FR | NL | LU
Peoplesphere

Les services publics fédéraux veulent multiplier le nombre de bureaux satellites disponibles.

Au terme d’une période test réussie, les ministres en charge de la fonction publique et de la régie des Bâtiments se sont accordés sur le déploiement de nouveaux bureaux satellites à destination des fonctionnaires fédéraux. Avec un triple objectif en vue : le bien-être des travailleurs, la réduction de l’empreinte écologique et la proximité avec le citoyen.
Sur proposition du ministre chargé de la Fonction publique Steven Vandeput et du ministre chargé de la Régie des bâtiments Jan Jambon, le Conseil des ministres soutient la promotion du projet visant à metre à disposition des espaces de bureau afin de les utiliser comme bureaux satellites pour les services publics fédéraux et les services publics fédéraux et de programmation.

A l’issue d’une période de test réussie, le projet est désormais prêt à être ouvert à tous les services publics fédéraux intéressées. Il veille entre autres à un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée des membres du personnel et joue également sur la problèmatique de la mobilité. Travailler plus près de chez soi diminue l’empreinte écologique des départements sur le plan du trajet domicile-travail. En outre, le travail en bureau satellite rapproche littéralement l’administration du citoyen et des entreprises, ce qui peut à nouveau avoir un effet positif sur la satisfaction du client.

Dans le cadre de cette initiative de collaboration entre le ministre chargé de la Fonction publique Steven Vandeput et le ministre chargé de la Régie des bâtiments Jan Jambon, le Conseil des ministres charge la Régie des bâtiments de prendre des initiatives visant à faire croître rapidement le nombre d’utilisateurs des bureaux satellites et à équiper les bureaux satellites d’une connexion internet. Cela permettra aux utilisateurs de travailler dans de bonnes conditions et de se connecter à distance aux applications de leur service public. De plus, la Régie des bâtiments mettra un système de réservation simple à utiliser à la disposition des SPF participants via Fedweb et assumera le loyer et les coûts d’entretien des bureaux satellites.

Dans une première phase, une centaine de places seront mises à disposition. Une évaluation sera effectuée après un an, après laquelle le nombre de places pourra être étendu.

Source : Belga

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.