FR | NL | LU
Peoplesphere

Et malgré la crise, le nombre d’emplois salariés vacants a augmenté au cours du 3ème trimestre…

Statbel, l’office belge de statistique, publie aujourd’hui le nombre d’emplois vacants dans les entreprises belges. Les chiffres de ce communiqué de presse reflètent la situation du 3ème trimestre 2020 et tiennent donc compte de l’impact de la crise du COVID-19 sur le nombre d’emplois vacants pendant cette période. Le taux de vacance d’emploi – le nombre d’emplois vacants par rapport au nombre total de postes occupés au sein de l’entreprise – augmente principalement dans le secteur de l’information et de la communication et dans le secteur de l’industrie tandis qu’il diminue principalement dans le secteur de la construction. Le taux de vacance d’emploi des postes d’intérim est nettement supérieur à celui des postes fixes.

Au troisième trimestre 2020, les entreprises belges offraient 131.378 emplois vacants contre 120.949 au second trimestre 2020, soit une hausse de 8,62%.

Le taux de vacance d’emploi – le nombre d’emplois vacants par rapport au nombre total d’emplois dans l’entreprise – a lui aussi progressé en passant de 3,03% à 3,26%.

Le nombre d’emplois vacants a progressé dans les 3 régions avec respectivement une hausse de 4.803 postes vacants en Wallonie, de 3.970 en Flandre et de 1.656 à Bruxelles par rapport au deuxième trimestre 2020.

Avec 65% de l’ensemble des emplois vacants en Belgique, la Flandre reste la région du pays présentant le plus grand nombre d’emplois vacants. Elle est suivie par la Wallonie avec 21% et Bruxelles avec 14%.

Le taux de vacance d’emploi reste plus élevé en Flandre (3,53%) et à Bruxelles (3,16%) qu’en Wallonie (2,69%). Il y a 3,66 fois plus d’emplois vacants dans les grandes et moyennes entreprises que dans les petites entreprises. Le taux de vacance d’emploi reste toutefois plus élevé dans les petites entreprises (5,74%) que dans les grandes (2,91%).

Bien que davantage d’emplois vacants soient offerts pour des postes fixes (85,54%), le taux de vacance d’emploi est nettement supérieur pour les postes d’intérim (17,31%) que pour les postes fixes (2,87%).

Plus de trois quarts (79,4%) des emplois vacants se trouvent dans cinq secteurs économiques: le secteur du non-marchand, les sciences et les services, l’industrie, le commerce et la construction.

Le taux de vacance d’emploi augmente principalement dans le secteur de l’information et de la communication (+1,09) et dans le secteur de l’industrie (+0,56 point) tandis qu’il diminue principalement dans le secteur de la construction (-1,23 point). Le taux de vacance d’emploi des postes d’intérim est nettement supérieur à celui des postes fixes.

Source : STATBEL

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.