FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘Statistiques’

Comprendre les motivations du travail à temps partiel: malgré une nette augmentation chez les hommes, il s’agit toujours essentiellement d’un phénomène féminin.

L’analyse du travail à temps partiel sur le temps long, à savoir de 1983 à 2020 nous délivrent quelques tendances intéressantes. Ainsi, Statbel constate que 26,8% de l’ensemble des salariés travaillaient à temps partiel en 2020, contre 8,3% en 1983. Si l’on compare 2020 à 1983, on constate qu’il y a près de 865.000 salariés à temps partiel de plus, soit 4,7 fois plus. Cette évolution est assez similaire chez les femmes: 4,3 fois plus de salariées à temps partiel qu’en 1983. Chez les hommes, il y a 6,9 fois plus de salariés à temps partiel, mais en chiffres absolus, ils représentent moins d’un quart du total en 2020. Lire plus

Le chômage indemnisé augmente de 3,7% en février 2021 sur une base annuelle.

A la fin de chaque mois, l’ONEM communique les chiffres du chômage indemnisé en Belgique. Cette communication est basée sur le nombre de paiements effectués par les organismes de paiement (OP) durant le mois précédent. Constat au terme du mois de février 2021 : au-delà de l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi indemnisés, lle chômage temporaire à la suite de l’épidémie de CORONAVIRUS reste encore élevé.

Lire plus

Taux de chômage : +10,8% à la fin janvier, en comparaison avec l’année dernière.

En janvier 2021, 366.205 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi ont perçu une allocation, soit 35.650 de plus qu’en janvier 2020 (+10,8%). Ces 366.205 allocataires se répartissent comme suit : 330.614 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps plein ou admis sur la base des études, 22.053 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps partiel volontaire, 11.051 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi bénéficiant d’un complément d’entreprise et 2.487 allocations de sauvegarde (nouvelle allocation à partir d’octobre 2020). Le chômage temporaire à la suite de l’épidémie de CORONAVIRUS reste élevé en janvier 2021. Lire plus

L’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi continue: les jeunes de moins de 25 ans sont les principales victimes de la crise.

L’année 2021 débute sur une nouvelle hausse des effectifs de demandeurs d’emploi inoccupés : + 4,4% par rapport à janvier 2020. Cette hausse reste toutefois en-deçà des pics constatés d’avril à juin 2020. L’augmentation concerne particulièrement les jeunes de moins de 25 ans (+ 7,2%). Lire plus

Le recours au chômage temporaire a permis, jusqu’à présent, de limiter l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi indemnisés.

Selon les statistiques de l’ONEM, en décembre 2020, 316.182 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi ont perçu une allocation, soit 2.042 de plus qu’en décembre 2019 (+0,7%). Ces 316.182 allocataires se répartissent comme suit: 284.583 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps plein ou admis sur la base des études, 18.625 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps partiel volontaire, 10.715 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi bénéficiant d’un complément d’entreprise et 2.259 allocations de sauvegarde (nouvelle allocation à partir d’octobre 2020). Lire plus

L’année 2020 se terminera avec une augmentation de 6,5% du nombre de chômeurs complets indemnisés.

En novembre 2020, 345.112 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi ont perçu une allocation, soit 21.119 de plus qu’en novembre 2019 (+6,5%). Ces 345.112 allocataires se répartissent comme suit : 310.794 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps plein ou admis sur la base des études, 21.182 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps partiel volontaire, 10.781 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi bénéficiant d’un complément d’entreprise et 2.355 allocations de sauvegarde (nouvelle allocation à partir d’octobre 2020). Le chômage temporaire à la suite de l’épidémie de CORONAVIRUS augmente de 43,7% en novembre 2020 par rapport au mois précédent. Lire plus

Selon les statistiques officielles du marché du travail, 34,5% de la population active bénéficiait du travail à domicile en septembre.

En mettant rapidement à disposition une série de chiffres indicatifs, Statbel contribue à l’analyse de l’impact de la crise du Covid-19 sur le marché du travail. L’augmentation du nombre de personnes occupées entre août et septembre de cette année est presque entièrement à mettre à l’actif des hommes. Nous constatons surtout une forte augmentation du nombre de salariés, un groupe qui avait fortement diminué en août. Les chiffres provisoires de septembre indiquent une reprise. Le nombre de personnes occupées se situe à peu près au même niveau qu’en septembre de l’année dernière. Lire plus

Nouvelle augmentation du chômage structurel en septembre 2020 (+2%) tandis que le chômage temporaire diminue.

En septembre 2020, 340.221 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi ont perçu une allocation, soit 6.524 de plus qu’en septembre 2019 (+2,0%). Ces 340.221 allocataires se répartissent comme suit : 308.807 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps plein ou admis sur la base des études, 20.738 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps partiel volontaire et 10.676 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi bénéficiant d’un complément d’entreprise. Lire plus

Augmentation de 16,5% du chômage indemnisé en mai 2020, avec un chômage temporaire qui reste à un niveau élevé.

En mai 2020, 359.538 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi ont perçu une allocation, soit 50.959 de plus qu’en mai 2019 (+16,5%). C’est la première fois depuis juillet 2016 que cette population augmente sur base annuelle et l’augmentation est importante. Ces 359.538 allocataires se répartissent comme suit : 327.467 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps plein ou admis sur la base des études, 21.633 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps partiel volontaire et 10.438 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi bénéficiant d’un complément d’entreprise. Lire plus

Le nombre total d’emplois vacants diminuait de 7% au premier trimestre, avant que n’éclate la crise du coronavirus.

Statbel, l’office belge de statistique, publie aujourd’hui le nombre d’emplois vacants dans les entreprises belges. Les chiffres reflètent la situation du 1er trimestre 2020 dans son ensemble. Ils ne tiennent donc compte de l’impact de la crise du COVID-19 sur le nombre d’emplois vacants que pour la fin de cette période. Le taux de vacance d’emploi – le nombre d’emplois vacants par rapport au nombre total de postes occupés au sein de l’entreprise – baisse principalement dans le secteur horeca (hébergement et restauration) et le secteur des activités financières et d’assurance alors qu’il augmente principalement dans les secteurs de l’information et de la communication et du non-marchand. Le taux de vacance d’emploi des postes d’intérim est nettement supérieur à celui des postes fixes. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.