FR | NL | LU
Peoplesphere

Diminution du taux de chômage wallon : -5,7% en comparaison à la situation en juillet 2018.

Comme chaque année, les jeunes sont venus s’inscrire en nombre au Forem, à la sortie des études. La demande d’emploi est toutefois de nouveau à la baisse sur base annuelle : – 5,7%. Cela correspond à une diminution nette de 12.876 personnes.

Fin juillet 2019, la Wallonie compte 139.634 demandeurs d’emploi (D.E.) demandeurs d’allocations (dont 1.749 en Communauté germanophone) et 27.339 jeunes en stage d’insertion professionnelle (dont 228 en Communauté germanophone). À ceux-ci s’ajoutent d’autres demandeurs d’emploi inoccupés (D.E.I.) : 31.069 personnes inscrites obligatoirement et 13.349 demandeurs d’emploi qui se sont librement inscrits, pour un total de 211.391 D.E.I. Ceux-ci représentent 13,3 % de la population active wallonne.

Parmi ces 211.391 D.E.I. wallons :

  • 51 % sont des hommes ;
  • 18 % sont âgés de moins de 25 ans, 26 % ont 50 ans et plus ;
  • 45 % sont au plus diplômés de l’enseignement secondaire du 2ème degré ;
  • 29 % sont inoccupés depuis moins de six mois et 38 % depuis deux ans et plus.

19.294 demandeurs d’emploi de plus qu’en juin 2019 (écart mensuel)

Entre fin juin et fin juillet 2019, le nombre de D.E.I. a augmenté de 10 %, soit 19.294 personnes supplémentaire en un mois.

Pourquoi cette hausse entre juin et juillet ? La demande d’emploi évolue de manière cyclique : les mois de juillet sont habituellement marqués par une hausse, pour plusieurs raisons :

Les jeunes à la sortie de leurs études viennent s’inscrire dans la demande d’emploi en juillet, débutant leur stage d’insertion professionnelle.
La récente fin d’année académique entraîne l’inscription du personnel de l’enseignement travaillant sous statut temporaire.

12.876 demandeurs d’emploi de moins qu’en juillet 2018 (écart annuel)

Malgré cette hausse cyclique observée entre juin et juillet, la demande d’emploi en Wallonie diminue à nouveau sur base annuelle. A fin juillet 2019, le nombre total de D.E.I. est en baisse de 5,7 % par rapport à juillet 2018. Cela correspond à une diminution nette de 12.876 personnes.

Les évolutions sur base annuelle varient selon les catégories administratives de demandeurs d’emploi:
– demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations : – 4,6 % (soit – 6.792 personnes) ;
– jeunes en stage d’insertion : – 15,3 % (soit – 4.937 personnes) ;
– demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement : – 7,0 % (soit – 2.348 personnes) ;
– demandeurs d’emploi inscrits librement : + 9,9 % (soit + 1.201 personnes).

L’ensemble des classes d’âges sont en recul à un an d’écart. C’est parmi les D.E.I. âgés de moins de 30 ans que les diminutions sont les plus marquées : – 11,0 % auprès des jeunes de moins de 25 ans et – 11,5 % parmi ceux âgés de 25 à moins de 30 ans.

En termes de durée d’inoccupation, entre juillet 2018 et juillet 2019, la demande d’emploi diminue quelle que soit la classe de durée d’inoccupation des personnes. Les reculs les plus notables concernent les publics inoccupés depuis 6 mois à moins d’un an (- 13,5 %) et depuis 1 an à moins de 2 ans (-11,8%).

Source: Le Forem

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.