FR | NL | LU
Peoplesphere

39% des travailleurs bénéficient actuellement d’un dispositif de télétravail, selon les chiffres mensuels de Statbel.

Selon les chiffres mensuels sur le marché du travail de décembre 2020, publiés par Statbel, le taux d’emploi des 20 à 64 ans augmente à nouveau après une forte diminution le mois précédent et s’élève à 69,5%. Le pourcentage de télétravail leurs est quant à lui le même qu’en novembre : 38,9% des personnes occupées travaillent parfois, habituellement ou toujours à domicile.

Après deux mois consécutifs, en septembre et en octobre, de hausse du taux d’emploi, les chiffres provisoires du mois de novembre montraient une forte baisse du taux d’emploi des 20 à 64 ans. Les chiffres provisoires de décembre montrent à nouveau une augmentation du taux d’emploi, de 68,2% en novembre à 69,5% en décembre. Le taux d’emploi se situe 1,4 point de pourcentage sous le niveau de décembre 2019.
Entre novembre et décembre, le taux d’emploi a légèrement plus augmenté chez les femmes (+1,8 point de pourcentage) que chez les hommes (+0,9 point de pourcentage). Cette augmentation est surtout visible dans les tranches d’âges les plus jeunes.

Le taux d’emploi des plus de 55 ans, par contre, affiche une diminution. Le taux d’emploi a augmenté entre novembre et décembre de cette année en Flandre et en Wallonie, mais a diminué à Bruxelles. Le taux d’emploi des 20-64 ans est estimé en décembre à 59,7% à Bruxelles, 74,4% en Flandre et 64,2% en Wallonie.

Le taux de chômage BIT s’élève à 5,2% en décembre

Depuis juillet, le taux de chômage BITdes 15-64 ans était supérieur à 6 %. En août, le taux de chômage a atteint, avec 6,9%, son plus haut niveau depuis la crise du coronavirus. Il a ensuite baissé à 6,2% en septembre. Ensuite, le taux de chômage est resté assez stable jusqu’en novembre Les chiffres provisoires de décembre montrent une baisse du taux de chômage à 5,2%, soit à peu près le même niveau qu’en décembre 2019 (5,3%).
Entre novembre et décembre 2020, le taux de chômage a baissé en Flandre et en Wallonie. A Bruxelles, Statbel enregistre une augmentation du taux de chômage. Le taux de chômage des 15-64 ans est estimé en décembre à 14,7% à Bruxelles, 2,8% en Flandre et 6,5% en Wallonie.

Le taux d’activité augmente

Après une forte baisse du taux d’activité en novembre, Statbel enregistre à nouveau une légère augmentation du taux d’activité, de 67,0% en novembre à 67,6% en décembre 2020. Ainsi, le taux d’activité, soit la part des personnes occupées et des chômeurs dans la population totale âgée de 15 à 64 ans, se situe 1,8 point de pourcentage sous le niveau de décembre 2019.

Le deuxième confinement exerce, comme le premier, un effet clair sur les heures travaillées, comme le montraient déjà les chiffres de novembre, lorsque 27% des personnes occupées n’ont pas travaillé ou ont travaillé moins d’heures que d’habitude. En décembre, ce pourcentage est monté à 38,7% des personnes occupées. Il n’y a qu’en avril que ce pourcentage a été plus élevé avec 44,2%. En plus du facteur confinement, la période de Noël joue aussi un rôle en décembre. Nous constatons aussi que les vacances sont bien plus souvent la raison principale de ne pas travailler (715.000 personnes) ou de moins travailler (541.000 personnes) qu’ en avril. Par ailleurs, en décembre, 141.000 personnes mentionnent le chômage temporaire comme raison principale de ne pas travailler et 57.000 personnes de travailler moins que d’habitude. Ces chiffres sont similaires à ceux de novembre. En avril, le nombre de personnes invoquant le chômage temporaire comme raison principale de ne pas travailler (575.000 personnes) ou de moins travailler (281.000 personnes) était bien plus élevé.

Le pourcentage de travailleurs à domicile se stabilise à 38,9%

Tout comme au premier confinement, le travail à domicile est de nouveau obligatoire depuis novembre pour toutes les personnes occupées dont la fonction s’y prête. En novembre comme en décembre, 38,9% des personnes occupées travaillent parfois ou habituellement à domicile (graphique 5). C’est environ le même niveau qu’en mai. Les personnes dont le lieu de travail normal se situe à Bruxelles travaillent plus souvent à domicile (60,4%) que les personnes qui travaillent en Flandre (35,2%) ou en Wallonie (32,4%). Avec un pourcentage de 57,4%, les indépendants sont ceux qui travaillent le plus souvent à domicile. En ce qui concerne les salariés du secteur public et les salariés du secteur privé, les pourcentages s’élèvent respectivement à 49% et 30,8%.
En décembre, 39,4% des travailleurs à domicile ont indiqué qu’ils avaient fait du travail à domicile pour la première fois pendant la crise du Covid. 43,9% des travailleurs à domicile travaillaient déjà à domicile auparavant mais l’ont fait davantage pendant la crise du Covid et, pour 16,7%, la crise du Covid n’a pas impacté la proportion de travail à domicile.

Source : Statbel

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.