FR | NL | LU
Peoplesphere

Les secteurs du Transport et de la Logistique, gros pourvoyeurs de nouveaux emplois en 2017.

Près de 3.600 emplois devraient être créés cette année dans le secteur du transport et de la logistique en Belgique. C’est ce qui ressort du dernier Baromètre TL Hub. Compte tenu de la pénurie sur le marché de l’emploi dans ce secteur, cela risque de poser des problèmes aux entreprises désirant engager des ouvriers logistiques et plus particulièrement des chauffeurs routiers.

Pour réaliser son baromètre, TL Hub – le job board dédié aux employés et cadres dans le secteur du transport et de la logistique – a réalisé une enquête auprès de 200 dirigeants du secteur (logisticiens, transporteurs, entreprises portuaires, expéditeurs, etc.) et cadres logistiques d’entreprises commerciales et industrielles en Belgique. Il en ressort que 57% de ces acteurs logistiques s’attendent à une croissance en 2017, 33% à un marché stable et seulement 9,25% à une décroissance de leurs activités. La création d’une nouvelle plateforme (www.workinlogistics.be), entièrement dédiée au recrutement de profils dits ‘ouvriers’, devrait soutenir les entreprises dans leur quête de nouveaux profils.

« Cette anticipation devrait avoir un impact positif sur la création d’emplois dans le transport et la logistique, qui était immobilisée depuis plus de deux ans : 42% des entreprises vont créer de nouveaux emplois en 2017, 46% vont conserver leurs effectifs ou ne pas remplacer les départs naturels ; et 12% anticipent une restructuration de leurs effectifs », dit Frédéric De Cooman, directeur de TL Hub et Work in Logistics.

On peut estimer à 5.040 le nombre d’emplois (ouvriers et employés) qui seront créés cette année et à 1.440 ceux qui seront perdus. Soit un solde positif de 3.600 emplois. Cela risque de poser problème à certaines entreprises, car – principalement au niveau des ouvriers – il existe une pénurie sur le marché de l’emploi. Les difficultés d’embauche se manifestent surtout au niveau des chauffeurs routiers, des conducteurs de chariots élévateurs et des chefs d’équipe dans les entrepôts.

Problème d’attractivité…

La pénurie en chauffeurs routiers est la plus aigüe. « Selon les chiffres les plus récents de l’Institut Transport et Logistique Belgique (ITLB), le pourcentage de postes vacants est en hausse sensible : elle est passée de 15,7 % en 2015 à 21,2 % en 2016. Dans les moyennes entreprises, ce pourcentage est de 40% et dans les grandes (plus de 50 camions) même de 60%. Plus que les autres, le secteur du transport routier a des difficultés à attirer des jeunes, tandis que près de la moitié du personnel existant a plus de 50 ans. »

La plateforme www.workinlogistics.be a pour mission de faciliter le contact entre les entreprises et les chercheurs d’emploi (ainsi que les personnes désirant changer d’employeur). Elle cible uniquement les emplois d’ouvriers dans le secteur du transport, de la logistique et de la supply chain. Les profils proposés sont variés : ils vont du chauffeur routier au magasinier, en passant par le cariste, le préparateur de commande ou encore le bagagiste en aéroport. Il est possible d’affiner la recherche de postes vacants en fonction du lieu de travail ou du type d’emploi.

« La nouvelle plateforme répond à un réel besoin sur le marché. La ‘chasse aux talents’ qui le domine est un vrai défi pour le recrutement de personnel dans le secteur du transport et de la logistique », confirme Michaela Marti, Senior Recruitment Officer du groupe logistique limbourgeois H.Essers, un des transporteurs les plus importants de Flandre. L’entreprise de transport est actuellement à la recherche d’une centaine de personnes pour ses sites d’Anvers et de Genk.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.