physiques’.

En septembre, les maladies de courte durée (moins d’un mois) sont les plus nombreuses auprès des jeunes (<25 ans), à savoir 3,65%. De plus, l’absentéisme de courte durée est environ un quart (23,3 %) plus élevé qu’avant la COVID-19 (2019). Cette évolution négative est plus prononcée chez les ouvriers. Chez les employés, les absences de courte durée ont diminué, sauf chez les plus jeunes (jusqu’à 30 ans). Le groupe des 50-55 ans comptait également plus d’absences de courte durée à la fin du mois de septembre qu’en 2019, même si les chiffres y sont plus faibles. Le taux de maladie le plus bas est enregistré chez les plus de 60 ans actifs (2,28%), ce qui est inférieur à la période pré-coronavirus. Lire plus

Les sentiments (très) mitigés des syndicats face à la réforme du travail.

Même si elles reconnaissent quelques mesures positives parmi lesquelles la modération des prix de l’énergie et l’augmentation du pouvoir d’achat avec un focus sur les bas revenus, les organisations syndicales restent très critiques face à la réforme du marché du travail élaborée à la hâte par le gouvernement. Résumé rapide de ce premier tir de barrage de la CSC et de la FGTB. Lire plus

Impact de la pandémie sur le travail des fonctionnaires: une légère diminution de l’absentéisme et 25% d’accidents de travail en moins.

Une étude de Medex analyse l’impact de la crise COVID-19 sur les fonctionnaires en 2020. Vu que la pandémie est toujours en cours, l’étude apporte des résultats et conclusions intéressants mais provisoires. Elle offre une première estimation de l’impact sur la capacité de travail des fonctionnaires. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.