FR | NL | LU
Peoplesphere

Quel degré de numérisation pour les entreprises européennes? La Belgique figure dans le top 3 mais l’effort à réaliser reste important pour les PME.

En 2020, seulement 1% des entreprises de l’UE employant au moins 10 personnes ont atteint un niveau très élevé d’intensité numérique, tandis que 14% ont atteint un niveau élevé. La majorité des entreprises ont enregistré des niveaux faibles (46%) ou très faibles (39%). Par rapport à 2018, selon Eurostat, l’indice d’intensité numérique (DII) a connu une amélioration générale au niveau de l’UE, avec des augmentations aux niveaux très élevé (+5,0 points de pourcentage (pp)) et élevé (+0,4 pp).

L’adoption des technologies numériques par les entreprises a le potentiel d’améliorer les services et les produits ainsi que d’accroître la compétitivité. La crise provoquée par le COVID-19 a également montré que la numérisation est un outil crucial pour améliorer la résilience économique des entreprises.

L’indice DII mesure l’utilisation de différentes technologies numériques par les entreprises et son score (0-12) est déterminé par le nombre de technologies numériques utilisées par les entreprises parmi les 12 sélectionnées. Plus le score est élevé, plus l’intensité numérique de l’entreprise est élevée, allant de très faible à très élevée.

Les données d’Eurostat montrent que 9 % des grandes entreprises de l’UE avaient un DII très élevé et 42% un niveau élevé, tandis que seulement 2 % des entreprises de taille moyenne ont enregistré un niveau d’intensité très élevé et un quart (25 %) un DII élevé. Seulement 0,4% des petites entreprises ont atteint une intensité numérique très élevée, et seulement 12 % un DII élevé.

Près de la moitié des entreprises de taille moyenne (47 %) et petite (46 %) ont affiché un faible niveau d’intensité numérique.

La Finlande et le Danemark (5 % chacun) ainsi que la Belgique (3 %) étaient les pays de l’UE qui comptaient les plus grandes proportions d’entreprises hautement numérisées, tandis que les autres pays comptaient au maximum 2 % d’entreprises présentant un niveau très élevé de DII.

En revanche, en Bulgarie et en Roumanie (66% chacun), en Grèce (60%), en Lettonie (57%) et en Hongrie (53%), la plupart des entreprises affichent un DII très faible, ce qui indique un faible investissement dans les technologies numériques.

Selon l’un des objectifs de la vision de l’UE en matière de transformation numérique, au moins 90% des petites et moyennes entreprises (PME) de l’UE devraient atteindre un niveau de base d’intensité numérique d’ici 2030. Le niveau de base implique l’utilisation d’au moins quatre technologies et comprend les entreprises dont l’intensité numérique est faible, élevée et très élevée. En 2020, trois PME sur cinq (60%) de l’UE ont atteint au moins un niveau de base d’intensité numérique, contre 89% des grandes entreprises.

 

Source: Eurostat – Base de données complète sur l’utilisation des TIC dans les entreprises
– Indice d’intensité numérique de l’UE (% des entreprises employant au moins 10 personnes) en 2020, par pays et par niveau (très faible, faible, élevé, très élevé).

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.