FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘UGent’

Le sentiment général de solitude est élevé chez les Belges: les personnes sans emploi ou les malades de longue durée présentent le risque le plus élevé.

Près d’un tiers des Belges (32%) se sentent très seuls. 36% se sentent modérément seuls. C’est ce qui ressort de la nouvelle Enquête nationale du Bonheur de l’UGent-NN, réalisée en janvier et en février, auprès d’un échantillon représentatif de 1.602 Belges. Les personnes d’âge actif, qui sont incapables de travailler en raison des circonstances, présentent les niveaux de solitude les plus élevés : 49% des personnes sans emploi et 56% des malades de longue durée déclarent se sentir très seuls. Lire plus

Du point de vue des travailleurs, la politique RH n’a pas changé dans nos petites et moyennes entreprises après la pandémie.

85,8% des travailleurs de PME belges interrogés ne voient aucun changement dans la politique RH de leur organisation par rapport à la période précédant la pandémie de coronavirus. Les personnes dont l’emploi permet le travail à domicile constatent davantage de changements dans les caractéristiques de la fonction que celles dont l’emploi ne le permet pas (8,1% contre 5,7%). Ce sont les premiers résultats du HR-Scan, une étude examinant les piliers de la politique RH des PME belges. Lire plus

L’indice de bonheur augmente pour la première fois depuis le début de la pandémie mais les traces sur notre bien-être mental sont durables.

Bonne nouvelle : notre indice de bonheur est en hausse pour la première fois depuis le début de la crise du coronavirus. C’est ce qui ressort des derniers résultats de l’Enquête nationale du Bonheur de l’UGent-NN, qui a été menée entre janvier et février auprès d’un échantillon représentatif de 1.602 Belges. L’augmentation est particulièrement sensible chez les jeunes, les ouvriers et les indépendants, leur bonheur ayant été fortement affecté pendant la crise du COVID-19. Lire plus

Le rôle du supérieur hiérarchique dans le bonheur au travail est essentiel et pourtant, la moitié des travailleurs ont l’impression que leurs responsables ne prennent pas leur bien-être ou leur avis en considération.

Le bonheur au travail des Belges est essentiellement déterminé par leur satisfaction à l’égard de leurs supérieurs. En outre, l’autonomie, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et l’épanouissement personnel sont également des facteurs déterminants. Les nouveaux résultats issus de l’Enquête nationale UGent-NN du Bonheur mettent en évidence que les supérieurs hiérarchiques jouent un rôle essentiel dans le bonheur au travail des Belges. Mais la crise accroît le manque d’attention accordé à l’opinion et au bien-être des collaborateurs. Lire plus

Avec 57 heures de travail hebdomadaire en moyenne, les indépendants sacrifient une grande part de leur vie privée.

Les indépendants belges travaillent en moyenne 57 heures par semaine. Plus de trois indépendants sur quatre (76 %) travaillent au moins 50 heures par semaine et un sur dix même 80 heures ou plus. C’est ce qui ressort du baromètre des indépendants de Securex, réalisé en collaboration avec l’université de Gand. L’équilibre travail-vie privée est donc sérieusement perturbé chez 4 indépendants sur 5. En outre, ils sont plus sujets au stress que les salariés belges et à peine la moitié d’entre eux ont le sentiment d’avoir le contrôle sur l’équilibre entre leur travail et leur vie privée. Lire plus

Time is money? N’oubliez pas de prendre une pause, simple question de productivité et de bien-être.

Ces dernières années, les travailleurs belges ressentent de plus en plus de stress et sont plus souvent fatigués : c’est la conséquence d’une pression accrue au travail et d’un manque de véritables pauses détente. Plus d’un travailleur belge sur trois passent leur temps de midi à surfer sur Internet et à consulter les réseaux sociaux. 15 % des employés belges ne prennent même pas de pause à midi. Principes de base à appliquer lors d’une pause: mettez votre smartphone de côté, bavardez avec vos collègues et allez prendre l’air. Lire plus

Quelle place le travail occupe-t-il dans le sentiment de bonheur de la population?

Notre travail représente, en moyenne, près d’un cinquième (18 %) de notre bonheur. Une part considérable, qui est trois fois plus importante chez les indépendants que chez les fonctionnaires. Ainsi, chez les indépendants, la satisfaction au travail détermine 32 % du niveau de satisfaction de vie en général, tandis que chez les fonctionnaires, elle n’en détermine que 9 %. Les demandeurs d’emploi et les malades de longue durée sont les plus malheureux. C’est ce qui ressort de nouveaux chiffres issus de l’Enquête nationale du Bonheur menée par l’UGent, avec le soutien de l’assureur-vie NN et la collaboration de Securex. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.