FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘rétention’

Déconnexion et flexibilité: les demandes venant des travailleurs n’en sont encore qu’au stade préliminaire.

Environ un quart des PME belges (comptant jusqu’à 250 salariés) s’attendent à recevoir une demande accrue de « droit à la déconnexion » et de régime de travail hebdomadaire variable de la part de leurs travailleurs d’ici 2022. Une personne sur cinq s’attend également à ce que la demande de la semaine de travail de cinq jours passe à quatre jours. En outre, les heures de travail modulables restent la formule de flexibilité gagnante pour les PME ; elles ne font cependant pas réellement partie du paquet proposé dans le cadre de l’accord sur le travail. Néanmoins, la flexibilité des heures, des jours et des semaines est un atout pour attirer et retenir les talents. Lire plus

Le nombre de départs volontaires en nette augmentation dans nos entreprises: une rotation qui inquiète nos managers…

Les managers belges sont à nouveau plus confiants quant à la croissance de leur entreprise, selon une étude du spécialiste en recrutement Robert Half. Sur 10 managers interrogés, 7 sont plus confiants pour le reste de l’année 2022 aujourd’hui qu’il y a six mois. Néanmoins, pour 1 personne sur 3, la rotation du personnel est une source de préoccupation. Près d’un manager belge sur deux constate plus de départs volontaires qu’avant la pandémie. Une tendance qui les inquiète particulièrement. Lire plus

Soins de santé: 40% des effectifs envisagent de quitter le secteur.

Ce jeudi célèbre la Journée des infirmiers, une journée au cours de laquelle les infirmiers et les aides-soignants sont mis à l’honneur. Cette journée s’avère primordiale car selon une enquête d’Express Medical, deux infirmiers et aides-soignants sur cinq envisagent de quitter le secteur, d’une part en raison de la crise sanitaire et d’autre part par manque de reconnaissance et de valorisation. Lire plus

Développement personnel & rétention: faute d’opportunités offertes par leur employeur, 60% des salariés se disent prêts à changer de job!

La pandémie n’a pas seulement changé la fréquence à laquelle nous nous rendons au bureau, elle a également bouleversé les critères du travail idéal pour de nombreux employés. Alors qu’il y a deux ans seulement, rien ne comptait plus que le salaire ou un contrat à durée indéterminée, l’équilibre travail-vie privée et la possibilité de s’épanouir figurent désormais aussi parmi les priorités des salariés. Mais les employeurs se sont-ils adaptés à ce changement ? En collaboration avec le bureau d’études Markteffect, GoodHabitz, expert de l’apprentissage en ligne et du développement personnel, a sondé 1.044 employés belges et 210 décideurs sur la gestion des talents. Lire plus

Rémunérer les collaborateurs qui quittent leur employeur: ceux qui partent au bout d’un, deux ou trois mois peuvent compter sur une prime pouvant aller jusqu’à 7 500 euros …

Vandelanotte, le cabinet d’expertise comptable indépendant, lance une action exceptionnelle pour les nouveaux collaborateurs. Ceux qui au bout d’un, deux ou trois mois décident quand même de repartir, peuvent compter sur une prime pouvant aller jusqu’à 7 500 euros. La garantie de satisfaction pour les nouveaux collaborateurs peut sembler très audacieuse, mais selon le CEO Nikolas Vandelanotte, c’est un pari réfléchi. Lire plus

Changement de job et de secteur d’activités en vue pour près de la moitié des jeunes travailleurs

La moitié des jeunes de la vingtaine actuellement sur le marché de l’emploi envisagent de quitter leur travail actuel pour un poste dans un secteur complètement différent. La crise du coronavirus n’y est pas étrangère. « Les Belges, surtout les jeunes, sont de plus en plus nombreux à vouloir tirer davantage de motivation de leur emploi et à partir en quête d’un poste plus valorisant. Les entreprises doivent en tenir compte si elles veulent remporter la guerre des talents », selon Acerta. Lire plus

The Great Resignation: la tendance semble se préciser chez nous et concerne principalement les personnes mises au chômage temporaire.

Aux Etats-Unis, l’idée est récemment apparue que la pandémie de COVID-19 a conduit à une grande démission (aussi appelée « the Big Quit »). Depuis le COVID-19, de nombreux·ses travailleur·ses auraient volontairement changé d’emploi ou voudraient en changer prochainement. Dans quelle mesure trouve-t-on des signes de ce phénomène en Belgique? Lire plus

Inquiétude en ces temps de pénurie de main d’oeuvre: la rotation du personnel dans nos entreprises reste importante pour les travailleurs qui n’ont pas encore une année complète d’ancienneté.

La rotation rapide du personnel (départ des travailleurs en moins d’un an) ralentit légèrement depuis quelques années. La pénurie actuelle sur le marché de l’emploi exerce une pression supplémentaire sur nos entreprises, car il devient plus compliqué de trouver des remplaçants aux travailleurs qui s’en vont rapidement. Or, une partie significative des travailleurs des entreprises belges part dans l’année. Il s’agit d’un quart de tous les contrats de travail rompus en 2021. Les travailleurs qui quittent leur emploi dans l’année le font principalement entre le 7e et le 12e mois. Il s’agit là d’un constat frappant, car des experts indiquent que les travailleurs ne commencent à être rentables dans une entreprise qu’à partir de six mois.
Lire plus

Projet de loi ‘Emploi’: la semaine de 4 jours semble plaire aux PME confrontées aux difficultés de recrutement.

Projet de loi « Emploi » : pour une PME sur trois, la semaine de travail de quatre jours serait une bonne solution. Avec l’accord sur la loi « Emploi », le gouvernement souhaite offrir de la flexibilité aux entreprises et aux employés. En ce qui concerne la semaine de travail de quatre jours, elle semble déjà être une bonne solution pour environ une PME belge sur trois, alors que la moitié de nos PME ont du mal à recruter et à fidéliser leur personnel. Cependant les avis sont partagés autour de cette loi puisque plus d’un tiers (37%) ne pense pas que la semaine de quatre jours contribuera à attirer ou à motiver ses collaborateurs. Lire plus

Pic de mobilité professionnelle sur le marché du travail: ce sont majoritairement les travailleurs qui prennent la décision de quitter leur emploi.

La Grande Démission se manifeste désormais aussi, de manière limitée pour le moment, en Belgique et en Europe. L’année dernière, le marché du travail a de nouveau évolué rapidement à la suite de la première année du coronavirus en 2020. Par conséquent, beaucoup plus de contrats de travail ont été rompus en 2021 qu’en 2020 (+31%), mais de nombreux nouveaux contrats de travail ont également été conclus (+32%). Ce qui est particulièrement frappant, c’est que le plus souvent, ce sont les travailleurs qui prennent l’initiative de quitter leur emploi. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.