FR | NL | LU
Peoplesphere

Les fonds de pension belges affichent un rendement satisfaisant de 6,1 % en 2017.

Le rendement médian des fonds de pension belges pour l’année 2017 s’élève à +6,1 %, assez proche du résultat de l’an dernier (+5,6 %). C’est ce que révèle l’étude Pension Investment Performance Survey (PIPS) de Mercer, dans son analyse d’un quart des fonds de pension belges. Les meilleurs résultats ont été atteints sur les places boursières émergentes, sur le marché boursier de la zone Euro et dans le secteur de l’immobilier avec des rendements de respectivement +20.7 %, +14.0 % et +14.3 %.

Mercer analyse chaque année dans son étude ‘Pension Investment Performance Survey (PIPS)’ quatre-vingts fonds actifs, soit à peu près 50 % des fonds de pension actifs en Belgique. Un échantillon d’une quarantaine de fonds analysés met au jour que les fonds de pension belges ont fourni un rendement médian correct de +6.1 % sur l’année 2017. «En comparaison avec le rendement 2016 (+5,6%), c’est un rendement médian stable», explique Willy Santermans, actuaire chez Mercer.

Avec un rendement de +11.0 %, les actions ont clairement rapporté bien plus que les obligations (+1.4 %). Les meilleurs résultats ont été atteints sur les places boursières émergentes, sur le marché boursier de la zone Euro et dans le secteur de l’immobilier avec des rendements de respectivement +20.7 %, +14.0 % et +14.3 %. Les investissements sur le marché obligataire rapportent les moins bons résultats avec un gain modeste, tel que cité plus haut, de +1.4 %.

«Les actions ont fait mieux que les obligations car la situation économique s’est notamment améliorée. Pour les obligations, si le taux d’intérêt diminue, elles montent en valeur. Cependant, cela n’a pas été le cas l’année dernière car les taux étaient déjà tellement bas que cela ne laissait pas une grande marge pour une décroissance des taux», ajoute Willy Santermans.

Sur le plus long terme – il s’agit de la perspective d’investissements correspondant le mieux aux objectifs des fonds de pension – la situation est également bonne dans l’ensemble. Sur des périodes de 5, 10, 15, 20 et 25 ans, les fonds de pension d’entreprise ont atteint un rendement réel de respectivement +7.4 %, +4.1 %, +5.6 %, +4.7 % et +6.0 % par an ; ce qui correspond à un rendement réel après inflation, de respectivement +6.0 %, +2.3 %, +3.6 %, +2.8 % et +4.1 % par an.

La répartition des actifs en actions et obligations est globalement restée la même entre 2016 et 2017, ce qui indique que les fonds de pension belges rééquilibrent régulièrement leur portefeuille afin de s’aligner sur leur stratégie d’allocation d’actifs.

«Les fonds de pension font un peu de rebalancing pour se mettre en ligne avec l’allocation stratégique des investissements. Par exemple, supposons qu’une allocation stratégique pour un fond est de 50 % d’actions et de 50 % d’obligations. L’année dernière, on a obtenu environ +11 % pour les actions et +1,4 % pour les obligations. En fin d’année, les actions ont représenté plus de 50 % par rapport aux obligations. Dès lors, les fonds de pension ont tendance à vendre leurs actions pour acheter des obligations et remettre la barre à 50/50. », conclut Willy Santermans. Selon lui, 90 % des fonds de pension étudiés sont gérés par des gestionnaires belges.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.