FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘malades de longue durée’

Pour une réinsertion durable des malades de longue durée: 460.000 travailleurs concernés.

Le nombre de malades de longue durée en Belgique continue d’augmenter fortement année après année: fin 2021, nous devrions avoir atteint le chiffre symbolique d’un demi-million de malades de longue durée. Dans la pratique, la réintégration des malades de longue durée sur le marché du travail est difficile. Lors d’une audition au Parlement flamand, le Dr Gretel Schrijvers, directrice générale de Mensura, a partagé sa vision d’une manière plus efficace de réintégrer les malades de longue durée sur le marché du travail. Lire plus

La FEB conteste le point de vue syndical: la procédure de réintégration des malades de longue durée n’est pas une machine à licencier.

Dans un écrit destiné à faire valoir son point de vue, la FEB par l’entremise de sa directrice générale, Monica De Jonghe, veut réagir à la communication de la CSC au sujet de la procédure de réintégration des malades de longue durée. Le syndicat chrétien présente en effet celle-ci comme une machine à licencier. Les données chiffrées disponibles ne peuvent véritablement lui donner tort dans la mesure où rares sont les cas de réintégration réussie. La fédération patronale veut contredire cette affirmation et précise: Le syndicat ignore en outre ce qui fait la quintessence du travail : avoir un emploi est un facteur de bonne santé et garantit un revenu et des contacts sociaux. » Lire plus

415.000 malades longue durée en Belgique en 2018. Et un processus de réintégration plutôt inefficace… Que faire?

La FGTB s’appuie sur les derniers chiffres de l’INAMI, fin du mois de juin 2018 affirmant que 415.000 Belges étaient malades depuis plus d’un an. C’est 71.000 de plus qu’au début de la législature Michel. En 2018, 7 travailleurs sur 10 ayant terminé un processus de réintégration ont été déclassés par le conseiller en prévention / médecin du travail dans le cadre de la procédure de réintégration de la Ministre De Block. Ceci constitue une autorisation pour l’employeur de rompre le contrat sans indemnités ni préavis. Lire plus

Pour une réinsertion de qualité des malades de longue durée: les partenaires sociaux invitent le gouvernement à revoir sa copie.

Dans un avis long d’une quarantaine de pages, le Conseil National du Travail s’est prononcé sur le processus de réinsertion des malades de longue durée proposé par le gouvernement. L’avis, solidement argumenté, se prononce pour une approche volontaire, concertée entre toutes les instances et soutenu par un mécanisme de suivi. La FGTB réagit en renvoyant les ministres concernés par la problématique à ses études… Lire plus

Augmentation du nombre de travailleurs malades de longue durée: la FGTB pose la question du genre.

Et cette question nous semble légitime ! Le syndicat socialiste constate qu’à la fin de l’année 2017, notre pays comptait 34.249 malades de longue durée de plus que fin 2015. Analysant plus finement les statistiques, il relève également que l’augmentation du nombre de femmes sur le marché du travail correspond à des relations contractuelles précaires et qu’il est fort probable que ces statuts soient une des causes de l’augmentation du stress et du nombre de burn-outs… Lire plus

L’absentéisme pour maladie de longue durée augmente de 20% au cours des 4 dernières années.

Le pourcentage le plus élevé d’heures ouvrables non prestées concerne les collaborateurs en maladie depuis plus d’un an et n’a cessé de croître ces quatre dernières années. Les constatations d’Acerta après une analyse des données de travailleurs occupés par plus de 40.000 employeurs ces quatre dernières années s’inscrivent dans la logique de ce que nous avons déjà partagé. Comment réagir face à cette ‘perte’ de talents qui semblent perdus alors que les entreprises se disent en quête de compétences et de savoir-faire? Lire plus

Les mutualités seront ‘intéressées’ financièrement à la réintégration des travailleurs malades de longue durée.

Les initiatives du gouvernement en vue d’inciter fermement les malades à retravailler se poursuivent. La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld) a transmis une nouvelle communication aux mutualités sur le sujet et il est très peu probable que celle-ci va améliorer des rapports déjà compliqués entre la tutelle et les organisations mutualistes. Lire plus

Parcours de réintégration des malades de longue durée : une efficacité très relative malgré l’investissement des employeurs.

Nouveau bilan, semestriel cette fois, concernant les demandes de parcours de réintégration: leur nombre a plus que doublé ces trois derniers mois. Toutefois, en dépit d’une légère amélioration, le résultat reste surtout une incapacité de travail définitive chez l’employeur actuel. Et ce alors que les employeurs consentent de sérieux efforts pour encadrer les travailleurs malades de longue durée et les aider à reprendre le travail. Lire plus

Santé au travail: le parcours de réintégration rime encore avec incapacité définitive pour le moment.

Il est sans doute prématuré de tirer quelques conclusions. L’Arrêté Royal relatif à la réintégration des travailleurs malades de longue durée est en vigueur depuis décembre 2016 seulement. Selon les données collectées par Mensura, 3 trajets de réintégration sur 4 débouchent sur une incapacité de travail définitive chez l’employeur actuel. Lire plus

Réintégration au travail : la CSC dégoûtée par le principe de sanction infligée aux malades de longue durée.

« Une décision abjecte et purement budgétaire qui hypothèque l’approche constructive adoptée ces derniers mois à propos de la réintégration des malades de longue durée… » Voici comment la CSC caractérise la décision de gouvernement contraignant les malades de longue durée à collaborer aux parcours de réintégration sous peine d’encourir des sanctions financières. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.