FR | NL | LU
Peoplesphere

Les stats de l’emploi wallon sont en phase d’amélioration.

246.667 demandeurs d’emploi inoccupés en Wallonie en septembre 2015… Le nombre est important. Et pourtant, les statistiques concernant le chômage pour la partie francophone du pays sont en amélioration constante depuis quinze mois désormais. Oui, nous(re)venons de loin…

Le Forem communique mensuellement les données relatives aux demandeurs d’emploi. Les ‘résultats’ du mois de septembre pouvaient laisser présager une remontée de la demande d’emploi. La rentrée coïncide en effet avec l’inscription au Forem de jeunes en stage d’insertion professionnelle. Malgré cela, la demande d’emploi wallonne, dans son ensemble, s’affiche à la baisse tant à un mois qu’à un an d’écart et ce, pour le quinzième mois consécutif.

« À fin septembre 2015, la Wallonie compte 172.559 demandeurs d’emploi (D.E.) demandeurs d’allocations (dont 2.141 en Communauté germanophone) et 30.224 jeunes en stage d’insertion professionnelle (dont 300 en Communauté germanophone). Ensemble, ces personnes représentent 12,9 % de la population active wallonne (indicateur de demande d’emploi).
Pour une vue complète du volume de demandeurs d’emploi inoccupés (D.E.I.), il convient d’ajouter à ces personnes 29.574 demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et 14.310 demandeurs d’emploi inscrits librement, pour un total de 246.667 D.E.I.. Ceux-ci représentent 15,7 % de la population active wallonne. À fin septembre de l’an dernier, ce taux de demande d’emploi était de 16,7 %. »

15.931 demandeurs d’emploi de moins qu’en septembre 2014 (écart annuel)

Le communiqué du service public wallon de l’emploi poursuit: « à fin septembre 2015, le nombre total de D.E.I. est en recul de 6,1 % par rapport à l’an dernier. A un an d’écart, le nombre de D.E.I. diminue davantage parmi les femmes (- 6,9 %) que parmi les hommes (- 5,3 %). Toutes les classes d’âge s’affichent à la baisse à un an d’écart, y compris les personnes âgées de 50 ans ou plus (- 0,6 %). La tendance est au recul quelle que soit la durée d’inoccupation des personnes, hormis celles inoccupés depuis 2 à moins de 5 ans (+ 0,6 %). C’est parmi les D.E.I. dont la durée d’inoccupation est comprise entre 6 mois et moins d’un an que la diminution est la plus marquée (- 13,2 % en un an). »

5.001 demandeurs d’emploi de moins qu’en août 2015 (écart mensuel)

Entre les mois d’août et septembre 2015, le nombre de D.E.I. a diminué de 2,0 % (- 5.001 personnes). L’an dernier, à pareille époque, la baisse à un mois était de – 1,7 %.
Le mois de septembre est encore marqué par l’inscription de jeunes débutant leur stage d’insertion professionnelle au terme de leurs études. Ainsi, le nombre de jeunes en stage d’insertion augmente de 12,1 % en un mois (+ 3.270 personnes), tandis que le nombre de D.E.D.A. diminue de 5,0 % (- 9.027 personnes).
Le nombre de personnes inscrites obligatoirement dans la demande d’emploi diminue très légèrement entre août et septembre (- 0,5 %, soit -141 personnes). Le nombre d’inscrits librement progresse, quant à lui, de 6,7 % en un mois (+ 897 personnes).

 

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.