FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘KU Leuven’

Digitalisation et sentiment d’insécurité: un travailleur sur trois craint que ses compétences ne soient pas adaptées pour faire face au développement technologique.

En juillet 2021, StepStone et KU Leuven ont révélé les résultats de leur étude sur l’insécurité de l’emploi en Belgique. Aujourd’hui, les deux parties publient une étude de suivi qui examine de plus près la façon dont les employés belges pensent que leurs compétences professionnelles actuelles les aideront à faire face aux futurs développements technologiques. Ainsi, 1 personne sur 3 craint que ses compétences actuelles ne soient pas suffisamment développées, tandis que 58 % disent avoir besoin d’une formation et d’une orientation supplémentaires en matière de technologie pour continuer à exercer leur emploi actuel. Lire plus

De l’importance d’une vision stratégique de la formation et du développement des compétences en temps de pénurie des talents…

La pénurie sur le marché de l’emploi oblige les entreprises à miser davantage sur les formations pour recycler les travailleurs. Neuf entreprises sur dix organisent actuellement des formations pour leurs travailleurs, selon une enquête menée par la KU Leuven et le prestataire de services RH ACERTA auprès de 200 entreprises belges. Toutefois, les experts soulignent un manque de vision stratégique de la formation et du développement des travailleurs. « Les entreprises ne doivent pas perdre de vue la continuité et la survie de l’organisation », déclarent-ils. Lire plus

Rémunérations: les employeurs de plus en plus nombreux à promouvoir des systèmes basés sur le résultat au lieu du présentiel.

Même après la crise du coronavirus, les voitures de société demeureront un important mécanisme de rémunération extralégal dans bien des entreprises. Plus de la moitié des employeurs estiment que les voitures de société présentent encore une valeur ajoutée dans les enveloppes salariales. Selon l’enquête salariale menée par le groupe de ressources humaines Acerta avec la KU Leuven, de plus en plus d’entreprises remettent en question l’indexation du salaire sur l’ancienneté. Deux tiers souhaitent revoir les majorations de salaires sur la base de l’ancienneté. L’on compte également toujours plus d’employeurs disposés à rémunérer leurs travailleurs sur la base de leurs prestations et non des heures qu’ils ont travaillées. Lire plus

Les RH toujours fâchés avec les chiffres? Les données RH ne sont pas suffisamment exploitées au sein de nos entreprises.

Une étude menée par la KU Leuven en collaboration avec le fournisseur de services RH Securex auprès d’entreprises publiques et privées en Belgique montre que la majorité d’entre elles utilisent insuffisamment les données RH. L’absentéisme, la formation, les coûts salariaux et le nombre d’ETP sont des indicateurs suivis régulièrement mais la mise en relation avec les données financières reste un souci. Les PME, en particulier, sont à la traîne. « Cependant, même avec des ressources limitées, les entreprises peuvent en apprendre beaucoup via les données sur les ressources humaines. De petits ajustements permettent de réaliser d’importantes économies, ce qui rend nos entreprises plus compétitives, » explique Heidi Verlinden, HR Research Expert chez Securex. Lire plus

Forte diminution des contacts sociaux, renforcement du sentiment d’isolement : 80% des travailleurs reconnaissent l’impact réel de la crise du Covid-19.

En collaboration avec l’université KU Leuven, StepStone a lancé une nouvelle étude sur le Covid-19 auprès des employé∙e∙s belges. Deux constatations sont frappantes. Premièrement, une proportion impressionnante de 78% souligne une diminution de l’interaction sociale au travail durant la crise. Deuxièmement, les changements observés notamment autour de la charge de travail et de l’autonomie ne sont pas du tout uniformes, conduisant à pas moins de cinq différents types de changements dans le travail. Lire plus

Un devoir de vigilance pour les entreprises belges: les ONG et les syndicats veulent faire pression pour inscrire cette responsabilité dans un cadre légal.

Deux usines détenues par les sociétés belges Sioen et Seyntex fabriquent des uniformes de l’armée belge et de la Police en utilisant une main d’oeuvre roumaine sous-payée et forcée de travailler en été sous des températures suffocantes, selon un article publié dans l’hebdomadaire Knack. Les syndicats et mouvements associatifs proches revendiquent une loi belge sur le « devoir de vigilance », indispensable afin de responsabiliser davantage les entreprises.  Lire plus

Répercussions du coronavirus sur la santé mentale des travailleurs belges: l’anxiété et la dépression guettent la moitié des salariés.

Dans le contexte de la crise du coronavirus, les organisations belges ont à cœur de préserver le bien-être de leur personnel. Près de 7 travailleurs sur 10 (68 %) pensent que leur santé est une priorité pour leur organisation. En outre, plus de la moitié (57 %) pensent que leur organisation se montre très compréhensive à l’égard de leur situation personnelle et familiale. Quelque 77 % des répondants ont pu bénéficier d’une ou plusieurs formes de flexibilité au cours des dernières semaines. Lire plus

Pandémie et santé mentale: un travailleur sur deux se dit en proie à l’anxiété et à la dépression.

La crise du coronavirus entraîne non seulement des problèmes physiques, mais aussi de nombreux problèmes de santé mentale à ne pas négliger. Près de la moitié des travailleurs (48%) semblent souffrir d’anxiété et de dépression un mois après l’entrée en vigueur des mesures pour lutter contre le coronavirus. Ce pourcentage grimpe même jusqu’à 56 % dans les secteurs de l’alimentation et des soins de santé. En outre, pas moins de 38 % des personnes interrogées ont déclaré être moins efficaces au travail. Lire plus

21.600 travailleurs étrangers détachés à Bruxelles: une donnée à prendre en compte désormais pour mieux calculer le taux d’emploi.

Une étude de HIVA, l’Institut de recherche du travail et de la société de la KU Leuven, commandée par Actiris, s’est penchée sur la question des travailleurs détachés en Belgique. Un calcul précis du nombre de personnes étrangères travaillant à Bruxelles a été fait pour la première fois. Résultat : il y avait 21.600 travailleurs détachés à Bruxelles en 2018.  Lire plus

Cyberharcèlement au travail : les actes les plus fréquents consistent à ignorer un collaborateur ou à lui interdire l’accès à certaines données.

Près de 1 travailleur belge sur 10 (9 %) est exposé au cyberharcèlement au travail. Le plus souvent, ce phénomène consiste à entraver le travail de la victime en ignorant systématiquement ses e-mails et messages ou en lui empêchant l’accès à certains e-mails et fichiers. C’est ce qui ressort d’une enquête de la KU Leuven et d’IDEWE dans le cadre de laquelle 1001 travailleurs belges ont été interrogés. Les victimes de cyberharcèlement se sentent plus souvent épuisées mentalement, moins impliquées et insatisfaites. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.