FR | NL | LU
Peoplesphere

Les cyber-criminels vont-ils essayer de tirer parti de l’épidémie et du nombre inédit de télé-travailleurs?

La réponse est positive, malheureusement! Dans le contexte exceptionnel que nous vivons actuellement en Belgique avec l’épidémie de coronavirus, de nombreux employeurs ont dû prendre des mesures exceptionnelles afin d’assurer la continuité de leur business. Certains se réjouissent de la généralisation du travail – pour les fonctions qui le permettent bien sûr! – mais il n’en reste pas moins que certaines mesures de sécurité doivent être prises sans tarder.

Permettre à ses collaborateurs de faire du télétravail constitue la formule la plus largement privilégiée par la plupart des employeurs. Mais que se passe-t-il quand tant de personnes se connectent depuis chez eux, via leur connexion personnelle, sur le réseau ou le cloud de leur entreprise de manière simultanée ?

« L’augmentation du télétravail génère une grande augmentation du trafic sur Internet », explique Mathieu Lardinois, Partner et Sales manager de Skyforce. « A son tour, cette augmentation du trafic ouvre de nombreuses nouvelles portes pour de potentielles cyber-attaques. Les collaborateurs travaillent de chez eux, via leur connexion personnelle, dans un environnement qui n’est pas aussi sécurisé que celui de leur entreprise. A ce stade, il est important pour les chefs d’entreprise de faire le point sur les normes de sécurité à mettre en place. S’il est plus que jamais important de se protéger soi-même contre le coronavirus, il ne faut pas oublier de protéger aussi ses données d’entreprise contre les virus informatiques. La cybercriminalité n’est pas en quarantaine ! »

« Les cybercriminels ne sont pas en quarantaine ! »

Avant toute chose, voici quelques questions à se poser en tant que chef d’entreprise afin de limiter les failles de sécurité informatique :
– L’antivirus, les différents programmes ainsi que le système d’exploitation (Windows, Apple, Android, Linux) sur le PC de mes collaborateurs sont-ils bien à jour ?
– Est-ce qu’un VPN est installé sur le PC de mes collaborateurs afin qu’ils puissent se connecter de façon sécurisée à mon entreprise ?

Ensuite, il suffit de mettre en place quelques règles simples dont celle qui consiste à bien gérer ses mots de passe…

  • Changer régulièrement son mot de passe.
  • Utiliser des mots de passe complexes (bannir les « 12345 » ou « ABCDE » mais utiliser plutôt une combinaison de majuscules, minuscules, chiffres et symboles).
  • Avoir plusieurs mots de passe (varier selon les services).

N’oubliez pas de conscientiser vos collaborateurs en leur demandant de prendre en compte les consignes suivantes  :
– Ne jamais communiquer ses mots de passe.
– Ne pas envoyer de courriels professionnels depuis sa messagerie personnelle.
– Vérifier la source des e-mails, examiner la demande, ne pas ouvrir de pièces jointes d’expéditeurs inconnus.
– Ne pas faire confiance aux e-mails de type : vacances gratuites, gain d’argent et/ou de cadeaux, loterie gagnante, etc.  Ce type de courriels laisse la possibilité d’une installation de malware, trojan ou autre virus. En cette période de crise sanitaire, veillez aussi à ne pas ouvrir des mails avec comme sujet des « Message urgent à propos du coronavirus ». Les hackers utilisent cela aussi à présent !
– Ne pas utiliser les réseaux de wifi public, mais privilégier les connexions filaires.
– Ne pas laisser ses proches ou enfants avoir accès à son ordinateur professionnel.
– Ne pas utiliser de périphériques externes non approuvés par le service informatique (clé USB, disque dur externe…)
– Enfin, si vous recevez un appel d’une personne que vous ne connaissez pas : ne donnez aucun renseignement que ce soit d’ordre professionnel ou personnel.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.