FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘PME’

Un job à proximité de chez moi et dans une PME si possible: les priorités des travailleurs évoluent en matière de recherche d’emploi.

Un lieu de travail proche du domicile, la sécurité de l’emploi et un bon salaire sont les principaux critères que le Belge recherche aujourd’hui sur le plan professionnel. Cela explique dès lors pourquoi, selon une enquête du spécialiste de l’intérim Vivaldis Interim, près de la moitié des Belges (48 %) préféreraient travailler pour une PME. Il s’agit en tout cas d’une bonne nouvelle pour les nombreuses PME de notre pays, dont 8 sur 10 cherchent du personnel actuellement. Lire plus

Les mesures sanitaires et l’obligation de télétravail ne freinent pas les intentions de recrutement des PME.

45 % des PME belges déclarent que, malgré le télétravail obligatoire et d’autres mesures strictes de lutte contre le coronavirus, elles veulent continuer à embaucher abondamment. Les petites et moyennes entreprises sont donc aussi optimistes qu’il y a six mois, lorsque la campagne de vaccination semblait avoir mis à terme à l’épidémie. Cependant, la pénurie de main-d’œuvre devient de plus en plus aiguë pour les entreprises : 83 % craignent de ne pas trouver de personnes appropriées. Une sur cinq craint même de voir son personnel rejoindre la concurrence. Lire plus

Position d’attente au sein des PME en matière de gestion des effectifs: les intentions de licenciement et de chômage temporaire ont diminué mais les embauches ne redécollent pas.

En ce qui concerne l’emploi, la remontée ne se poursuit pas dans nos PME (occupant jusqu’à 250 travailleurs): les intentions d’embauche sont pratiquement identiques à celles du trimestre précédent – il n’y a pas de nouvelle augmentation. Les intentions de licenciement ont toutefois diminué: de 17,4% le trimestre précédent à une PME sur dix (11,4%) aujourd’hui. Seul 1 employeur sur 5 a l’intention de remplacer également le travailleur licencié. L’incertitude relative au coronavirus semblait avoir légèrement baissé en mars, même si les nouvelles mesures feront à nouveau monter ce chiffre. Lire plus

La vague des pertes d’emplois a bel et bien commencé dans les PME wallonnes et bruxelloises.

Bien que des signes de relance soient perceptibles dans les PME, allant de la baisse du chômage temporaire à l’augmentation des intentions de recrutement et au volume de travail attendu jusqu’à la fin septembre, SD Worx estime la perte d’emploi effective dans les PME (jusqu’à 250 collaborateurs) à 4,3 % en Wallonie et 2,4 % à Bruxelles par rapport à la fin mars. Il y a plus d’emplois perdus que de nouveaux emplois créés : pour un job créé, 2,7 jobs sont perdus (alors qu’avant le corona nous assistions à une tendance inverse). Lire plus

Le chômage temporaire devrait se poursuivre dans 1/3 des PME pendant cet été.

La mesure temporaire qui court jusqu’au 31 août sera encore utilisée par les PME belges en juillet et en août. En moyenne, une PME sur trois déclare encore recourir au chômage temporaire, tant à Bruxelles qu’en Flandre et en Wallonie. Nous observons le besoin le plus élevé dans les PME de 20 à 50 travailleurs et dans le Limbourg. Les PME de moins de 5 travailleurs et le Brabant flamand enregistrent le besoin le plus réduit. Lire plus

Un pays quasiment à l’arrêt et un bain de sang social en prévision… Les mesures de soutien aux PME doivent être renforcées.

A l’annonce des mesures de confinement décidées par le conseil national de sécurité, l’UCM insiste sur la nécessité de protéger les indépendants et les PME durant cette période. « Il faut leur permettre de (sur)vivre pour éviter un bain de sang social, un tsunami sans précédent de faillites et de licenciements. Des mesures ont été prises. Elles sont insuffisantes face à l’ampleur et la gravité de la situation. » Lire plus

Les PME confrontées aux difficultés de recrutement: un problème de réservoir de talents ou une mauvaise approche du marché de l’emploi?

La pénurie sur le marché du travail frappe durement nos PME. Plus de la moitié des PME belges adaptent les critères de leur recherche de talents parce qu’elles ne trouvent pas le bon profil. En ce qui concerne plus particulièrement la Wallonie, un quart des PME ne reçoivent pas non plus suffisamment de réponses aux offres d’emploi (25,7%). Les postes vacants pour les employés sont généralement les plus difficiles à pourvoir. Le nouveau point de situation proposé par SD Worx invite toutefois à s’interroger quant à la manière dont les dirigeants de PME tentent de recruter sur le marché… Ne serait-il pas opportun de déléguer la mission consistant à attirer des talents à des spécialistes ? Lire plus

Il faut revoir les politiques d’aide à l’emploi afin que celles-ci bénéficient enfin aux petites entreprises et aux indépendants.

D’après de récentes estimations de l’Organisation internationale du Travail (OIT), les travailleurs indépendants et les micro- et petites entreprises jouent un rôle beaucoup plus important en termes de création d’emplois qu’on ne le croyait. En effet, selon un récent rapport consacré aux ‘small businesses’, il apparaît clairement que les petites entreprises et les travailleurs indépendants fournissent la plupart des emplois dans le monde. Cette étude sans précédent révèle que sept travailleurs sur dix sont indépendants ou salariés de petites entreprises, un constat qui peut avoir d’importantes répercussions sur les politiques d’aide à l’emploi et aux entreprises menées dans le monde entier. Lire plus

Les difficultés de recrutement se renforcent pour les PME: la Flandre et les secteurs de l’industrie et de la construction sont particulièrement concernés.

Pour près de quatre PME sur dix, les postes sont vacants de longue date, même six sur dix dans les branches de « l’industrie et de la construction ». En moyenne, une PME belge (moins de 100 travailleurs) sur trois veut recruter au quatrième trimestre. La majorité (62 %) indique que cela concerne surtout des vacances de poste récentes, mais ce pourcentage diminue. De toutes les régions, c’est la Flandre occidentale qui est le plus touchée par le problème des postes vacants de longue date et des métiers en pénurie. Là, une PME sur six (17 %) a des postes vacants depuis plus d’un an (contre 8 % en moyenne dans le pays). Lire plus

L’emploi se développe essentiellement au sein des PME de moins de 50 personnes et principalement en Flandre.

Au cours du deuxième trimestre de 2019, le taux d’emploi structurel au sein des PME belges comptant jusqu’à 100 travailleurs a augmenté de 0,33 % par rapport au trimestre précédent ; c’est nettement mieux qu’au T2 2018 (+0,17 %) . En chiffres absolus, SD Worx estime que l’emploi au sein des PME belges a augmenté de 5 775 postes ; en combinaison à la hausse enregistrée au T1 2019, cela représente un total de plus de 21 000 emplois. Cette croissance a surtout été constatée dans les PME comptant jusqu’à 50 travailleurs. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.