FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘rétention’

Les employeurs cherchent encore le meilleur équilibre entre le temps consacré au recrutement et celui dédié au développement des compétences.

À l’heure actuelle, le potentiel constitue le principal critère d’engagement des employés chez près de 30 % des employeurs. Les connaissances et l’expérience suivent à la seconde place. Pas moins de 77 % des employeurs déclarent encore procéder à l’évaluation du potentiel après l’embauche, et 61,7 % le mesurent chaque année. Selon l’enquête portée par Acerta, même si le recrutement sur base du potentiel à développer monte en puissance, il apparaît que les mesures de ce potentiel ne sont pas encore bien exploitées. Lire plus

La confiance des chefs d’entreprise mondiaux s’est effondrée en 2019: la lutte pour l’implication et la rétention des employés au centre de leurs préoccupations.

Le groupe Worldcom a analysé globalement les données de 58 000 cadres de petites, moyennes et grandes entreprises grâce à une utilisation de l’intelligence artificielle révolutionnaire. Constat : la confiance des chefs d’entreprise mondiaux s’est effondrée en 2019, selon le deuxième Confidence Index (CI) annuel du groupe de Relations Publiques. Selon une analyse du contenu en ligne provenant de plus de 58.000 PDG et CMO à travers le monde, la confiance globale de ces derniers a chuté de plus de 20 %, les baisses les plus importantes ayant été observées aux États-Unis (51%) et en Chine (21%). Le Japon a fait contrepoids à la tendance, passant du dernier au premier rang de l’indice de confiance, avec une hausse de 74%. Lire plus

La mauvaise qualité des relations avec le management est à l’origine de 40% des démissions.

40 % des employé(e)s belges ont déjà donné leur démission à cause des mauvais rapports avec leur chef, alors que plus de la moitié d’entre eux/elles considèrent que le feedback fait partie des principales tâches d’un(e) manager au travail. Une nouvelle enquête réalisée par le site d’emploi StepStone auprès de 5729 employé(e)s et managers belges a permis de mieux comprendre leurs rapports et fournit maintenant un aperçu déterminant pour les informer à ce sujet. Lire plus

Séminaire le 15 octobre : « Directeurs des RH, où êtes-vous (vraiment) attendus? »

Dans un contexte de ruptures digitales, la fonction RH est confrontée à de nouveaux enjeux. Son champ d’action ne cesse de s’élargir vers des tâches à plus forte valeur ajoutée et son rôle devient stratégique dans la transformation des organisations. Pour anticiper et apprendre via plusieurs retours d’expérience concluants, rejoignez-nous le mardi 15 octobre prochain à Bruxelles. Lire plus

La formation comme outil de rétention: la majorité des employeurs reste dans une posture réactive.

Un employeur sur deux en Belgique ne propose des formations à ses travailleurs que s’il perçoit des signaux que le travailleur est à la recherche d’un autre emploi. Parmi les conclusions de l’enquête bisannuelle menée par Acerta auprès de CEO et dirigeants d’entreprise et consacrée aux formations de leur personnel, apparaît un autre enseignement marquant: plus l’ancienneté d’un collaborateur dans une entreprise est élevée, moins il a l’occasion de suivre des formations. Le fait de proposer des formations reste donc apparemment plutôt un réflexe réactif qu’une partie intégrante d’une politique proactive au sein de nos entreprises. Lire plus

Les employeurs sont-ils prêts à gérer le flux prévisible des démissions à la rentrée?

Selon une étude réalisée par le secrétariat social Securex, les employeurs se voient présenter plus de 1 démission volontaire sur 5 (20,3 %) durant les deux premiers mois de l’année scolaire (septembre et octobre). Cette enquête relève que les mois d’été et la période des vacances jouent un grand rôle dans la décision de présenter sa démission. Elle invite dans ses conclusions à remplacer l’évaluation annuelle par des moments de feedbacks continus tout au long de l’année. Un remède à l’efficacité garantie? Lire plus

Le partage des collaborateurs envisagé comme une solution aux besoins de développement et d’acquisition des compétences manquantes pour nos entreprises.

Mettre à jour les compétences, pourvoir les postes vacants et conserver les collaborateurs (et leur motivation) constituent les principaux défis auxquels nos entreprises feront face ces deux prochaines années en termes de gestion du personnel. En vue de relever ces défis, il semble que la moitié des employeurs soient disposés à partager leurs propres collaborateurs avec d’autres entreprises. Si nos entreprises disposent d’un cadre pour aborder les obstacles pratiques comme établir la bonne correspondance, prévoir suffisamment de temps pour l’accompagnement et avoir un scénario juridique simple, le rematching externe deviendra réalité sur le marché de l’emploi belge. Lire plus

L’accumulation des frustrations liées à notre environnement de travail est une raison majeure pour changer de job.

Une étude européenne menée par Staples révèle que 91 % des employé(e)s de bureau interrogé(e)s se sentent frustré(e)s dans leur environnement de travail et que 84 % désireraient dès lors échapper à leur actuelle vie au bureau. Parmi ceux et celles qui ne peuvent réaliser ce vœu, environ un cinquième (21 %) tentent continuellement de dénicher quelque chose de mieux via LinkedIn. Toutefois, après avoir changé de travail, un tiers (34 %) ressent déjà des frustrations dans les six mois suivant leur arrivée dans le nouvel environnement de travail. Lire plus

Edenred veut évoluer vers une offre digitale complète en matière d’avantages salariaux pour nos collaborateurs.

Edenred, acteur mondial des solutions transactionnelles au service des entreprises, des salariés et des commerçants, annonce l’acquisition conjointe des sociétés belges Merits&Benefits et Ekivita. Ces sociétés proposent des solutions digitales innovantes visant à améliorer la rétention, la motivation et le pouvoir d’achat des salariés. Lire plus

L’inadéquation entre l’offre et la demande de talents exerce une sérieuse pression sur les jeunes… et sur les salaires.

Le talent et les compétences des candidats ne correspondent pas aux emplois disponibles en Belgique. Cette inadéquation entre offre et demande -surtout pour les fonctions spécialisées- génère une pénurie sur le marché de l’emploi et exerce une pression croissante sur les salaires belges. C’est ce qui ressort de l’Index mondial des compétences calculé par Hays et Oxford Economics. Ce sont surtout les jeunes qui en subissent les conséquences. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.