FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘confinement’

Quels points communs entre les 73 entreprises qui ont obtenu le label Top Employers? Des investissements continus en matière de bien-être et de développement malgré la crise.

Pour la 17e fois, le Top Employers Institute Belgium a décerné ses certificats annuels. Pour 2021, il y a 73 entreprises certifiées, dont plus d’un tiers sont également certifiées au niveau paneuropéen. Quelques entreprises ont disparu de la liste, mais autant de nouvelles y ont été ajoutées, ce qui permet de conclure qu’en dépit de l’année économique la plus difficile depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le certificat TEI est aussi, en ces temps difficiles, un gage précieux de reconnaissance de la politique des ressources humaines, et que les entreprises de tous les secteurs continuent à investir tout autant dans le développement, le bien-être et l’implication de leur personnel. Lire plus

L’activité intérimaire reste relativement stable, malgré le lockdown décrété en novembre.

Au mois de novembre 2020, le nombre d’heures d’intérim prestées a augmenté de +1,27% par rapport au mois précédent (en données corrigées des variations saisonnières et des effets de calendrier). Cette hausse résulte d’une évolution positive des heures prestées de +2,62% du côté des ouvriers, et d’un recul de -0,41% du côté des employés. Lire plus

L’absentéisme de courte durée en forte diminution depuis l’intensification du télétravail.

En septembre 2020, seuls 2,3% des jours de travail ont été perdus en raison de l’absentéisme pour maladie de courte durée, soit 6,4% de moins qu’en septembre 2019. Depuis le mois de mai, après le confinement, l’absentéisme pour maladie de courte durée a enregistré une baisse considérable de -16%, constate l’entreprise de services RH Acerta. Cette diminution s’explique essentiellement par la promotion du télétravail. Lire plus

RH et TIC unies pour soutenir la pratique du télétravail post-confinement auprès de 80% de nos entreprises.

Une étude menée par Orange Belgium montre que près de 2 entreprises belges sur 3 modifieront profondément leur façon de travailler après la crise du coronavirus.Celle-ci a bouleversé le mode de fonctionnement des entreprises, mais tous ces changements vont-ils durer? Les bureaux à domicile, les visioconférences et l’attention accrue portée à la cybersécurité semblent s’inscrire dans la durée. Lire plus

Le télétravail a permis d’assurer la continuité de l’entreprise mais il va bientôt diminuer…

Pour de nombreuses entreprises, le télétravail fut la bouée de sauvetage durant la crise sanitaire. 9 sur 10 ont autorisé leur personnel à travailler (tant que possible) depuis leur domicile. Pour 83 % des sociétés interrogées, ce travail à distance s’est révélé indispensable pour permettre la pérennité des affaires. Mais comme il n’était pas encore partout assimilé à la pratique quotidienne, il provoqua chez beaucoup d’entreprises un basculement brutal. Nombre d’entre elles comptent d’ailleurs le réduire fortement sitôt la crise sanitaire passée. C’est ce qui ressort d’une vaste enquête menée en avril dernier pour le compte de Dell Technologies par le magazine IT Data News auprès de 2500 professionnels, de tous niveaux fonctionnels et secteurs confondus, en plein confinement provoqué par la Covid-19. Lire plus

Le confinement a provoqué une diminution de 22% des heures de travail prestées au mois d’avril.

Près de six heures de travail sur dix (61,3%) ont été effectivement prestées en avril 2020, soit au beau milieu du confinement imposé par le coronavirus. C’est 22 % de moins qu’en avril 2019. Cette diminution s’explique principalement par l’utilisation massive du système de chômage temporaire. Par ailleurs, le nombre de jours de vacances pris a lui aussi chuté. Ceux-ci seront donc reportés à plus tard dans l’année, ce qui signifie de facto que le taux moyen de prestation d’heures de travail (73%) ne sera certainement pas atteint à la fin de l’année. Lire plus

40% des employés belges ont ‘découvert’ le télétravail pendant la pandémie: une révolution forcée vécue différemment à travers l’Europe.

Plus de six Belges sur dix (62 %) actifs pendant le confinement travaillent à domicile. Quatre employés belges sur dix (41 %) ne l’avaient jamais fait avant la crise du COVID-19. C’est ce qui ressort des premiers résultats d’une enquête menée par la CASS Business School de Londres, l’IESE Business School de Barcelone et le prestataire de services RH SD Worx. En ce qui concerne la proportion de travailleurs à domicile, la Belgique obtient un score supérieur à la moyenne, qui est de 57 % pour les six pays européens où l’enquête a été menée : l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. L’enquête a ciblé les employés salariés. Lire plus

Le confinement a réduit le travail étudiant de 2/3 pendant les vacances de Pâques.

Le travail étudiant est durement touché par le coronavirus. Par rapport à l’année dernière, le travail étudiant a chuté de pas moins des deux tiers (- 65,7%) pendant les vacances de Pâques. Une analyse de Randstad Research montre que cette baisse est plus que proportionnelle, puisque la baisse chez les autres intérimaires est de 40,5%. Lire plus

Quelles sont les entreprises qui arrivent à tirer parti du confinement?

Le Boston Consulting Group (BCG) a tenté d’identifier les gagnants et les perdants du lockdown. Pour l’instant, l’impact du COVID-19 sur l’UE et l’économie mondiale est toujours étudié, mais il est clair que les consommateurs se comportent différemment dans ce contexte de lockdown. Le BCG a donc mené une recherche auprès de 7.500 consommateurs en Italie, en France et au Royaume-Uni et a constaté que le confinement a généré de nombreux perdants mais aussi un certain nombre de gagnants. Lire plus

Vers un congé parental supplémentaire pour les parents isolés et confinés?

Selon le quotidien flamand De Morgen, la ministre de l’Emploi Nathalie Muylle (CD&V) va soumettre à ses partenaires de gouvernement MR et Open Vld un projet d’arrêté ouvrant la porte à un congé parental supplémentaire pour les télétravailleurs isolés (parents seuls ou séparés) afin de s’occuper des enfants pendant le confinement. Cette proposition bénéficie du soutien des partis dits ‘de gauche’ au Parlement, dans le cadre des pouvoirs spéciaux octroyés au gouvernement. Une des conditions prévues par arrête royal serait que l’un au moins des enfants ait 12 ans maximum, 21 ans pour une personne avec handicap. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.