FR | NL | LU
Peoplesphere

Un tiers des PME wallonnes et bruxelloises vont devoir apprendre à composer avec le nouveau rythme scolaire.

A partir de la prochaine rentrée, le rythme scolaire que nous connaissons depuis plus d’un siècle sera modifié. Les vacances estivales seront raccourcies à six semaines, au lieu de huit, et les élèves auront droit à des congés de deux semaines après les sept semaines de cours. C’est un nouveau rythme auquel les parents francophones devront s’adapter et également les entreprises. Un tiers (30,4%) des PME wallonnes et un quart (24,7%) des PME bruxelloises prédisent une complication de la planification et la prise de congés.

A partir de la rentrée 2022, du côté francophone, l’année scolaire sera planifiée sur une durée de 7 semaines de cours (6 au minimum, 8 au maximum), suivie d’une période de deux semaines de vacances. La prochaine année scolaire commencera donc le lundi 29 août 2022 pour s’achever le vendredi 7 juillet 2023, et ce, uniquement pour la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Si cette réforme vise une meilleure régularité dans les périodes de travail et de repos des enfants afin d’augmenter leurs capacités d’apprentissage, celle-ci risque peut-être de compliquer la prise de vacances des parents au sein de leur entreprise. En effet, les PME wallonnes et bruxelloises, avec respectivement 30,4% et 24,7%, s’inquiètent d’avance d’une plus grande complexité pour la prise de congés. Moins de 4% d’entre elles estiment que ce nouveau régime facilitera les vacances. La crainte est, quant à elle, limitée (4,4%) du côté des PME flamandes. Les entreprises doivent donc se préparer et anticiper cette nouvelle réforme.

Jean-Luc Vannieuwenhuyse, expert juridique chez SD Worx commente les résultats de cette enquête : « Ce changement du rythme scolaire est une petite révolution. Ce qui touche les enfants a également un impact sur les parents et donc sur les entreprises. Les vacances estivales s’étalaient avant sur huit semaines, il n’y en aura plus que six ! Les entreprises devront donc s’organiser avec leurs travailleurs afin que la continuité au sein de l’entreprise soit assurée tout en laissant leurs travailleurs profiter de leurs congés estivaux. Il faudra donc changer nos habitudes, les élèves seront plus régulièrement en congé avec des périodes plus longues, comme en février par exemple où ils auront maintenant deux semaines au lieu d’une. Les parents devront probablement s’adapter en prenant des vacances de manière plus régulière tout au long de l’année mais pour des durées moins longues en été par exemple. »

 

Source: pour la 49ème fois, la recherche sur les prévisions trimestrielles en matière d’emploi de SD Worx a interrogé un certain nombre de PME, représentatives à la Belgique, sur leurs attentes à ce sujet. Entre le 24 mai et le 2 juin 2022, 435 entreprises comprenant de 1 à 250 employés ont participé à l’enquête. Il s’agit d’une enquête en ligne auprès des PME en Belgique, basée sur un échantillon représentatif, par le bureau d’études CityD-WES et s’adressant aux répondants par email. L’étude est répétée chaque trimestre. La pondération se fait en fonction de la région et de la taille de l’organisation, mais aussi en fonction de la population des PME. Les résultats sont représentatifs à l’ensemble des PME en Belgique. La pondération est généralement bien inférieure à 2, sauf pour les PME wallonnes de moins de 5 employés. Pour l’ensemble de l’échantillon, la marge d’erreur est de 4,7% (avec un intervalle de confiance de 95%).

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.