FR | NL | LU
Peoplesphere

Insécurité d’emploi et innovation: combinaison difficile pour les employés!

La stratégie Europe 2020 met en évidence la place centrale de l’innovation comme stratégie pour les entreprises et pays afin de garantir leur compétitivité. Dans le processus d’innovation, le rôle des employés est primordial. Ce sont souvent les employés qui constatent les problèmes et développent des idées et des propositions en vue de faciliter l’innovation. Or, l’insécurité de l’emploi, de plus en plus marquée, est de nature à freiner l’innovation.

On nous dit que la sécurité d’emploi est une chose du passé. Le marché du travail contemporain est caractérisé par une incertitude croissante au niveau de la stabilité de l’emploi. Dans le cadre du projet VIGOR, des chercheurs de la KU Leuven (Stan Le Spiegelaere, Guy Van Gyes, Hans De Witte, Wendy Niesen et Geert Van Hootegem) ont étudié la relation entre la sécurité d’emploi et le comportement innovateur des employés. Les résultats ont récemment été publiés dans la revue internationale Creativity and Innovation Management.

L’étude montre que l’insécurité de l’emploi et l’innovation des employés ne vont pas de pair. Stan De Spiegelaere (HIVA – Institut de recherche sur le travail et la société) explique: « Notre étude montre que les employés qui se sentent incertains concernant la stabilité de leur emploi, sont moins innovants dans leur travail. Ils développent moins d’idées et proposent moins de mesures pour l’amélioration du travail. Ils sont également moins engagés et passionnés par leur travail. Proposer des idées novatrices n’est pas toujours apprécié dans l’organisation. Il y a toujours quelqu’un qui n’aime pas la nouvelle idée et cela peut causer des frictions. Quelqu’un qui n’est pas sûr de son emploi ne prend pas un tel risque. L’innovation est aussi un processus à long terme. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir cueillir les fruits de votre travail, vous serez moins prêt à faire de tels investissements. »

Les employés dans des emplois précaires sont donc moins enclins à contribuer à des projets innovants. Mais il y a plus. Ces employés n’ont souvent pas non plus l’opportunité de le faire. De Spiegelaere: « Nous voyons clairement que les travailleurs occupant des emplois précaires sont généralement beaucoup moins autonomes dans leur travail. Chez eux, le travail se limite plus souvent à l’exécution de tâches prescrites. L’autonomie au travail est pourtant un incitant important du comportement innovateur des employés. Ceci permet aux employés d’expérimenter avec des nouvelles méthodes et de les développer. L’insécurité de l’emploi enlève non seulement la motivation d’innover, mais elle prive aussi les travailleurs de leur capacité d’innovation. »

Parallèlement, les chercheurs remarquent que le comportement innovateur des employés dépend principalement du contenu du travail et de la mesure dans laquelle les employés ont la liberté d’expérimenter avec des nouvelles méthodes et approches de leur travail. De Spiegelaere: « La sécurité d’emploi joue un rôle dans l’innovation des employés, mais c’est encore plus important que les employés jouissent d’assez de liberté et d’autonomie. »

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.