FR | NL | LU
Peoplesphere

Un stage rémunéré à hauteur de 8.000 dollars par mois, c’est possible?

Selon le média américain Vox, qui a analysé les données du site de notation Glassdoor, les stagiaires des entreprises phare de la Silicon Valley touchent des salaires dépassant généralement les 6.000 dollars. Facebook propose raitune rémunération médiane de 8.000 dollars par mois aux stagiaires travaillant dans ses bureaux américains. Une politique salariale généreuse commune aux Gafam et aux grandes institutions financières qui se disputent les meilleurs talents…

En Europe, c’est une autre histoire… La rémunération moyenne des stagiaires français s’élève, d’après le site spécialisé AJstage, à 747 euros par mois.

En tête du classement, Facebook, qui débourse 8.000 dollars par mois, soit près de 7.100 euros, pour un stagiaire. Le géant du e-e-commerce Amazon arrive juste derrière et propose en moyenne une rémunération de 7.725 dollars par mois, devant Salesforce (7.667 dollars par mois), Google (7.500 dollars par mois), et Microsoft (7.250 dollars par mois) à la 5e position.

Si ces sommes (très) confortables peuvent interpeller, c’est notamment parce qu’elles sont deux fois plus élevées que le salaire médian des actifs américains, qui se situe autour de 3.260 dollars par mois, selon le Bureau of Labor Statistics.

Toutefois, les gratifications des stagiaires en question sont à mettre en perspective avec le revenu moyen des employés sous contrat chez les géants de la tech, lui aussi bien au-dessus de la moyenne nationale. Une étude réalisée en début d’année par le cabinet Hired soulignait ainsi qu’un développeur de la Silicon Valley émarge en moyenne à 145.000 dollars par an, soit plus de 12.000 dollars par mois.

Egalement à prendre à compte, le fait que les stagiaires recrutés sortent pour la plupart des plus grandes universités américaines, où l’inscription est synonyme de prêt étudiant. Selon une étude réalisée en 2016 par HSBC, les frais de scolarité moyens Outre-Atlantique avoisinent les 33.000 dollars par an. Un montant qui peut grimper jusqu’à 60.000 dollars – avec hébergement et repas – à Harvard ou encore 59.000 dollars à Yale.

En relation directe avec le coût de la vie.

Par ailleurs, les salaires des stagiaires s’expliquent également par le coût de la vie dans la Silicon Valley et la région de San Francisco. En 2017, l’agence immobilière Nested allait jusqu’à placer la ville aux collines à la première place du classement des métropoles aux loyers les plus chers du monde. Un titre notamment dû à la gentrification engendrée par l’implantation des colosses d’internet sur le territoire californien.

Battle avec les hedge funds et les banques d’affaires.

Les géants de la tech ne sont pas les seuls à payer généreusement des stagiaires triés sur le volet. La même logique salariale s’applique dans la finance de haut vol, notamment du côté des plus gros hedge funds américains, selon les sites eFinancialCareers et Wall Street Oasis.

Le fonds d’investissement Bridgewater peut aller jusqu’à leur accorder une rémunération annuelle de 79.000 dollars, soit plus de 6.500 dollars par mois. De la même manière, les groupes D.E. Shaw et Two Sigma proposent aux débutants un salaire annuel d’environ 113.000 dollars. La célèbre banque d’affaires Goldman Sachs offre de son côté l’équivalent de 104.000 dollars l’année à ses stagiaires.

Source : Les Echos Start – Anouk Helft

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.