FR | NL | LU
Peoplesphere

Taux de chômage : +10,8% à la fin janvier, en comparaison avec l’année dernière.

En janvier 2021, 366.205 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi ont perçu une allocation, soit 35.650 de plus qu’en janvier 2020 (+10,8%). Ces 366.205 allocataires se répartissent comme suit : 330.614 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps plein ou admis sur la base des études, 22.053 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps partiel volontaire, 11.051 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi bénéficiant d’un complément d’entreprise et 2.487 allocations de sauvegarde (nouvelle allocation à partir d’octobre 2020). Le chômage temporaire à la suite de l’épidémie de CORONAVIRUS reste élevé en janvier 2021.

Le chômage complet augmente sur une base annuelle moins vite chez les femmes (+14.403 unités ou +9,9%) que chez les hommes (+21.247 unités ou +11,5%).
Le chômage complet des jeunes (moins de 25 ans) augmente de 8,8% (+2.235 unités). Le chômage des 25 à 49 ans augmente de 12,3% (+22.882 unités). Dans la classe d’âge des 50 à 59 ans, il augmente de 7,8% (+5.699 unités). Le nombre de chômeurs de 60 ans et plus augmente également (+ 10,5% ou +4.828 unités). Il importe toutefois de tenir compte de la modification réglementaire concernant le relèvement de la limite d’âge pour l’obtention d’une dispense d’inscription comme demandeur d’emploi. À partir de 2020, il n’est possible de demander la dispense que sur la base d’une expérience professionnelle d’au moins 44 ans, plus sur la base de l’âge.

En janvier 2021, le nombre de chômeurs complets sur une base annuelle augmente de 14,6% en Région flamande (+19.010 unités) et de 7,6% en Région wallonne (+10.430 unités). En Région de Bruxelles-Capitale, il y a une augmentation de 9,7% (+6.210 unités). En janvier 2021, on dénombre en Région flamande, 149.082 chômeurs complets, en Région wallonne, 146.890 et en Région de Bruxelles- Capitale, 70.233.

À un an d’intervalle, le chômage complet de courte durée (< 1 an) diminue de 701 unités (-0,6%), mais celui dont la durée est comprise entre 1 et moins de 2 ans augmente: +16.403 unités (+29,7%). Le chômage de très longue durée (2 ans et plus) augmente de 19.948 unités (+13,2%).
En janvier 2021, on dénombre 33,7% de chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi au chômage depuis moins d’un an, 19,6% au chômage entre 1 et moins de 2 ans et 46,7% au chômage depuis 2 ans et plus.

En plus, des chômeurs complets demandeurs d’emploi, il y a aussi des paiements à des chômeurs complets non-demandeurs d’emploi. Pour les chômeurs complets indemnisés non-demandeurs d’emploi, plusieurs mesures ont été prises ces dernières années afin de limiter les accès à ces régimes. Par conséquent, leur nombre se réduit progressivement. En janvier 2021 il s’agit de 29.335 unités, ce qui correspond à une diminution de 18.423 (-38,6%) sur une base annuelle. Les 25.826 chômeurs complets indemnisés bénéficiant d’un complément d’entreprise représentent le plus grand groupe de cette population.
Sur un total de 395.540 chômeurs complets indemnisés (demandeurs et non- demandeurs d’emploi ensemble), le ratio des demandeurs d’emploi est de 92,6%.

Pour le chômage temporaire de janvier 2021, il faut bien sûr accorder une attention particulière à l’impact des mesures prises contre le coronavirus COVID- 19. Le chômage temporaire augmente de 383.689 unités sur base annuelle, soit de 330,4%. Le nombre de travailleurs en chômage temporaire s’élève à 499.813 unités physiques en janvier 2021, ce qui correspond à 192.338 unités budgétaires compte tenu du nombre limité de jours de chômage au cours du mois.

Source: ONEM

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.