FR | NL | LU
Peoplesphere

Digitaliser la recherche d’emploi sans laisser personne de côté: le défi post-confinement que veut relever Actiris.

La première phase du plan de déconfinement a débuté. Certaines entreprises sont à nouveau actives. Des travailleurs, jusqu’ici en chômage économique, ont repris le chemin du travail. Des employeurs doivent recruter en urgence. Parallèlement à cela, le covid-19 a mis un terme à 5 années et 5 mois de baisse successive du chômage à Bruxelles. Et avec la crise économique qui nous attend, se profile une importante hausse du nombre de chercheurs d’emploi. Dans ce contexte difficile, il est primordial de soutenir les employeurs qui recrutent et les personnes qui se retrouvent sans emploi.

Actiris a donc franchi un nouveau cap dans sa digitalisation. Après être passé à un service 100% numérique pendant cette période de confinement, l’office bruxellois de l’emploi lance le matching automatique sur base des compétences. Concrètement, grâce à de nouveaux outils, le nouveau site web www.actiris.brussels, My Actiris et My Select Actiris, une meilleure correspondance peut être faite entre les besoins des employeurs et le profil des chercheurs d’emploi. Le tout sur base des compétences recherchées et acquises.

Deux outils visant au matching automatique et efficace

My Actiris est la plateforme numérique dédiée aux chercheurs d’emploi. L’entièreté de leur parcours s’y trouve. Inscription, profil, recherches sur le marché du travail… Les chercheurs d’emploi sont désormais invités à remplir leur dossier, sur ordinateur, tablette ou sur smartphone en mettant en avant leurs compétences. Leur diplôme et leurs connaissances linguistiques bien sûr, la possession d ‘un permis, mais aussi les aptitudes acquises grâce à des expériences professionnelles ou des activités de leur vie quotidienne.

En complétant au mieux leur dossier, ils recevront directement des offres d’emploi qui correspondent à leur profil. Des offres basées donc sur leur formation et leurs compétences, mais aussi sur leurs préférences. Les chercheurs d’emploi bénéficient par ailleurs d’un accompagnement digital important, en cette période de crise. De quoi augmenter les chances de trouver un emploi.

La nouvelle plateforme My Select Actiris s’adresse quant à elle aux employeurs. Ils peuvent désormais diffuser en temps réel et gratuitement des offres d’emploi de manière tout à fait autonome et simplifiée. Ces offres bénéficient d’une visibilité plus importante sur le nouveau site web d’Actiris. Cette plateforme offre, par ailleurs, d’autres avantages considérables.

Il s’agit de la plus grande base de données de talents bruxellois. Elle permet un gain de temps et un matching automatique sur base des compétences recherchées. Voilà qui est essentiel à l’heure où les organismes se basent de plus en plus sur les soft skills et les compétences humaines pour trouver leurs collaborateurs. Grâce à cette plateforme, l’employeur reçoit directement les profils qui correspondent à sa recherche et peut ensuite prendre contact via e-mail ou par téléphone avec ces candidats.

Les employeurs peuvent donc diffuser leurs offres et sélectionner des candidats de manière autonome mais ils peuvent aussi choisir de se faire aider. Select Actiris propose gratuitement de la présélection. En plus du savoir-faire technique, les conseillers évaluent les soft skills des candidats, telles que la motivation, l’esprit d’équipe ou encore la persévérance. Ils informent des possibilités de formation et d’aides à l’embauche et enfin donne davantage de visibilité aux offres. Vu le contexte actuel, les entretiens se font par visioconférence ou par téléphone. Endéans les 15 jours, 6 candidats maximum lui sont proposés. L’employeur n’a plus qu’à faire son choix. C’est un gain de temps et d’énergie qui lui permet de se concentrer sur son cœur de métier.

#COVID19

En cette période de crise sanitaire, certains employeurs ont un besoin urgent de collaborateurs supplémentaires. Ils sont invités à mentionner le #COVID19 dans le titre de la fonction lorsqu’ils publient leur offre d’emploi sur My Select Actiris. Ce hashtag a un impact important sur la visibilité de l’offre auprès des chercheurs d’emploi, mais également auprès de nos consultants. Elles sont mises en évidence. Concrètement, l’employeur qui poste une offre et choisit ce service est directement contacté par Select Actiris pour cerner son besoin et analyser comment y répondre en cette période de crise. Les chercheurs d’emploi peuvent aussi effectuer une recherche avec le filtre #COVID19. Jusqu’ici Actiris a reçu 779 offres #COVID19. Certains secteurs sont particulièrement concernés : c’est le cas de celui des soins de santé, de l’alimentaire et du commerce. Pour trouver plus facilement des candidats, les organismes sont aussi invités à mettre en avant les efforts effectués en matière d’hygiène, de bien-être et de distanciation sociale sur le lieu de travail.

Digitaliser en ne laissant personne de côté

Ce matching automatique sur base des compétences est l’aboutissement de plusieurs années de travail et d’investissements dans la digitalisation. Sa concrétisation arrive à un moment crucial. En cette période de crise sanitaire, le besoin de pouvoir recourir à des services digitaux a littéralement explosé. Ainsi, le nombre d’utilisateurs quotidiens de la plateforme d’apprentissages de langues Brulingua a doublé depuis le début du confinement. Pour PC-Skills qui propose des formations en bureautique, le nombre a même triplé.

Cela ne doit pas faire oublier une réalité : la fracture numérique est bel et bien présente à Bruxelles. Selon une étude de Statbel réalisée en 2018, 33% des ménages bruxellois disposent d’au moins un ordinateur fixe et 73% d’un ordinateur portable. Il y a donc une part importante de la population qui n’a pas d’ordinateur. Et en cette période, ceux qui n’ont pas accés aux outils digitaux, sont encore davantage isolés.

Le contact center a été dédoublé dès le début de la crise. Un renforcement essentiel puisque le contact center reçoit entre 700 et 1000 appels par jour. Ce service gratuit par téléphone permet de s’inscrire et se réinscrire, de se faire conseiller ou encore d’obtenir de nombreuses informations. Que ce soit sur le volet administratif ou sur les possibilités de formation.

Grégor Chapelle, directeur général d’Actiris : « Nous devons continuer à améliorer les outils au service des chercheurs d’emploi et des employeurs bruxellois en ne laissant personne de côté. C’est une question d’égalité des chances. En prenant ce nouveau virage vers la digitalisation, qui ne sera pas le dernier, nous facilitons les sollicitations et le recrutement. L’objectif est de contribuer à préserver, autant que possible, l’emploi bruxellois. En cette période de crise, chaque matching compte. »

Benard Clerfayt, ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de la Transition numérique : « Depuis longtemps nous souhaitons améliorer la rencontre entre l’offre et la demande d’emploi en Région bruxelloise. Nous sommes fiers aujourd’hui de présenter deux nouveaux outils, qui combinent l’intelligence artificielle et qui vont grandement améliorer la qualité des services offerts par Actiris tant vis-à-vis des chercheurs d’emplois que des employeurs. Auparavant les chercheurs d’emplois étaient présentés en fonction de leurs titres, diplômes et certificats. Or, les employeurs ne cherchent pas des diplômes mais des talents. Dès maintenant, grâce à My Actiris et My Select Actiris, le matching ne se fera plus sur base des diplômes mais des compétences. L’objectif : la bonne personne au bon endroit, dans les meilleurs délais ».

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.