FR | NL | LU
Peoplesphere

Confirmation du rebond du marché de l’emploi en Wallonie.

Le mois de juin voit s’accentuer le recul de la demande d’emploi en Wallonie, entamé depuis quelques mois. En effet, le niveau actuel de la demande d’emploi est 6,6 % moins élevé qu’il y a un an. Avec un total de 193.384 demandeurs d’emploi inoccupés (DEI), elle se rapproche ainsi peu à peu de son niveau d’avant crise sanitaire. Par ailleurs, le nombre d’offres d’emploi diffusées reste en croissance à un an (+ 55 % par rapport à juin 2020).

Parmi ces 193.384 DEI, on dénombre 125.138 demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations (dont 1.439 en Communauté germanophone), 28.298 jeunes en stage d’insertion professionnelle (dont 127 en Communauté germanophone), 29.599 demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et enfin 10.349 demandeurs d’emploi inscrits librement.

Le taux de la demande d’emploi est descendu, lui, au même niveau que 2 ans auparavant : il est revenu à 12,1 % de la population active wallonne, alors qu’il était de 13 % fin juin 2020.

Le nombre de DEI diminue de 1.380 personnes par rapport au mois précédent. Cette évolution des effectifs entre les mois de mai et juin n’est pas systématiquement négative d’une année à l’autre, ce qui rend la baisse actuelle appréciable.

La demande d’emploi recule une fois encore dans toutes les classes d’âge, et c’est parmi les jeunes que la baisse reste la plus prononcée. On enregistre ainsi une diminution de 11,8 % de l’effectif âgé de 25 à moins de 30 ans et une diminution de 11,5 % de personnes de moins de 25 ans, par rapport à l’année passée.

De même, les personnes le plus récemment arrivées dans la demande d’emploi voient également leur nombre se réduire : – 16,3 % de personnes dont l’inoccupation est inférieure à six mois, et même – 23,2 % de personnes inoccupées depuis six mois à moins d’un an. Par contre, les effectifs comptant au moins un an d’inoccupation continuent de croître à un an d’écart, à l’exception des personnes inoccupées depuis cinq ans et plus (- 2,6 %).

Le nombre d’offres d’emploi diffusées continue d’augmenter

En juin 2021, le Forem a diffusé 39.688 offres d’emploi. C’est 55 % de plus qu’en juin 2020, confirmant ainsi la reprise des besoins croissants de main-d’œuvre entamée depuis mars. De plus, à ces offres s’ajoutent les 12.895 offres reçues d’un autre Service public de l’Emploi.

Les plus fortes croissances relatives à un an d’écart concernent :

  • l’Horeca (+145%, soit 856 postes de plus qu’en juin 2020),
  • les services collectifs, sociaux et personnels (+135%, soit 727 opportunités d’emploi supplémentaires),
  • l’eau, gaz et électricité (+99%, soit +329 opportunités),
  • l’administration publique (+99%, soit +603 opportunités),
  • la santé et l’action sociale qui continuent à embaucher (+676 postes, soit +44%), ainsi que la construction (+722 postes, soit +34%).

Dans le secteur manufacturier, les besoins de main-d’œuvre sont en hausse dans la plupart des sous-secteurs, et particulièrement dans l’industrie textile et l’habillement, qui enregistre un bond de +204% entre les mois de juin 2020 et juin 2021 (soit 153 postes supplémentaires proposés), ainsi que dans les industries agricoles et alimentaires (+109 %, soit +644 opportunités). En termes de volumes absolus d’opportunités d’emploi, les hausses les plus marquantes à un an d’écart s’expriment dans les autres sous-secteurs du manufacturier (+2.159 postes, soit +67%), dans le commerce (+1.859 postes soit +76%), les services aux entreprises dont l’immobilier et les activités de location (+1.344 postes, soit +73%) et le secteur du transport et de l’entreposage (+1.065 postes, soit +92%).

Source: Forem

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.