FR | NL | LU
Peoplesphere

Les énormes difficultés de recrutement n’ébranlent pas (encore) la confiance des PME sur le plan économique.

Malgré les prévisions économiques sombres, la confiance des PME belges reste stable : 1 sur 3 porte un regard positif sur les six prochains mois. Seuls 14% ont une vision plutôt négative de l’avenir économique proche. Et 42 % prévoient même d’engager du personnel supplémentaire au cours du second semestre de cette année. Toutefois, cela constituera un défi pour les petites et moyennes entreprises : 82 % des PME déclarent qu’il devient difficile, voire très difficile, de trouver le personnel adéquat en raison de la pénurie de main-d’œuvre.

C’est ce que révèle le baromètre semestriel de l’emploi des PME réalisé par le prestataire de services RH Acerta et les organisations entrepreneuriales ETION et VKW Limburg, qui ont interrogé plus de 500 PME belges.
Les PME se montrent positives concernant l’économie, malgré les craintes de récession

Forte de plus d’un million de petites et moyennes entreprises actives, la Belgique est et reste un pays de PME. Afin de mesurer la confiance de ces entreprises, Acerta, ETION et VKW Limburg sondent depuis 2021 différents paramètres économiques, dont les primes à l’embauche et l’impact de la pénurie de main-d’œuvre sur les PME. Malgré la crainte croissante d’une récession économique, le pouls des PME ne faiblit pas : un employeur de PME sur trois (31 %) porte un regard positif sur l’avenir économique et la moitié (54 %) n’est ni plus positive ni plus négative qu’en novembre 2021. Seuls 14 % (soit 2 % de moins qu’en novembre 2021) ont une vision plutôt négative de l’avenir économique proche.

Benoît Caufriez, expert en développement des talents : « Les deux premières éditions de notre baromètre de l’emploi des PME ont eu lieu en pleine crise du coronavirus en 2021. Cette troisième édition s’est déroulée dans une période d’instabilité géopolitique, d’inflation et de craintes de récession. Malgré tout, les attentes et les projets des PME n’ont pas beaucoup changé par rapport à la fin de l’année dernière, ni sur le plan économique, ni sur celui des embauches et de la pénurie de main-d’œuvre. En soi, c’est une bonne nouvelle. »

Les PME un peu plus prudentes en matière d’embauches

Les projets de recrutement des PME ne reflètent pas non plus de pessimisme. Des embauches supplémentaires sont-elles prévues dans les six prochains mois ? Une nouvelle fois, 42 % des PME ont répondu à cette question par un « oui » convaincant. Il s’agit toutefois d’une légère baisse par rapport à fin 2021 (45 % à ce moment-là) et mai 2021 (46 %). Par ailleurs, 37 % déclarent qu’elles ne recruteront pas de personnel supplémentaire dans les six mois à venir. Un peu plus de PME qu’en 2021 font preuve de prudence : 22 % ne peuvent pas encore dire s’ils engageront ou non, contre 17 % fin 2021.

La pénurie de main-d’œuvre se poursuit

La réalité de la pénurie de main-d’œuvre n’a pas changé non plus. Quatre-vingt-deux pour cent des employeurs de PME affirment qu’il devient difficile, voire très difficile, de trouver du personnel adéquat. Ce taux reste à peu près identique à celui de l’année dernière. Seuls 4 % osent maintenant supposer qu’il deviendra (très) facile de trouver les bons travailleurs, alors qu’il s’agissait encore de 11 % il y a un an.

Une dernière conclusion du baromètre de l’emploi des PME : les PME sont nettement plus nombreuses à avoir constaté un changement dans la rotation du personnel au cours de l’année écoulée. En effet, 22 % ont vu plus de départs au cours des six derniers mois, tandis que 14 % ont observé moins de rotation. Le taux d’employeurs qui ne voient aucun changement a clairement diminué : de 70 % à 64 %.

Benoît Caufriez, expert en développement des talents chez Acerta Consult : « Chaque année, la rotation ou l’intention de rotation évolue vers un pic après l’été : les vacances constituent une période de réflexion et les travailleurs en reviennent avec certains projets. La rétention (garder son personnel) reste donc l’un des principaux défis RH pour les PME dans les six prochains mois. »

 

Source: ces données sont le résultat du troisième baromètre des PME realisé par Acerta, en collaboration avec les organisations patronales ETION et VKW Limburg deux fois par an auprès des employeurs PME (plus de 5 et moins de 100 travailleurs). 502 PME ont participé à cette troisième édition de l’été (du 1er au 15 juin 2021).

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.