FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘égalité des genres’

Hausse de 9% des plaintes pour discrimination de genre en 2020.

En 2020, le nombre de plaintes pour discrimination de genre reçues par l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes a augmenté de 9% par rapport à 2019. Les domaines pour lesquels l’Institut est le plus sollicité sont la discrimination de genre dans le domaine de l’emploi et le sexisme dans l’espace public. Plus d’un signalement sur trois dans le domaine de l’emploi concerne une discrimination de la grossesse/ maternité. Les signalements pour harcèlement au travail sont en augmentation. Lire plus

Télétravail après la crise? Un Belge sur trois souhaite travailler à domicile au moins un jour par semaine, un chiffre plus élevé encore auprès des femmes.

À partir du 9 juin, vous pourrez retourner sur votre lieu de travail un jour par semaine, à condition que ce retour reste limité à un cinquième de l’ensemble des travailleurs (dans les grandes entreprises) ou à la moitié dans les PME de dix collaborateurs. En juin, les organisations devront encore freiner le retour au bureau. Il ressort que plus de quatre travailleurs sur dix (45,3 %) n’ont pas l’intention de travailler à domicile. Lire plus

Comprendre les motivations du travail à temps partiel: malgré une nette augmentation chez les hommes, il s’agit toujours essentiellement d’un phénomène féminin.

L’analyse du travail à temps partiel sur le temps long, à savoir de 1983 à 2020 nous délivrent quelques tendances intéressantes. Ainsi, Statbel constate que 26,8% de l’ensemble des salariés travaillaient à temps partiel en 2020, contre 8,3% en 1983. Si l’on compare 2020 à 1983, on constate qu’il y a près de 865.000 salariés à temps partiel de plus, soit 4,7 fois plus. Cette évolution est assez similaire chez les femmes: 4,3 fois plus de salariées à temps partiel qu’en 1983. Chez les hommes, il y a 6,9 fois plus de salariés à temps partiel, mais en chiffres absolus, ils représentent moins d’un quart du total en 2020. Lire plus

Parents@work – L’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes organise un webinaire ce 23 avril pour améliorer l’équilibre privé/professionnel.

Que mettent en place les entreprises pour renforcer la conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle de leurs employé-e-s? Cette question sera au centre du webinaire organisé par l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes ce vendredi 23 avril 2021 dans le cadre du projet Parents@work. Objectif: partager les bonnes pratiques des entreprises pour favoriser l’équilibre de la vie professionnelle et de la vie privée. Lire plus

L’environnement de travail reste discriminant envers les travailleurs transgenres.

À l’occasion de la Journée internationale de la visibilité des personnes transgenres, le site d’emploi belge StepStone a interrogé près de 121 employé·e·s transgenres* de différents secteurs d’activité en Belgique et dévoile maintenant son enquête “Employé·e·s transgenres au travail en 2021”. Les résultats mettent en lumière les défis professionnels auxquels les employé·e·s transgenres sont confronté·e·s aujourd’hui dans la société belge, grâce aux témoignages d’employé·e·s transgenres sur leurs expériences personnelles sur le lieu de travail et les obstacles qu’ils/elles/iels peuvent rencontrer. Lire plus

Marché de l’emploi: l’écart entre les hommes et les femmes se creuse sous l’effet d’une discrimination renforcée par la crise du coronavirus.

La crise du coronavirus n’épargne personne. En 2020, les femmes à la recherche d’un emploi en Région bruxelloise ont fait face à des inégalités et une discrimination de genre accrues. En cette Journée internationale des droits des femmes, Actiris fait le point : un an après le début de la crise, quelles sont les conséquences de celle-ci pour les femmes à la recherche d’un emploi? Lire plus

Avec 34% des femmes au sommet des entreprises en Union Européenne, un cap aurait été franchi et la diversité dans le top management devrait s’accélérer.

Le réseau indépendant d’auditeurs, d’experts-comptables et de bureaux-conseils Grant Thornton a réalisé une enquête mondiale à propos de la diversité des genres dans le top management des sociétés. Les femmes y sont représentées à hauteur de 31%. 90% des entreprises comptent au moins 1 femme à un poste de cadre supérieur. En particulier, le nombre de femmes à des postes de management opérationnel est en augmentation. Lire plus

La pandémie a dopé le nombre de contrats à temps partiel, une réalité qui concerne particulièrement les femmes sur le marché de l’emploi.

Lorsque les Belges commencent un nouveau travail, il s’agit principalement d’un contrat à temps partiel pour les catégories d’âge les plus jeunes (moins de 25 ans) et les plus âgées (60 ans et +). Avec une augmentation de 6% par rapport à 2019, on constate en effetune augmentation globale du travail à temps partiel parmi les nouvelles recrues en 2020. Près de la moitié des femmes (48%) qui ont commencé un nouvel emploi en 2020 ont obtenu un contrat à temps partiel, contre 1 homme sur 4 (25,5%). Lire plus

Face aux inégalités des genres, la meilleure réponse ne devrait-elle pas venir directement des travailleurs eux-mêmes?

Dans le cadre du thème « Choose to Challenge » (choisir de contester) de la Journée internationale de la femme qui aura lieu le 8 mars, l’expert en recrutement Hays a mené une enquête sur la lutte contre l’inégalité sur le lieu de travail. Cette recherche montre que plus d’un salarié sur trois (37 %) prend lui-même des mesures lorsqu’il perçoit des inégalités sur le lieu de travail. 30% des hommes et la même part des femmes agissent eux-mêmes. Pourtant, près de la moitié des salariés (47 %) choisissent de contacter et d’informer la direction ou les RH. Parmi ces derniers, autant de femmes que d’hommes optent pour cette mesure, soit 40 %. Lire plus

La réduction de l’écart salarial entre femmes et hommes, un des principaux enjeux du prochain accord inter-professionnel.

Cette année, la Journée Internationale des femmes coïncide avec les négociations de l’AIP (Accord Interprofessionnel) 2021-2022. Les discussions sont pour l’instant suspendues : en tant que syndicat, la CSC veut dénoncer une norme salariale de 0,4% qui enferme les négociations dans un carcan ! Cette de marge salariale ne permettrait qu’une augmentation de 6€ brut/mois pour le salaire minimum (sachant que 68% des travailleurs·euses qui touchent le salaire minimum sont des femmes ) et de 9€ brut/mois pour beaucoup de fonctions essentielles, majoritairement occupées par des femmes ! Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.