FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘reprise économique’

L’ERMG confirme que 2021 sera une année de transition: pas de véritable reprise en vue pour le moment.

La nouvelle enquête de l’ERMG auprès des entreprises belges montre que la perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges du fait de la crise du coronavirus s’élève encore à 10%, ce qui est assez similaire au résultat de janvier. Les entreprises ne s’attendent pas à une reprise significative avant 2022, même si la perte de chiffre d’affaires serait encore importante pour les secteurs d’activité les plus lourdement frappés. Lire plus

Reprise économique & marché du travail: aucune garantie après une crise déjà estimée à 4 fois plus dévastatrice que la crise financière de 2009.

Des signes d’une timide reprise économique se font jour à travers le monde sur le marché du travail, après les perturbations sans précédent qui ont marqué l’année 2020 en raison de la pandémie de COVID-19, peut-on lire dans le dernier rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Les nouvelles estimations annuelles contenues dans la septième édition de l’Observatoire de l’OIT: le COVID-19 et le monde du travail confirment le terrible impact subi par le marché du travail en 2020. Les derniers chiffres montrent que, sur l’ensemble de l’année, 8,8 pour cent des heures de travail dans le monde ont été perdues (par rapport au quatrième trimestre 2019), ce qui équivaut à 255 millions d’emplois à temps plein. Cela représente environ un nombre quatre fois plus élevé que celui des heures perdues pendant la crise financière mondiale de 2009. Lire plus

Perspectives économiques : le pessimisme domine au sein des fédérations sectorielles.

Deux fois par an, la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) interroge ses fédérations sectorielles pour mesurer la température économique. Cette enquête (menée durant le mois de novembre) vise à dresser le bilan de la situation économique belge et ses prévisions pour le semestre à venir. Bien qu’un peu moins pessimistes que lors de la dernière enquête menée début mai, il en ressort que la plupart des secteurs sondés restent plutôt négatifs concernant l’activité économique, les investissements et les perspectives économiques. Lire plus

Bilan mensuel de l’ERMG : lègère reprise de l’activité en décembre et les premiers signes d’impact négatif du télétravail sur la productivité.

La perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges du fait de la crise du coronavirus a atteint 14 % en décembre, ce qui correspond à une amélioration de 3 points de pourcentage par rapport à la situation qui prévalait en novembre. L’assouplissement de certaines mesures restrictives début décembre, comme la réouverture des magasins non essentiels, a eu un effet fortement positif sur le chiffre d’affaires du secteur du commerce et celui des activités immobilières, et une légère amélioration a été enregistrée dans de nombreux autres secteurs d’activité. Fait remarquable, le recours au travail à domicile sous sa forme actuelle aurait un impact négatif sur la productivité des employés. Lire plus

L’ERMG constate l’interruption de la reprise de l’économie en septembre: l’horizon reste sombre pour nos entreprises.

Les entreprises belges estiment que leur chiffre d’affaires est à l’heure actuelle encore inférieur de 14 % à la normale, soit un pourcentage similaire à celui enregistré lors de l’enquête réalisée à la fin du mois d’août. Cela signifie que la lente et incomplète reprise du chiffre d’affaires au cours des derniers mois s’est interrompue. Comme dans l’enquête précédente, les entreprises n’anticipent pratiquement aucune amélioration en 2021. C’est ce qui ressort de la nouvelle enquête de l’ERMG auprès des entreprises belges. Par ailleurs, non seulement les investissements initialement prévus en 2020 ont été négativement impactés mais, plus inquiétant encore, les entreprises interrogées s’attendent en outre à ce que leurs investissements soient sensiblement moindres aussi en 2021. Lire plus

Le marché du travail confronté à un choc sans précédent: nous voyons les limites de la protection sociale face à une crise inégalitaire.

Avec la crise sanitaire du COVID-19, l’économie a brusquement été plongée dans une récession sans précédent. Les conséquences humaines et économiques sont immenses. Grâce à l’action des stabilisateurs automatiques et aux mesures de soutien mises en place très rapidement, le choc sur le revenu des ménages et sur les entreprises a pu être amorti. Ce sont les pouvoirs publics qui l’ont principalement assumé. Toutefois, le Conseil Supérieur de l’Emploi a pu mettre en évidence dès aujourd’hui les profondes inégalités renforcées par la crise en cours. Lire plus

L’ERMG confirme la reprise de l’économie, marquée par la forte diminution du chômage temporaire mais rappelle aussi que le chemin sera long…

Cette semaine les entreprises belges interrogées indiquent une baisse de leur chiffre d’affaires de 23 % par rapport au niveau d’avant crise, soit une amélioration de trois points de pourcentage en comparaison à l’enquête précédente. Les indicateurs relatifs au risque de faillite, aux problèmes de liquidité, à l’emploi, au degré d’inquiétude et aux investissements montrent également une relative amélioration cette semaine, même s’ils restent à un niveau préoccupant. Lire plus

Montagnes russes en vue pour notre économie: -10,6% en 2020, +8,2% en 2021, selon le Bureau du Plan.

La pandémie de coronavirus et les mesures de confinement ont de lourdes répercussions sur l’économie mondiale. L’économie belge traverse également une profonde récession en ce premier semestre de l’année 2020. Le scénario élaboré par le Bureau Fédéral du Plan table sur une forte reprise en 2021, laquelle ne compense toutefois que partiellement le repli de 2020. L’emploi intérieur baisserait de 111.000 personnes sur l’ensemble des deux années 2020 et 2021. Lire plus

L’augmentation du chômage économique se confirme et semble indiquer que notre marché de l’emploi est à bout de souffle.

Le chômage économique augmente pour le troisième trimestre d’affilée. Le chômage économique temporaire parmi les ouvriers s’élevait à 0,65 % au troisième trimestre de 2019. Il  dépasse ainsi déjà le pourcentage du T3 2018 et est même un peu plus élevé qu’en 2016. La Flandre présente traditionnellement un pourcentage de chômage économique plus élevé que la Wallonie et le T3 2019 ne fait pas exception : 0,75 % contre 0,69 %. Dans la Région de Bruxelles-Capitale, les chiffres du chômage économique indiquent une pénurie structurelle sur le marché de l’emploi. Lire plus

Le chômage économique des ouvriers au plus bas en 2018 mais la fin de l’année suscite de réelles inquiétudes.

En 2018, le chômage économique pour les ouvriers en Belgique a atteint un taux historiquement bas : 0,60 % des heures ouvrables n’a pas été presté en raison du chômage économique. Cependant, la sonnette d’alarme a également retenti : les trois derniers mois de l’année, le pourcentage de chômage économique est traditionnellement plus élevé mais, pour 2018, nous arrivons pour ce quatrième trimestre à un pourcentage plus élevé qu’en 2017, à savoir 0,86 % contre 0,80 %. Un signe que la croissance économique s’enlise ? Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.