FR | NL | LU
Peoplesphere

Le rapport des citoyens vis-à-vis des réseaux sociaux et autres plateformes en ligne se transforme: le temps est à la méfiance.

L’enquête relative à l’utilisation des TIC dans les ménages et par les particuliers en 2019 montre qu’un citoyen de l’UE sur 4 a évité de communiquer des informations personnelles à des réseaux sociaux ou professionnels en ligne par souci de sécurité. En 2019, 44% des citoyens de l’UE âgés de 16 à 74 ans ont déclaré avoir limité leurs activités en ligne à des fins privées au cours des 12 derniers mois en raison de problèmes de sécurité.

L’activité que les personnes ont le plus fréquemment évitée par souci de sécurité était de communiquer des informations à caractère personnel à des réseaux sociaux ou professionnels en ligne (25% de la population). Des soucis quant à la sécurité ont limité ou empêché 19% des personnes d’utiliser le WiFi public, 17% de télécharger des logiciels, des applications, de la musique, des fichiers vidéo, des jeux ou d’autres fichiers, tandis que 16% ont indiqué avoir évité d’effectuer des achats en ligne et 13% d’utiliser des services bancaires par l’internet. La communication avec les services publics ou les administrations a été moins affectée par les soucis en matière de sécurité (8%).

1% de la population de l’UE (2% des personnes ayant utilisé l’internet au cours des 12 derniers mois) a subi une perte financière résultant de l’usurpation d’identité, de messages frauduleux d’hameçonnage ou de la redirection vers des sites frauduleux sur l’internet.

Les problèmes de sécurité les plus fréquemment rencontrés étaient l’hameçonnage («phishing») et le renvoi vers des sites frauduleux sur l’internet («pharming»).
En 2019, 34% des citoyens de l’UE ont indiqué avoir rencontré des problèmes liés à la sécurité en utilisant l’internet à des fins privées au cours des 12 derniers mois.
26% de la population de l’UE a indiqué avoir reçu des messages frauduleux d’hameçonnage, visant à obtenir des informations comme le nom d’utilisateur et le mot de passe pour se connecter à des comptes de messagerie électronique ou aux sites internet utilisés pour effectuer des opérations bancaires («phishing»), tandis que 13% ont été redirigés vers des sites frauduleux sur l’internet demandant des informations personnelles («pharming»).

3% des personnes ont été victimes d’une utilisation frauduleuse de leur carte de crédit ou de débit, 3% de la perte de documents, d’images ou d’autres données en raison d’un virus ou d’une autre infection informatique telle qu’un ver ou un cheval de Troie, et 2% ont été confrontés au piratage de leur compte de réseau social ou de messagerie électronique, dont le contenu a été publié ou transmis à leur insu.

L’usurpation d’identité en ligne et l’utilisation abusive d’informations personnelles disponibles sur l’internet avec pour effet, par exemple, de la discrimination, du harcèlement ou de l’intimidation, ont été signalées par 1% de la population respectivement.

Source, méthodes et définitions : Eurostat – Les données proviennent de l’enquête communautaire 2019 sur l’utilisation des TIC dans les ménages et par les particuliers. L’enquête a porté sur les personnes âgées de 16 à 74 ans. Dans la plupart des pays, elle a été effectuée au cours du deuxième trimestre de 2019. Les particuliers ont été interrogés concernant les problèmes de sécurité qui pourraient se poser lors de l’accès à l’internet sur n’importe quel appareil connecté, tel qu’un ordinateur de bureau, un ordinateur portable, une tablette, un téléphone intelligent ou tout autre appareil connecté.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.