FR | NL | LU
Peoplesphere

Augmentation continue des jobs disponibles: le marché de l’emploi belge est-il guéri?

Fin novembre, le site d’emploi Indeed a constaté une augmentation de 11,6% des d’offres d’emploi par rapport au 1er février 2020, juste avant le déclenchement de la crise du coronavirus. D’après l’analyse d’Indeed, la Belgique est le dernier pays d’Europe occidentale, à se remettre du coup porté au marché du travail par le coronavirus. La croissance du nombre d’offres d’emploi par rapport au début du mois d’octobre (+12,6%) est même plus élevée qu’en France et qu’aux Pays-Bas.

En raison de la crise du coronavirus, le marché belge du travail a connu un effondrement qui a duré près d’un an et demi. Avec un niveau plancher atteint en août 2020, avec 40 % d’offres d’emploi de moins qu’avant la pandémie. Depuis lors, mois après mois, une reprise très progressive s’est installée. Mais par rapport au reste de l’Europe, la Belgique est restée à la traîne jusqu’aujourd’hui.

Novembre, le mois pivot

En novembre, Indeed a noté une tendance très positive avec +12,6% d’offres d’emploi par rapport à octobre. Et de + 36,8% depuis le début de l’année.

« Début octobre 2021, le nombre d’offres d’emploi sur Indeed – qui est le seul site d’emploi en Belgique à regrouper toutes les offres d’emploi – était revenu au même niveau qu’au 1er février 2020. Et depuis lors, le marché du travail semble vraiment en voie de rétablissement », déclare Arjan Vissers, responsable de la stratégie.

Depuis que le cap symbolique d’avant la crise a été franchi, le marché du travail se porte bien en Belgique par rapport aux pays voisins. Depuis le 1er octobre, le nombre d’offres d’emploi a augmenté de 12,6%, contre 12,2 % aux Pays-Bas et « seulement » 5,6% en France.

Pour rappel, début 2021, il y avait 30% de moins d’offres d’emploi sur Indeed qu’en février 2020. En 11 mois, le marché belge de l’emploi s’est donc redressé de plus de 40%.

« 2021 a été une année très difficile pour le marché du travail belge. Par rapport aux pays voisins, la reprise a été plus lente ici et, pour l’instant, nous constatons que la croissance de l’offre d’emplois reste plus faible qu’en France, aux Pays-Bas ou en Allemagne. L’explication tient peut-être au fait que l’impact des mesures corona prises par le gouvernement s’est immédiatement ressenti sur le marché du travail et dans d’importants secteurs comme celui de la construction. Mais la reprise est enfin là : ces dernières semaines, nous avons même connu en Belgique une croissance légèrement supérieure à celle de nos voisins. C’est un constat positif pour clôturer l’année », conclut Arjan Vissers.

 

Source: Indeed

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.