FR | NL | LU
Peoplesphere

L’économie circulaire va-t-elle générer 100.000 nouveaux emplois d’ici 2030?

L’objectif de l’économie circulaire est de limiter fortement la consommation et le gaspillage des matières premières et des sources d’énergies, en adressant les défis du changement climatique,  de la gestion des ressources et de la biodiversité. Le Gouvernement wallon a validé ce jeudi une nouvelle stratégie en la matière. Celle-ci se base notamment sur l’évaluation récente menée par les consultants de PWC indiquant que les gisements d’emploi y sont très significatifs.

Sur proposition du Ministre de l’Economie, en charge de l’Economie circulaire, Willy BORSUS, le Gouvernement wallon a donc validé ce jeudi la mise en place d’outils destinés à élaborer une nouvelle stratégie en matière d’économie circulaire. Pour développer cette stratégie, trois instances de gouvernance seront mises en place : un Comité de pilotage, une Plateforme intra-administrations et un Comité d’orientation. « Nous sommes convaincus des synergies nécessaires entre objectifs économiques et environnementaux. En économie circulaire, les possibilités de développement sont infinies. Selon PWC, l’économie circulaire pourrait générer entre 15.000 et 100.000 emplois en Belgique d’ici 2030. », précise le Ministre Willy Borsus.

La transition vers une économie circulaire doit permettre à la Wallonie de renforcer sa compétitivité, de réaliser des économies, de mettre en œuvre une utilisation plus efficace des ressources, de créer des emplois, et de réduire l’impact de la production et consommation sur l’environnement.

La Déclaration de Politique Régionale prévoit d’ailleurs d’inscrire la Wallonie et « l’ensemble de ses activités économiques dans une approche d’économie circulaire ».

Pour rappel, le Parlement wallon avait adopté en février dernier un rapport introductif sur l’économie circulaire. Le Gouvernement avait, par ailleurs, mené des travaux pour promouvoir une économie circulaire : prévention et gestion des déchets, Green Deal Achats Circulaires, création du site www.economiecirculaire.wallonie.be, vitrine de l’économie circulaire en Wallonie, l’organisation de formations en économie circulaire, etc. Rappelons également l’appel à projet du gouvernement wallon visant à booster la filière de recyclage du plastique et la taskforce qui a été mise en place en 2019.

Cependant, il était nécessaire de disposer d’une véritable stratégie ambitieuse et coordonnée. C’est pourquoi le Gouvernement veut désormais aller un pas plus loin en présentant une vision qui sera bien entendu en phase avec les orientations européennes. Cette approche comprendra des objectifs stratégiques et opérationnels et des mesures de facilitations transversales.

Pour élaborer cette Stratégie, et renforcer la dynamique wallonne autour de l’économie circulaire, trois instances de gouvernance seront mises en place : un Comité de pilotage, une Plateforme intra-administrations et un Comité d’orientation.

La Direction du Développement Durable sera en charge de la coordination et du secrétariat des trois instances, en collaboration avec la Direction de la Politique économique (SPW Economie).

Le Comité de pilotage est un organe de décision et de suivi stratégique qui a pour mission de définir la méthodologie pour l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de la stratégie wallonne en économie circulaire. Ce Comité veillera également affecter les ressources pour la mise en œuvre de cette stratégie et décidera des actions prioritaires, opérera les arbitrages nécessaires, … A ce Comité pourront être invités des experts, des chefs de projets d’actions, etc.

La Plateforme intra-administrations est un organe de coordination. Elle rassemble les pouvoirs publics wallons concernés à divers titres par l’économie circulaire. La mise en place d’une telle plateforme est nécessaire étant donné les nombreux acteurs concernés au sein des administrations, et permettra que ces acteurs se sentent impliqués et qu’il y ait un meilleur échange d’informations entre eux. La Plateforme a pour mission de contribuer à l’alimentation du contenu de la Stratégie, d’assurer une cohérence entre la Stratégie et les autres projets de leurs administrations respectives, ainsi que de favoriser le développement de synergies entre actions transversales et sectorielles ; etc.

Enfin, le 3ème outil est le Comité d’orientation. Il est un organe participatif. Il recueille les propositions des parties prenantes impliquées et facilite leur collaboration.

Ce Comité a pour vocation de contribuer à l’élaboration de la Stratégie en proposant des solutions et des priorités d’actions ; débattre des options possibles et comparer les alternatives ; mais aussi de permettre un échange d’information entre les différents acteurs liés à l’économie circulaire et faire remonter les difficultés de terrain et élaborer des propositions d’évolution.

Une consultation publique sera également organisée dans le courant de l’année. L’objectif est d’adopter la Stratégie Economie circulaire au plus tard pour la fin de l’année.

Source: Cabinet du Ministre W. Borsus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.