FR | NL | LU
Peoplesphere

Jobs of the Future: les nouvelles compétences s’apparentent à des applications mobiles.

Dans son dernier rapport intitulé 21 More Jobs of the Future, la société Cognizant décrit la réponse ultime apportée à une dystopie dans laquelle les machines remplacent les hommes. Si un avenir marqué par une main d’œuvre automatisée peut paraître effrayant, la révolution de l’intelligence artificielle (IA) ouvrira néanmoins de nombreuses opportunités aux entreprises et aux personnes qui y seront préparées. L’entreprise a tenté d’imaginer 21 nouveaux métiers, pour le moins étonnants! La réflexion menée quant aux compétences requises pour les exercer mérite que nous y pensions quelques instants.

Si l’on estime que les machines assureront 20 % de la partie la plus administrative d’un travail, la quatrième révolution industrielle devrait quant à elle entraîner un boom numérique de l’économie mondiale s’appuyant sur l’IA, l’automatisation, les algorithmes, les bots et le big data, en conjuguant vision futuriste et vraisemblance.

Quel que soit le degré d’évolution technologique de notre époque, l’aspect humain reste essentiel, et les métiers d’aujourd’hui sont marqués par les grandes thématiques suivantes :

  • Comportements éthiques : nous attendons des machines, comme des êtres humains, qu’elles agissent et se comportent correctement. Ainsi, parmi les métiers de demain pourront figurer notamment le chief purpose planner (responsable de la planification d’objectifs), l’algorithm bias auditor(contrôleur de biais algorithmiques), et le juvenile cyber crimerehabilitation counsellor (conseiller en réinsertion pour cybercriminels mineurs).
  • Sécurité et sûreté : nous voulons nous sentir en sécurité dans ce « meilleur des mondes » (effrayant) que nous créons actuellement, ce qui imposera l’apparition de métiers tels que cyber attack agent (agent de cyberattaque), cyber calamity forecaster (prévisionniste de cyber-catastrophe) et virtual identity defender (défenseur d’identité virtuelle).
  • Visions : un certain nombre de nos nouveaux métiers sont le fruit d’anciennes visions de la science-fiction, qui s’imposeront comme une réalité scientifique au cours des dix prochaines années. Ces métiers incluent notamment le smart home designer (concepteur de maisons intelligentes), le flying car developer (constructeur de voitures volantes) ou le vertical farm consultant (consultant de fermes verticales).

Une mutation radicale de l’apprentissage et du développement des compétences

Alors que le monde du travail continue d’évoluer rapidement, les compétences s’apparentent à des applications mobiles. Des mises à jour fréquentes sont en effet nécessaires afin de s’assurer que les employés possèdent l’expertise requise pour être, et rester, employables. Dans ce contexte, les entreprises et les établissements d’enseignement supérieur doivent se préparer à une mutation radicale de l’apprentissage. Les organisations devront désormais tenir compte de quatre facteurs principaux en termes de compétences :

Éternelles: certaines compétences humaines remontent à la nuit des temps : utiliser du bois, des pierres et du feu, coopérer au sein du groupe, s’adapter. Aussi formidables que soient nos technologies, ce type de compétences garderont toujours une valeur inestimable.
Durables : l’art de vendre revêt une importance particulière depuis que le monde existe. D’autres compétences durables comme l’empathie, la confiance, l’aide, l’imagination, la créativité, la capacité à lutter, demeureront essentielles. Les compétences durables sont au cœur des métiers de demain.
Émergentes : les nouvelles compétences de demain s’adapteront à la complexité, à la densité et à la rapidité du travail. Être suffisamment formé pour travailler sur un tableur Excel de 315 Mo, savoir gérer la surcharge sensorielle d’un cockpit virtuel de drone, pouvoir évaluer quelle action du Système de Notation des Vulnérabilités (Common Vulnerability Score System) que vous devriez effectuer en premier (dans les 15 prochaines secondes) avant que le cyberpérimètre ne soit enfreint. Les candidats qui savent réagir rapidement et sans sourciller, qui disposent de compétences affutées sur les jeux en ligne, et qui sont multitâches et vigilants, peuvent postuler à ce type d’emplois.
Dépassées : les compétences considérées comme des compétences de pointe une année deviendront inévitablement la norme l’année suivante. Il y a vingt ans, les cabinets de conseil embauchaient des équipes importantes composées de concepteurs de slides. De nos jours, on attend d’un nouvel employé qu’il sache créer une présentation sur Prezi plutôt que sur PowerPoint.

Source: Cognizant

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.