FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘flexibilité’

L’indice-pivot dépassé pour la 3ème fois: l’inflation galopante déclenche une nouvelle indexation des salaires.

L’inflation se poursuit. Cela se traduit par un 3e dépassement de l’indice-pivot depuis septembre 2021. Les allocations augmentent, les travailleurs du non-marchand et les fonctionnaires voient leur salaire augmenter de 2%. Il s’agit du 3e dépassement de l’indice-pivot en 6 mois. Lire plus

Deal pour l’emploi – Malgré la volonté de moderniser le travail, la complexité des mesures et le manque de concertation sociale plombent le projet du gouvernement.

Le gouvernement est parvenu à un accord sur le deal pour l’emploi, lequel a pour objectif de mettre plus de personnes au travail en supprimant un certain nombre d’entraves sur le marché de l’emploi, mais aussi d’améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée des travailleurs. Un accord a également été trouvé sur les deux dossiers les plus épineux : le statut des travailleurs des plateformes et la création d’un cadre juridique adapté à l’e-commerce. Il appartient maintenant aux partenaires sociaux de donner leur avis sur le paquet de mesures proposé. À ce stade, la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) constate que certains problèmes ont été résolus, mais craint qu’une surabondance de règles ne fasse obstacle à de réelles avancées. Les organisations syndicales regrettent les ambiguïtés et leur non-implication dans l’élaboration du projet. Lire plus

La Belgique perd 8 places au Total Workforce Index© par rapport au classement établi en 2020, mais figure cependant parmi les 20 marchés du travail les plus matures au monde.

ManpowerGroup publie la huitième édition de son classement mondial de la main-d’œuvre (Total Workforce Index™). Cet index compare les conditions d’embauche, de gestion et de rétention des talents (fixes et flexibles) dans 75 pays au niveau mondial. Pour y arriver, les experts de ManpowerGroup ont analysé 200 critères-clés du marché du travail, répartis en 4 catégories : la disponibilité des compétences, le coût du travail, le cadre réglementaire et la productivité. Pour l’année 2021, la Belgique occupe la 42e place (sur 75) de ce classement au niveau mondial et la 27e place (sur 40) dans la région EMEA, enregistrant un recul de 8 places au niveau mondial et 7 places au niveau régional par rapport à la précédente édition. Notre pays figure cependant parmi les marchés du travail les plus matures identifiés par ManpowerGroup. Lire plus

Projet de loi ‘Emploi’: la semaine de 4 jours semble plaire aux PME confrontées aux difficultés de recrutement.

Projet de loi « Emploi » : pour une PME sur trois, la semaine de travail de quatre jours serait une bonne solution. Avec l’accord sur la loi « Emploi », le gouvernement souhaite offrir de la flexibilité aux entreprises et aux employés. En ce qui concerne la semaine de travail de quatre jours, elle semble déjà être une bonne solution pour environ une PME belge sur trois, alors que la moitié de nos PME ont du mal à recruter et à fidéliser leur personnel. Cependant les avis sont partagés autour de cette loi puisque plus d’un tiers (37%) ne pense pas que la semaine de quatre jours contribuera à attirer ou à motiver ses collaborateurs. Lire plus

Les mesures d’urgence visant à faire face aux absences du personnel sont approuvées par le Conseil des Ministres.

Les chiffres relatifs aux absences au sein des entreprises ne mentent pas et continuent d’augmenter chaque jour. Une enquête de la FEB menée les 12 et 19 janvier et les signaux de ces derniers jours le confirment. Afin de permettre aux entreprises de déployer des effectifs supplémentaires sur le lieu de travail pour faire face à la pénurie aiguë de personnel résultant du variant Omicron, le Conseil des ministres a approuvé hier un ensemble de mesures d’urgence. Le Groupe des Dix avait émis un avis à ce sujet la semaine dernière. Lire plus

Renoncer à une partie de son salaire pour aller vers un job idéal? Pas envisageable actuellement pour la grande majorité des travailleurs…

Un salaire plus bas, mais la possibilité d’exercer le job de ses rêves : seule une petite minorité des employés belges serait prête à l’accepter. En effet, seuls 15% des Belges se disent prêts à travailler pour un salaire inférieur en échange du travail idéal. Les employés belges n’ont également pas l’intention de renoncer à leurs jours de vacances et à un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée. En revanche, ils sont prêts à faire des concessions sur les avantages extralégaux tels que la voiture de société ou l’ordinateur portable. Lire plus

Le travail étudiant et les flexi-jobs ont atteint des niveaux records à l’été 2021.

En 2021, le marché du travail a continué d’être marqué par les différentes vagues d’épidémie du coronavirus et des mesures associées à celles-ci. Une des conséquences est qu’il n’y a jamais eu auparavant autant de jobs étudiants et de flexi-jobs enregistrés qu’à l’été 2021. C’est ce qui ressort des chiffres préliminaires de l’ONSS concernant l’impact de la covid-19 sur le marché du travail. Lire plus

4 employé·es belges sur 10 déclarent que leur relation avec leur manager s’est détériorée pendant la pandémie.

Au cours des deux dernières années, le COVID a eu un impact considérable sur la vie privée et la vie professionnelle que le site belge StepStone a largement documenté. Une nouvelle étude menée auprès de plus de 2000 employé·es et managers belges montre maintenant que les relations entre les deux parties ont été mises sous pression au cours de cette période. Lire plus

Tendances en matière de bien-être sur le lieu de travail: 4 Belges sur 10 font bonne figure au travail pour cacher leur stress et leur anxiété.

Selon une étude réalisée auprès de plus d’un millier de Belges à la demande de B-Tonic, filiale de l’assureur Baloise Insurance, près de 56 % des travailleurs belges déclarent que leur travail est devenu plus pénible depuis la pandémie. Plus alarmant encore, quatre travailleurs sur dix affirment qu’ils font bonne figure pour cacher leur stress et leur anxiété au travail. 25 % ont vu leur enthousiasme professionnel diminuer à cause du télétravail. Lire plus

Accords et désaccords autour de la formation, la RSE, les salaires… Les jeunes et les employeurs confrontent leurs attentes face au marché du travail.

Environ 50% des jeunes estiment que l’enseignement ne les prépare pas suffisamment au marché du travail. Cette opinion est partagée par les entreprises : 3 employeurs sur 4 sont du même avis. Sur cet élément, les jeunes prêts à entrer sur le marché du travail et les employeurs se rejoignent. Sur d’autres dimensions, les points de vue ne sont pas aussi proches… L’enquête de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) a été menée en collaboration avec AG et réalisée par iVOX – et vise à analyser les attentes des jeunes et des employeurs sur le marché du travail. Il s’agit du coup d’envoi de la quatrième édition de Young Talent in Action. Objectif : rapprocher les jeunes du marché du travail. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.