FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘SD Worx’

Plus d’embauches que de licenciements dans les PME à la fin mars: les signes de reprise sont bel et bien là.

L’année a mal commencé pour les PME mais, fin mars, nous observons à nouveau une légère reprise par rapport à décembre 2020. La croissance de l’emploi est cependant inférieure à la moitié de celle du premier trimestre de l’année dernière (à savoir 0,15 % contre 0,39 % au T1 2020). Voici les nouvelles observations issues de l’analyse longitudinale de SD Worx des chiffres de plus de 21.000 employeurs PME occupant 320.000 travailleurs au cours des 2 dernières années dans le secteur privé en Belgique. Lire plus

Vive le travail? Les travailleurs sont plutôt engagés mais les week-ends et les vacances restent sacrés.

Alors que la Fête du Travail tombe un samedi, SD Worx examine l’engagement vis-à-vis du travail sur base d’une enquête menée auprès de 2.500 Belges, et notamment leur position par rapport aux heures supplémentaires prestées le week-end. Quatre Belges sur dix (39,8%) ne travaillent « pratiquement jamais » le week-end. Quatorze pour cent (13,6%) affirment le faire « assez souvent ». Lire plus

Hausse de 25 % du nombre de travailleurs actifs au niveau international chez les employeurs belges malgré le coronavirus.

Malgré la crise sanitaire mondiale, les entreprises belges sont restées actives à l’échelle internationale pour approcher des marchés étrangers. Pour ce faire, les entreprises belges ont fait appel à des travailleurs belges, mais elles occupent également des travailleurs d’une autre nationalité pour travailler en tout ou en partie dans un autre pays. Lire plus

Position d’attente au sein des PME en matière de gestion des effectifs: les intentions de licenciement et de chômage temporaire ont diminué mais les embauches ne redécollent pas.

En ce qui concerne l’emploi, la remontée ne se poursuit pas dans nos PME (occupant jusqu’à 250 travailleurs): les intentions d’embauche sont pratiquement identiques à celles du trimestre précédent – il n’y a pas de nouvelle augmentation. Les intentions de licenciement ont toutefois diminué: de 17,4% le trimestre précédent à une PME sur dix (11,4%) aujourd’hui. Seul 1 employeur sur 5 a l’intention de remplacer également le travailleur licencié. L’incertitude relative au coronavirus semblait avoir légèrement baissé en mars, même si les nouvelles mesures feront à nouveau monter ce chiffre. Lire plus

Grève nationale et télétravail: faut-il enregistrer les collaborateurs qui veulent travailler?

En tant qu’employeur, comment gérer un préavis de grève en période de télétravail? « La solution est qu’il y ait au préalable une sorte d’enregistrement des personnes disposées à travailler ou non. En tant qu’employeur, vous voulez éviter que l’entreprise soit immobilisée, sans savoir qui a effectivement participé à la grève. Certaines entreprises demandent que les grévistes se manifestent : celui qui ne réagit pas est supposé travailler. Certaines entreprises demandent qui est disposé à travailler. Tant que la liberté est garantie, les deux systèmes sont possibles, » explique Katleen Jacobs, Regional Manager Legal Consulting chez SD Worx. Lire plus

Chômage temporaire et absentéïsme: les jeunes durement touchés par la crise du coronavirus.

Les travailleurs de moins de 25 ans sont les plus durement touchés par la crise du coronavirus. En février, les jeunes ont été au chômage temporaire pendant 5,6% des jours travaillés. Ils étaient également les plus susceptibles de rester à la maison l’année dernière, avec une moyenne de 7,99% de chômage temporaire par rapport au nombre total de jours à travailler. Les jeunes salariés sont plus susceptibles de travailler dans les secteurs où l’incidence du chômage temporaire est la plus élevée. Lire plus

Un bonus salarial pour l’année 2020? 17% des travailleurs ont bénéficié de ce revenu complémentaire non soumis à la norme salariale.

Pour motiver les travailleurs à réaliser ensemble un objectif, il existe, depuis 2008, le bonus salarial. En 2020, 17 % de l’ensemble des salariés du secteur privé ont reçu un bonus salarial grâce aux objectifs collectifs atteints. Les ouvriers représentent à présent un peu plus d’un tiers (36%) ; ce groupe a connu une hausse de 10% l’année dernière. D’un point de vue fiscal, il s’agit d’un instrument intéressant pour récompenser les collaborateurs et cela laisse aux employeurs une certaine liberté. Cet instrument n’entre en effet pas dans la norme salariale, pour laquelle les négociations sont encore en cours. Lire plus

L’absentéisme pour cause de maladie en nette diminution en 2020: un phénomène en trompe l’oeil?

Le rapport de SD Worx sur l’absentéisme pour cause de maladie de 2020 (basé sur les données salariales de quelque 750.000 travailleurs belges du secteur privé) relève la forte diminution du nombre d’absences de courte durée au travail. Ainsi, 41% des travailleurs du secteur privé n’affichaient aucune absence pour cause de maladie en 2020, c’est nettement mieux qu’en 2019 (37%) et le meilleur niveau depuis 2010. Nous sommes aussi un peu moins souvent absents : la moyenne pour nous tous passe de 1,4 à 1,2 fois par an en moyenne). C’est également un chiffre historiquement bas, à savoir le point le plus bas depuis 2010. Difficile de ne pas y voir un biais introduit par le travail à domicile qui induit des absences non déclarées et donc… non comptabilisées dans les statistiques de nos entreprises. Lire plus

Quelles sont les tâches RH que les entreprises décident d’externaliser en premier sous l’effet de la crise?

Les entreprises européennes ont des opinions différentes sur la question de l’externalisation des tâches RH à la suite de la crise de la COVID-19. Seule une entreprise belge sur cinq (22,1%) souhaite internaliser davantage les tâches RH et diminuer le recours à des services externes. C’est le pourcentage européen le plus faible. La Belgique appartient donc au groupe des pays les plus favorables à l’externalisation, avec l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche. Lire plus

Augmentation des licenciements: les emplois ouvriers sont particulièrement vulnérables face à la crise qui frappent nos PME.

L’année a mal commencé pour les PME : pour la première fois en deux ans, on observe une diminution des emplois au lieu d’une croissance pour le mois de janvier. Les ouvriers sont les plus vulnérables car les employeurs font plus rapidement machine arrière. Voici les nouvelles observations issues de l’analyse longitudinale de SD Worx basée sur les chiffres de plus de 20.000 PME occupant 320.000 travailleurs au cours des 2 dernières années dans le secteur privé en Belgique. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.