FR | NL | LU
Peoplesphere

Les indemnités de maladie recalculées à partir du 1er octobre?

Grand bruit ce matin dans les média généralistes : la ministre De Block prévoit de revoir le mode de calcul des indemnités de maladie. Dans le viseur du gouvernement, entre autres : la gestion des indemnités des malades de longue durée.

Comme le mentionne les quotidiens Le Soir et La Libre Belgique, la ministre des Affaires sociales, Maggie De Block (Open VLD), envisage de revoir le mode de calcul des indemnités de maladie. « Il s’agit d’une « opération de simplification et d’harmonisation, devant le nombre et le caractère très hétéroclite des primes », annonce-t-on du côté du cabinet De Block.  Ces réformes devraient être opérationnels au 1er octobre (ndlr : qui a dit ‘précipitation’ ?)

Concrètement, la ministre souhaite déduire du salaire servant de base au calcul des indemnités certaines primes accordées aux travailleurs, telles que celles liées à l’ancienneté ou les cadeaux de l’entreprise, voire les heures supplémentaires (si elles représentent au moins 10% de la rémunération).

« Difficile de dire dans quelle mesure chaque allocation va baisser, cela dépend des primes que chacun touche », a commenté son cabinet qui souligne encore que certaines personnes vont par contre voir leur indemnité augmenter. C’est le cas de ceux qui sont passés à temps partiel avant de devoir interrompre totalement leurs activités professionnelles.

Het Laatste Nieuws souligne aussi que « la ministre a en outre dans ses tiroirs un plan pour augmenter les contrôles auprès des malades de longue durée à partir du 1er octobre ». L’Inami va mettre sur pied une équipe de médecins qui accompagnera les malades dans leur retour sur le marché du travail. Après un mois, ces derniers, à l’exception des maladies graves, devront répondre à un questionnaire visant à déterminer leur chance de retour à la vie active.

Source : 7sur7.be, belga

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.